S’armer de courage.

2017 n’a pas été une année productive. J’avais ce sentiment de nager à contre-courant, de faire un pas en avant pour finalement en faire deux en arrière. 2017, malgré son lot de jolies surprises et de bons moments, n’a pas été une année facile. J’ai longtemps pensé que c’était une question de malchance. Que la roue ne tournait pas assez vite, voir ne tournait plus du tout et qu’un bonheur ne pouvait rien cacher d’autre que son lot de mauvaises surprises. 2017, la grande remise en question. Et s’armer de courage pour voir les choses en face. La vérité , la réponse globale, c’est que j’avais peur. Peur de l’échec, peur de ma susceptibilité face à la critique, peur du regard des autres, et des miens. J’ai pas su m’épanouir comme je l’aurais du parce que j’étais terrifiée. Terrifiée d’être moi, d’assumer mes choix. Terrifiée par l’avenir.

Après avoir pris conscience de ça, en décembre dernier, j’ai décidé de prendre les décisions, mes décisions. Et de tout mener au bout. Arrêter d’être sans cesse à la recherche d’une excuse pour ne pas sauter le pas. Il faut que j’arrête d’avoir peur, c’est devenu vital. Alors voila, je prend un chemin différent, des projets sont en route. J’espère pouvoir vous en parler bientôt et tout au long de cette année nouvelle. Je suis encore un petit oiseau qui apprend à voler. Mais malgré l’angoisse, l’envol c’est toujours signe de liberté. En 2018, je prend mes libertés. Je fais des choix pour moi et pas seulement pour rester dans les clous et dans l’estime des autres. Je suis prête, je crois. Je suis prête j’en suis sure. Et peu importe où cela me mènera, je serais fière d’avoir osé sauter dans le vide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *