De la délicatesse.

J’ai dit, il y a quelques semaines, qu’il était temps pour moi d’oser un peu plus en 2019. Je me suis toujours interdit de poster des photos en sous-vêtements par exemple. Par complexe pour mon corps dans un premier temps mais surtout, surtout, par peur du regard des autres. J’avais peur du jugement et c’était complètement idiot. Idiot parce que je n’aurais 26 ans qu’une année. Idiot parce que, nue ou habillée, les autres ne cesseront jamais de critiquer. Idiot parce que je prône la liberté d’expression et la liberté de la femme mais que je me mettais moi-même des limites.

J’ai dit, il y a quelques semaines, qu’il était temps pour moi d’oser un peu plus en 2019. C’était une sorte de résolution. La résolution de la fille qui n’en prends pas, mais qui est fascinée par le pouvoir de Janvier sur les inspirations et les nouveaux projets. J’ai beaucoup réfléchi sur ce que je suis. Qui je suis. Moi et ma complexité. Moi et mes facettes. Mère, femme, parfois enfant. J’ai envie de dévoiler ces cotés de ma personnalité au fil des articles.

J’ai dit, il y a quelques semaines, qu’il était temps pour moi d’oser un peu plus en 2019. Alors voilà, c’est fait. Je n’ai en aucun cas envie de rebrousser chemin. Je suis assez fière de ce qui ressort de ces photos. C’est peut être un peu sexy, la lingerie. C’est peut être un peu provocateur. Mais ce que je vois moi avant tout, c’est une nana qui assume, qui est sure de ses choix, de la force, du courage, un peu de témérité. Et puis, de la délicatesse aussi.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *