Browse Day by avril 10, 2017
Culture

Mes séries préférées.

 

Cela fait deux ans que je me suis mise à regarder des séries. Avant, je faisais partie de la team Films/Cinema mais un soir qu’il n’y avait rien  à la télévision , j’ai tenté The Walking Dead et j’ai accroché. C’est surprenant comme un tout petit rien a fait changé mon mode de consommation audiovisuelle. J’ai regardé TWD, je l’ai littéralement dévoré. Cinq saisons en peu de temps, à raison de deux à quatre épisodes par jour, tous les jours. Avant, je n’aimais pas devoir attendre une saison, un nouvel épisode… Je me lassais. Je n’attendais plus, je passais à autre chose. C’est pourquoi les films c’était ma came . On commence une histoire en étant sûr de connaitre une fin et on apprend à aimer ou détester un personnage en deux heures de temps. Je trouvais cela plus cool, plus pratique, plus facile. Il suffisait de passer d’un film à l’autre, d ‘avaler les histoires les unes après les autres, de rester assise dans un siège un petit moment et c’était bouclé. J’avais ma dose d’imagination, d’inspiration et assez de mots pour une critique. Aujourd’hui, ce n’est plus vraiment le cas. Je vais beaucoup moins au cinéma, la plupart des nouveautés m’échappent, alors je dévore quelques séries. Bien qu’étant toujours impatiente ( quand je commence une saison , j’essaye de la finir dans la semaine) , j’apprends petit à petit à apprécier ce genre de format. Ces histoires par épisodes. Et quelques unes sont complètement sorties du lot.

 

=================================================================================

Nip/tuck

La toute première série que j’ai regardé avec envie. Je l’ai découvert assez jeune et j’aimais beaucoup les deux protagonistes qui ne sont autres que des chirurgiens esthétiques. Je trouve que c’est très bien filmé et que ça vieillit finalement assez bien. Il y a un coté complètement décalé dans ces épisodes où les deux chirurgiens jonglent entre les demandes des patients assez loufoques et leur vie privée mouvementée. Elle se regarde sans prise de tête. Attention toutefois aux moments de chirurgie pure qui sont assez dérangeants. Pour ma part, plus je vieillis , moins j’ose regarder ces scènes.

Synopsis: Deux médecins spécialisés dans la chirurgie esthétique jonglent entre leurs patients de la clinique privée de Miami dans laquelle ils travaillent et leurs vies privées mouvementées…

=================================================================================

The Walking Dead

La série qui m’a donné envie d’en découvrir d’autres comme j’ai pu vous le raconter un peu plus haut. Aujourd’hui, je n’ai pas encore fini de regarder les épisodes sortis dernièrement et j’avoue que certains passages me semblent trop long (comme la partie avec le Gouverneur qui est interminable) . Cependant, j’ai mes personnages préférés et j’ai envie de savoir ce qu’ils vont devenir alors je vais la continuer.

Synopsis: Après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe d’hommes et de femmes mené par l’officier Rick Grimes tente de survivre… Ensemble, ils vont devoir tant bien que mal faire face à ce nouveau monde devenu méconnaissable, à travers leur périple dans le Sud profond des États-Unis.

=================================================================================

Gossip girl

Là encore une série que j’ai regardé chaque soir jusqu’à finir les six saisons. Je crois que de toutes, elle est ma préférée. Je suis même devenue fan de Blake Lively à travers Serena. J’apprécie le coté adolescent/ jeune adulte de l’histoire, les mensonges, les trahisons, les amours et l’amitié qui se lie et se délie . Un vrai divertissement où je ne me suis pas pris la tête un instant. Je me suis même surprise à adorer le personnage de Chuck que je détestais au début. Et puis, elle traite d’un sujet qui me plait: ce monde de l’Upper East Side, une société à part à New York, où tout est possible avec de l’argent.

Synospsis: La vie de la jeunesse dorée des élèves de deux écoles privées new-yorkaises, vue à travers les yeux ironiques d’une mystérieuse « bloggeuse » surnommée Gossip Girl. Entre amour et amitié, chacun tente de tirer son épingle du jeu, mais rien n’est jamais simple derrière des apparences parfaites…

=================================================================================

Stranger things

Si vous cherchez une série complètement vintage qui traite de science fiction sur décors venant tout droit des années 80, celle ci est pour vous. Je suis assez fan de science fiction et j’aime tout ce qui est vintage. Et même si certains personnages me déplaisent énormément , je suis tout de même tombée sous le charme de cette ambiance si différente. J’aime son coté rock, les plans sont pour la plupart très beaux, l’esthétisme des décors et des vêtements ajoute réellement quelque chose d’unique.

Synopsis: A Hawkins, en 1983 dans l’Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d’amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre « 11 » sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…

=================================================================================

The OA

Ah! The OA. Je vous en ai déjà parlé dans cet article qui lui est entièrement dédié. Voila quelque chose d’original, en marge de ce que l’on peut voir habituellement. Le sujet traité (l’expérience de mort imminente) est hyper intéressant , le contenu est bien présenté, l’histoire est , à mon sens , parfaitement bien ficelée, la façon dont c’est filmé est incroyable et cette ambiance qui vous prend et ne vous lache plus … Absolument dingue. Quand à la photographie, j’ai rarement vu une série aussi jolie et dont chaque plan est un plaisir pour les yeux. A découvrir absolument.

Synopsis: Prairie Johnson réapparaît après sept ans d’absence. Disparue subitement, l’enfant était aveugle ; à son retour, elle ne l’est plus. Qu’a-t-il bien pu lui arriver ? C’est ce que vont tâcher de découvrir son entourage, la science et même le FBI.
=================================================================================

Thirteen reasons why

La dernière en date et pas des moindres. Quand on traite du harcèlement scolaire, du viol et du suicide, il faut savoir être en équilibre entre l’esprit dramatique et malsain et savoir faire passer le bon message au bon moment. C’est le sujet compliqué par excellence. Ici, on découvre les treize raisons qui ont poussé Hannah, une lycéenne , à se suicider. Treize choses, treize personnes qui lui ont fait du mal et qui l’ont poussé à se renfermer pour finalement ne trouver qu’une seule issue. Malgré le coté dramatique, ce n’est pas déprimant. On a juste envie de comprendre. Les épisodes s’enchaînent laissant des indices de plus en plus flagrants jusqu’à la décision finale. Les scènes de vie quotidienne sont tournées comme dans les films pour ados. Par contre, la violence physique et psychologique est, à l’image, très dérangeante. Et c’est cette orchestration parfaite entre le divertissement et le message à passer qui rend la série forte et prenante.

Synopsis: Inspirée des best-sellers de Jay Asher, 13 Reasons Why suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s’est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ?

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>><<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Miniatures et synopsis pris sur Allociné.