Cinq astuces pour boire plus d’eau.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu beaucoup de mal à boire la quantité d’eau recommandé. Je suis le genre de personne qui oublie, tout simplement. Je vaque à mes occupations en journée, j’enchaine les tâches et jamais il ne me vient à l’idée qu’il faudrait que je me serve un verre d’eau. Cela m’a valu quelques complications au niveau de ma santé. Surtout lors des années lycée, quand je pouvais passer la journée sans boire une seule goutte d’eau, préférant largement des jus pour le petit déjeuner et des sodas le reste du temps. Et puis, j’ai du, par obligation, commencer à y penser. Les années passant, j’ai lu bon nombre d’articles relatant les bienfaits de l’eau sur le corps (des reins jusqu’à la peau) et j’ai décidé de mettre en place quelques astuces pour m’inciter à boire régulièrement.

Dans un premier temps, il a fallu que j’apprenne un geste tout simple: commencer et finir ma journée en buvant un grand verre d’eau. C’est assez bête mais les personnes comme moi n’y pensent pas. Comme la plupart des gens, je me levais et me préparais directement un petit déjeuner. Aujourd’hui, je veille à me servir de l’eau avant de faire quoi que ce soit d’autre et je finis toutes mes journées de la même manière. Cela permet, avant et après une longue nuit, d’hydrater le corps, de chasser les toxines et d’améliorer les fonctions du système digestif.

Dans un deuxième temps, je me suis habituée à emmener une bouteille d’eau au travail puis depuis quelques mois, à remplir une gourde d’eau bien fraiche que j’emmène partout, du salon en journée, à la chambre le soir, jusque dans la voiture lorsque je dois partir pendant un long moment. Je pense que c’est ce qui m’a le plus aidé dans mon cheminement. Je me mets en tête que je dois boire l’intégralité de ma gourde avant une heure précise et je m’y attèle. C’est comme un petit défi à relever, trois fois par jour. Et ça fonctionne très bien, puisqu’aujourd’hui je bois régulièrement sans m’y « obliger » , simplement parce que j’ai envie de boire. D’ailleurs, j’ai également acheté des gourdes au reste de la famille. Mon conjoint emmène la sienne au travail et j’encourage mon fils à boire plus d’eau également.

 

Je fais aussi très attention à boire de l’eau en pleine conscience. Cela m’aide  à apprécier ce moment. Boire en pleine conscience, c’est assez simple en fait. Il suffit de porter une attention toute particulière au moment, se doter d’une présence décuplée pour ressentir les bienfaits de l’eau sur le corps. Ressentir la fraicheur dans la bouche et prendre en compte toutes les sensations que peut faire ressortir le corps à cet instant. Un peu comme lorsque vous savourez un met qui vous plait, que vous fermez les yeux pour apprécier un morceau de chocolat ou que vous vous concentrez pour reconnaitre toutes les nuances d’un bon vin.  C’est un état assez proche de la méditation (bien que je ne sois pas très douée en méditation, j’arrive à prendre dix secondes pour la pleine conscience).

Si malgré cela, vous n’arrivez pas à boire régulièrement, vous pouvez mettre des rappels ou des alarmes sur votre téléphone. Par exemple, indiquer toutes les heures ou les deux heures qu’il faut s’hydrater et surtout, prendre le temps de le faire. Ne pas remettre à plus tard sous peine d’oublier.

Enfin, il est recommandé de boire à la paille. C’est étrange dit comme ça mais à votre avis, pourquoi donne-t-on des pailles dans les bars ? Et bien, simplement parce qu’on consomme plus et plus vite qu’en buvant au verre. Alors, je ne vous incite pas à acheter des pailles jetables, évidemment. Elles sont un fléau pour l’environnement. Mais il existe aujourd’hui des alternatives intéressantes (pailles réutilisables en bambou ou en inox selon les goûts) et au final, très économiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *