Ma routine démaquillage.

Le démaquillage a longtemps été, pour moi, une véritable galère. Jusqu’à très tard, j’ai détesté devoir m’attarder dans la salle de bain, gant à la main et nettoyant -souvent- trop moussant et trop agressif sur le visage. Alors, il y a quelques années, j’ai opté pour l’eau micellaire (que je ne rinçais pas … d’ailleurs je suis toujours dans le flou concernant ce qu’on doit réellement faire avec une eau micellaire. Rincer? Ne pas rincer? L’appliquer comme démaquillant? L’appliquer en deuxième nettoyage? Telles sont mes questions, si jamais vous avez les réponses, n’hésitez pas à m’informer en commentaires) que j’utilisais avec des cotons démaquillants jetables. C’était donc ma seule routine démaquillage  avant de passer aux soins. Et pendant des années, je n’avais pas l’impression d’avoir une peau complètement propre. C’est en vieillissant et en découvrant de nouveaux produits que toutes ces habitudes ont complètement changé. J’ai appris qu’il pouvait être agréable de passer du temps dans la salle de bains, à utiliser des produits adaptés à mon type de peau et dont la sensorialité n’a plus rien à voir avec ce que pouvaient créer les marques il y a quelques années.

Les jours où je me maquille, il est donc indispensable pour moi de me débarrasser en fin de journée de toutes ces matières et textures qui recouvrent mon visage. Le démaquillage se fait alors en trois étapes.

Tout d’abord je retire tout le make up à l’aide d’une huile. J’ai récemment découvert celle de La Canopée qui est une marque 100% naturelle et made in France. J’ai pu échanger sur Instagram avec l’équipe qui s’est trouvé être de bon conseil et qui m’a rapidement convaincu que, oui, malgré ma peau mixte à grasse, il n’est pas impossible d’utiliser et d’aimer les huiles démaquillantes. La mienne est un format voyage de l’huile intense aux graines de roucou, au citron et au macadamia. Et je n’ai jamais testé de démaquillant aussi efficace sur le mascara. Même pas le Cil Demasq que j’ai utilisé pendant des années et que je ne peux que vous conseiller si vous aimez les biphasés et que vous ne vous résolvez pas à acheter une huile. La Canopée a donc sorti un produit respectueux de l’environnement et de la peau terriblement performant sur les make up coriaces. En plus de cela, il est incroyablement doux pour les yeux. Aucune irritation, ni de picotement. Ce qui s’avère rare chez moi qui ai les yeux sensibles.

Après avoir rincé l’huile, je passe au deuxième nettoyage qui permet d’enlever les résidus que j’aurais pu oublier et pour parfaire la sensation de peau nette. C’est là que j’utilise soit le gel nettoyant profond Normaderm de Vichy, soit le savon surgras au charbon actif, à la lavande et au tea tree de Maison Meunier. J’aime alterner, un jour sur deux ou trois selon l’état de ma peau. Le gel nettoyant profond est, comme son nom l’indique, plus agressif. Il assainit et resserre les pores mais peut être, s’il est utilisé souvent, trop asséchant. Je l’ai beaucoup utilisé au printemps et je me suis rendue compte, mi juillet, que ma peau commençait à s’assécher et qu’il fallait que je trouve une alternative à ce produit afin de ne pas avoir à nettoyer ma peau avec deux fois par jour. J’ai testé bon nombre de textures reconnues pour être plus douces comme le lait démaquillant ou le baume mais je ne retrouvais pas la fraicheur du gel qui me plait davantage.

Je me suis alors tournée vers les pains de savons surgras et si j’ai adoré celui de chez Embryolisse, mon nouveau chouchou est celui de Maison Meunier tellement il est à la fois doux et assainissant. Il laisse une peau purifiée mais confortable grâce aux sept huiles et beurres végétaux qui le composent (dont le beurre de karité et l’huile de coco qui n’ont plus rien à prouver).

Enfin, pour commencer à réhydrater ma peau en douceur, j’applique la lotion micellaire relaxante de Clochee. Son action est avant tout apaisante, régénérante et tonifiante. Elle a également un pouvoir sur les imperfections. Ce qui prépare ma peau à recevoir les soins hydratants et revitalisants après toute les étapes purifiantes du démaquillage.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *