Culture, Humeurs, Non classé, Voyages & Sorties

Cher Leo.

Cher Leo,

Ce n’est qu’aujourd’hui que je prends ma plume et me décide à t’écrire à coeur ouvert, de moi à toi , de toi à moi , librement. C’est fou ce que tu peux faire partie de ma vie depuis plus de dix ans maintenant. Tu sais Leo , il y a des gens qu’on aime pour leur gentillesse, leur modestie, leur sens du partage mais toi je t’aime pour ton talent. On pourrait appelé ça un coup de foudre culturel. Oh non, je ne te suis pas depuis tes débuts, je ne suis pas une admiratrice de la première heure mais je commence à sacrément bien me rattraper depuis quelques années. J’ai compris que j’étais attirée par ce visage d’ange et ces magnifiques yeux bleus lorsque j’ai commencé à aller voir les films au cinéma avec ma maman non pas pour leur synopsis mais parce qu’il y avait toi. J’ai toujours trouvé que tu dégageais quelque chose. Bien sûr, je suppose que chacun des personnages que tu incarnes est choisi soigneusement et qu’une histoire plate, sans relief doit te sembler terriblement ennuyeuse. Je vois avec mes petits yeux de presque cinéphile (ou Leo-phile ) que tout est calculé, parfaitement bien orchestré. Du grand art dans l’histoire du cinéma. Et c’est certainement ça qui me fait idolatrer ton professionnalisme.

leonardo-leonardo-dicaprio-21504504-500-281.png

Je crois que je t’ai croisé pour la première fois à bord du Titanic et il a fallu que tu prononces « Pour que ce jour compte  » pour qu’il en soit ainsi. La magie avait opérée, la première rencontre était la bonne. J’ai également adoré ta partenaire de jeu et amie Kate ( que j’embrasse bien fort si elle lit ces lignes!) mais, c’est vrai, quelques temps je l’ai beaucoup envié aussi. D’ailleurs, Jack, J.Edgar, Jordan et tous les autres sont tellement bien incarnés par ta personne que parfois je me suis laissé aller à quelques rêveries. Des futilités! J’aurais tellement aimer être la Rose de Jack, la Juliette de Roméo, la Duchesse du Loup mais surtout, surtout la Daisy de Gatsby! Ce couple, aussi dramatique que soit leur histoire, me laisse rêveuse et tu n’y es pas pour rien. D’ailleurs Gatsby parlons-en. Tu sais, ce film s’est imposé à moi comme un homme s’impose à une femme. On se dit : peut être , pourquoi pas et une fois vu… Plus de doutes possibles : C’est celui là. Moi, c’est celui là que je choisirais parmi tes nombreuses performances. C’est mon préféré à moi. Et en parlant avec des copines, nous nous sommes rendus compte que ce rôle était fait pour toi, il ne pouvait en être autrement. D’ailleurs, nous pensions que tu obtiendrais une jolie statuette dorée pour ce magnifique travail. Mais ce n’était pas encore ton tour. Et à chaque nouvelle nomination et échec, j’étais une fois de plus déçue. Pourtant je le savais, tu nous l’avais dit dans Blood Diamond  : CCA ( C’est ça l’Afrique -mérique)! Mais j’en voulais à Hollywood tout entier, je ne comprenais pas. Pourquoi refuser la distinction à un acteur si remarquable. Pourquoi d’autres et pas toi? Mais bon sang, qu’avaient ils tous contre toi? Alors, tu sais , cette année j’ai choisi de ne pas aller voir The Revenant avant la cérémonie. Je pensais que si ton talent m’époustouflait une fois de plus et qu’il n’était pas récompensé, j’aurais eu beaucoup de peine. M’enfin, c’est du passé tout ça. N’en parlons plus. Ce matin, je me suis levée et je ne sais pas pourquoi , je m’en doutais. Elle ne pouvait être qu’à toi la statuette dorée. Tout le monde s’accordait à dire que le trappeur que tu fais vivre dans The Revenant est fantastique et que ton interprétation est hors norme. Beaucoup saluent le fait que tu es bravé avec tes collègues des conditions climatiques difficiles et des journées raccourcies à trois heures de tournage. Des mois et des mois de jeu en pleine nature. En nature hostile. Alors, je vais te dire : ce matin, tu m’as fait vivre un grand moment. Quand j’ai su … c’est comme si nous étions les rois du monde , nous avions touché la lumière verte en vérifiant bien que la toupie s’était arrêtée de tourner (avis aux grands admirateurs de Di Caprio ) . Tu sais avec le temps, ton rêve, c’est un peu devenu le notre. Et moi j’étais très émue de voir qu’il était devenu réalité en ce dernier jour  de Février 2016. Maintenant, je n’ai plus qu’à aller me payer une place de ciné et t’admirer une fois encore sur grand écran. Merci pour ces merveilleux moments. Et pour que ce jour compte : Bravo Leo!

1393884189450_gatsby-.gif

5 Comments

  • Reply

    Romy21

    29 février 2016

    Enfin un article un peu original sur l’Oscar de Léonardo Di Caprio! En effet il le méritait bien! Je l’ai surtout aimé dans Titanic et Gatsby mais bon je suis encore loin d’avoir vu tous ses films.

    • Reply

      boutchako

      1 mars 2016

      Oh que oui il le méritait bien. Pour l’article merci de le trouver original. J’avais pas envie d’un article informatif, je voulais surtout montrer à quel point je suis admirative de son travail. Cet article est en construction depuis des mois, l’oscar m’a juste aidé à y trouver une chute et a enfin le publier 😉 Bisous

  • Reply

    Coralie

    29 février 2016

    Coucou ma belle 🙂

    J’adore tellement ta façon d’écrire, j’avoue que la plupart du temps je survole les articles plutôt que de les lire, mais les tiens je les lis toujours du début à la fin. Ton article pourrait être 5 fois plus long que je le lirais quand même.

    Je pense qu’on est tous d’accord pour dire que c’est un des plus grands acteurs de tout les temps. Je ne me rappelle pas de tous les films que j’ai vu, mais déjà j’ai vu Titanic (au moins une 20aine de fois lol), Inception, Shutter Island que j’ai beaucoup aimé et Le loup de wall street (que je n’ai pas trop aimé). J’ai voulu regarder Gatsby le magnifique mais je n’arrive pas, je décroche de l’histoire au bout de 5/10min.. ^^’
    Bref je suis super contente d’avoir appris ça ce matin, il le mérite 🙂
    Bisous

    • Reply

      boutchako

      1 mars 2016

      Oooooh merci pour ces compliments. J’ai un style d’écriture particulier et je sais que ça ne peut pas plaire à tout le monde. Mais avoir un compliment là dessus… j’en suis toute émue. Oui, tu as vu l’incontournable Titanic qui est juste magnifique visuellement… Et en parlant de visuel, je suis allée voir The Revenant hier soir, je prépare une petite critique plutôt positive 😉 . Je conçois totalement que Gatsby soit « spécial » , et je comprends que tu puisses décrocher. En effet Shutter Island est un chef d’oeuvre (comme tous les Scorsese d’une manière générale! #nonjenesuispasobjective ) et j’ai beaucoup aimé le ton « décalé » du Loup de Wall Street. Enfin, tu l’auras certainement compris, je suis une fan invétérée . Lol. ça n’empêche pourtant pas que je déteste Mensonges d’états et que j’ai longtemps eu du mal à regarder Aviator en entier . Bref, je ne m’étale pas trop , je pourrais en parler pendant des heures 😉
      Gros bisous <3

  • Pingback: The revenant : la claque visuelle. | Boutchako

Laisser un commentaire