Lingerie et féminité.

La féminité… ce mot définit, selon moi, à la perfection l’image que j’ai de la lingerie. J’ai toujours su montrer que je suis une fille. Les petites robes courtes, les chaussures vernies dans lesquelles je mettais des socquettes aux liserés en dentelle, les cheveux longs et ornés de barrettes et serre-têtes, du rose, du vichy, des froufrous, c’était mon attirail de petite fille. Mais la féminité, elle, je l’ai ressenti la première fois que j’ai porté de la lingerie destinée aux jeunes femmes. Sur le moment, j’ai trouvé cela hyper satisfaisant, mais, au bout de quelques heures, je l’avoue, j’ai fini par détester. C’était si désagréable à porter. Dans ma première brassière, je me sentais comprimée. Alors, mon premier souvenir avec des sous-vêtements de jeune femme, il est forcément lésé. J’ai fini par choisir de porter ce premier ensemble occasionnellement, un peu comme ma première paire de talon. J’avais cette sensation de me déguiser en femme et, c’est vrai, cela m’a beaucoup amusé. Et puis, en grandissant encore un peu, j’ai fini par m’habituer à cette brassière et j’ai commencé à regarder, dans les magasins, des sous vêtements qui me plaisaient. D’occasionnellement, on est passé à régulièrement, et de régulièrement ça a fini par être quotidiennement. A partir de là, j’ai vraiment ressenti que je devenais une femme. J’avais une poitrine qui se développait et en même temps qu’elle une véritable passion pour la jolie lingerie naissait. C’est mon lien le plus lointain et le plus profondément ancré avec ma féminité.

Il y a quelques jours, j’apprenais que j’avais gagné un ensemble chez Darjeeling grâce à Gwendoline du blog Depechesmode. J’étais attendue avec quatre autres gagnantes à la boutique de Caen pour aller choisir mon cadeau et passer un moment entre filles. Je crois ne jamais l’avoir dit ici, mais Darjeeling est l’une des boutiques de lingerie que j’aime le plus. Les vendeuses sont toujours gentilles, accueillantes et de bon conseil et les sous-vêtements sont d’une délicatesse et d’une beauté sans nom tout en étant très confortables. Cette fois-ci, j’ai jeté mon dévolu sur un ensemble noir que j’ai trouvé original avec des détails en dentelle, des jeux de transparence et des beaux anneaux qui donnent un effet corset absolument magnifique. Tellement beau d’ailleurs que j’ai mis de coté ma faible estime de moi et de mon corps pour vous montrer en photo ce qu’il donne porté.

 

 

 

2 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    sonja

    Je ne peux que comprendre, je suis moi même une grande adepte de la lingerie et tous les pretextes étaient bons pour en acheter héhé, pour ma part c’était chez Passionata que je trouvais mon plaisir. C’est très agréable de se sentir belle et confortable dans sa lingerie. Je suis toujours très attirée par les dessous mais ne portant plus ou très peu de soutien gorge ça limite (vive les bodys !) et j’apprends à ressortir mon ancienne lingerie plutot que d’en acheter de nouvelle. J’avoue que ton article m’a donné envie d’en acheter de nouveau ^^, en tout cas très jolies photos et article, et qui n’est en rien vulgaire. Tu es très belle.

    • 2
      boutchako

      Merci! J’adore la belle lingerie mais ça ne veut pas dire que j’en achète souvent. Je préfère de loin m’acheter de belles pièces trois fois par an , des pièces dont je connais la qualité et qui par conséquent durent dans le temps. Je suis comme toi j’essaye de plus en plus de ne plus porter de soutien gorge, alors quand j’en achète il faut vraiment qu’ils soient confortables (moins d’armatures possibles et pas de coques).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *