Ce que j’aimerais encore changer dans mon alimentation.

Dernièrement, j’ai écrit un article énumérant toutes les choses qui ont changé dans mon alimentation cette dernière année. Parce que la façon dont je me nourris a très amplement évolué. Cependant, le sujet de l’alimentation est toujours en débat et change continuellement. Je voudrais donc continuer sur ma lancée et remanier encore quelques petites choses.

Ne plus avoir à consommer du lait de vache.

C’est certainement le cap le plus difficile à franchir pour moi. Je suis tellement difficile et j’ai si peur que le gout ne me plaise pas que j’ai encore beaucoup de mal à me décider à acheter du « lait » végétal. Pourtant, il va bien falloir que j’y passe un jour, puisque j’essaye de réduire au maximum tout ce qui est produit dans l’élevage intensif. Et, question santé, même si le lait de vache est le lait le plus consommé en France, voir dans le monde, ce n’est pas le plus digeste , ni celui qui convient le mieux au niveau des apports nutritionnels.

Remplacer mes tartines de beurre par des tartines de ghee.

Il est très rare que je mange des tartines de beurre, puisqu’il est rare que nous ayons du pain frais à la maison. Cependant, je m’intéresse de plus en plus au ghee qui est un beurre clarifié très utilisé dans la cuisine et la médecine indienne. En faisant chauffer le beurre très longtemps à basse température, les producteurs de ghee retirent le lactose, l’eau et la caséine pour ne récolter que les matières grasses. L’avantage de cet aliment est qu’il est beaucoup mieux assimilé par le corps et révèle même des apports en vitamines assez significatifs. Autre avantage, il se conserve mieux que le beurre et n’a pas besoin d’être mis au frigo. J’attends encore que cet aliment soit mieux connu en France pour pouvoir l’acheter et donc le savourer à des prix raisonnables (en ce moment, ça reste encore un petit luxe) .

Ne manger que des pâtes complètes. 

Avec un train de retard sur le reste du monde, nous avons décidé lors de nos dernières courses, d’acheter des pâtes complètes. Une vraie révélation puisque nous adorons ça! Et surtout, nous leur avons découvert un véritable avantage puisqu’il faut moins de quantité pour se sentir rassasiés et que cet effet dure dans le temps. Il est alors question de n’acheter plus que des pâtes complètes.

Essayer d’aller davantage à la criée pour consommer du poisson frais. 

C’est avant tout une histoire de gout. Nous mangeons du poisson régulièrement, mais c’est souvent du poisson surgelé. Après réflexion, je me suis dit qu’il serait plus agréable de manger du poisson frais, à condition d’accepter d’en manger moins souvent. Nous vivons en Normandie mais il nous faut tout de même près de 45 minutes pour arriver jusqu’à la plage. Les criées n’étant pas à coté, il faudra alors faire une véritable concession sur la fréquence de nos repas à base de poisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *