Absolument non négligeable.

Tout un été, c’est le temps que j’ai passé sans écrire ici. Sans même y passer, sans même y penser. Le temps de me retrouver, de retrouver mes enfants, ma famille, mes passions et mes envies. Le temps de peindre, dépeindre et repeindre l’avenir. Le temps de se charger d’énergie, de souvenirs nouveaux, de plage, de soleil, de « maman je t’aime » et des gazouillements de bébé. Tout un été sans écrire ici. Sans passer par la case blog, sans penser à jeter sur le clavier, comme par dessus l’épaule, mes idées. Et en avoir pleins en stock pourtant, des idées. Des choses à faire, à refaire. Des choses à créer et des histoires à raconter. Tout un été, la tête en l’air, le nez dans les nuages, les yeux visant les étoiles. Du temps, du temps, du temps… ce qu’il manquait à nos vies récemment. L’oxygène nécessaire, le moteur de notre famille. Du temps pour parler, se câliner, s’observer, pour s’apprendre, s’appréhender et se surprendre. L’été de toutes les surprises, petites certes mais tellement importantes, terriblement significatives des progrès du reste de l’année. Des enfants qui grandissent vraiment trop vite, de nos vies en mouvement, sans cesse. Alors tout un été, c’est ce qu’il m’a fallu, c’est vrai, pour me recentrer, pour repartir sur les bases solides de notre vie de famille. Ce qui est pour moi nécessaire, vital, absolument non négligeable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *