Le coup de foudre

 

Il est de ces endroits comme ça qui vous apaise, vous calme, vous surprend. Et moi, je suis de ces femmes qui préfèrent la campagne à la ville, qui adorent entendre les oiseaux chanter et aiment regarder l’horizon s’il s’allonge loin , très loin. J’aime ce sentiment d’être perdue au milieu de nul part et de pouvoir me reconnecter avec la chaleur du soleil, la sensation de l’herbe sous les pieds, la fraicheur de la rosée le matin et les crépuscules vertigineux.  Pouvoir me perdre dans la profondeur de l’espace, si l’on peut bien voir les étoiles, s’il n’y a pas de réverbères qui gachent leur faible luminosité, s’il n’y a rien pour gêner l’oeil, pour briser l’inspiration, c’est ce qui me rend vraiment heureuse. Alors évidemment, cette maison louée par mes parents entourée de champs, d’arbres et de petites falaises avait toutes les clés pour me plaire. Et elle a été une véritable révélation. Bien plus qu’un coup de coeur, un coup de foudre. Il était hors de question pour moi de repartir de ce petit coin de paradis sans avoir réfléchi à un article pour vous en parler mais aussi pour me souvenir de cette sensation de plénitude qui m’a habité toute une semaine. Et puis, j’avais un look à prendre en photo et il a été logique que ce soit fait là bas.

Ce paysage est en parfait osmose avec cette jupe blanche à grosses broderies bordeaux, avec mon canotier que j’ai promené absolument partout cet été et ces baskets blanches toutes simples et si confortables. Je n’aurait pas pu trouvé meilleur endroit, je le sais, pour immortaliser cette tenue et mon huitième mois de grossesse.

Jupe: Naf-Naf / Débardeur: Kiabi / Canotier: Asos / Baskets: Jennyfer

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *