Browse Author by boutchako
Beauté/mode, Non classé

Madame.

DSC_0415.jpg

Comme je le disais dans mon précédent article, je suis allée au festival de Deauville. Pour marquer le coup, même si je n’avais pas de pass à proprement parler, j’ai décidé de mettre une tenue un petit peu spéciale. Et en plus de l’occasion, on avait un peu de temps pour un shooting juste avant l’arrivée des acteurs sur le tapis rouge. Je crois que j’aime de plus en plus Deauville et ses planches pour prendre des photos, c’est un endroit tellement beau et magique. Pour le coup, la tenue est en adéquation avec le lieu. On a fait beaucoup de prises de vues: les cheveux attachés, détachés, dans le sable, sur les planches… J’en ai aimé quelques unes dans chacune des séries et je n’ai donc pas réussi à choisir une seule série pour faire cet article. C’était le risque ! Alors, j’ai pioché par ci par là et voilà ce que ça donne. En ce qui concerne la tenue, le site fr.tidebuy.com a eu la gentillesse de m’envoyer cette robe rouge à la coupe années 50 et à la longueur midi. Elle est très bien faite et bien finie , je l’aime terriblement. Elle m’a de suite donné envie de porter un look plus « Madame », plus femme, plus adulte. J’hésite même à la mettre pour aller au travail en l’accessoirisant de manière différente. Pour le festival, j’ai trouvé que rien n’allait mieux avec que de hauts escarpins noirs à semelles roses shoppés chez Gémo et ma veste en tissu noir sans marque à la coupe perfecto. Cette veste donne un air plus moderne à la tenue et un brin plus rock aussi. Mon sac vient de chez Jenyfer (ancienne collection) et mon headband a été acheté sur un marché. Une chose est sûre, je me suis beaucoup amusée avec cette tenue à la fois simple, mais pour autant pas si évidente à porter.

DSC_0410 (1).jpg

DSC_0412.jpg

DSC_0413.jpg

DSC_0418 (1).jpg

DSC_0421 (1).jpg

DSC_0422 (1).jpg

DSC_0424 (1).jpg

DSC_0425 (1).jpg

DSC_0437.jpgDSC_0444 (1).jpg

DSC_0466.jpg

DSC_0480.jpg

Culture, Non classé, Voyages & Sorties

Le festival du cinéma américain.

DSC_0456 (1).jpg

Lundi 5 septembre. 19h30. Deauville. L’hommage d’aujourd’hui est rendu à James Franco. James Franco. Rien que ça. Je n’imaginais pas , ne serait-ce que, l’apercevoir une fois dans ma vie. Et pourtant, les choses se sont faites autrement. Me voilà à 3 mètres du tapis rouge, perchée sur une plateforme en béton à attendre son arrivée. Pour moi, donc, le festival du cinéma américain s’est résumé à ça. Et pourtant, ce que ça a pu me rendre heureuse! Je ne sais pas si j’ai besoin d’écrire plus à ce sujet. J’avais juste quelques photos à partager ici, des photos que moi je trouve extraordinaires parce que le moment immortalisé m’a mis des étoiles dans les yeux et un peu plus de joie dans le coeur.

DSC_0445.jpg

DSC_0491.jpg

DSC_0484.jpg

DSC_0486.jpg

DSC_0501.jpg

DSC_0509.jpg

DSC_0527.jpg

DSC_0530.jpg

DSC_0542 (1).jpg

DSC_0548.jpg

DSC_0549 (1).jpg

dsc_0581

DSC_0641.jpg

Beauté/mode, Non classé

Deauville.

DSC_0214.jpg

Je ne sais pas si c’est le temps hasardeux des mois de Juillet et Aout ou une simple flemme naissante, mais malgré la rentrée , je n’ai pas encore le coeur à dire au revoir aux farniente et petites robes d’été. Je pourrais même dire que j’ai encore soif de soleil et de repos. C’est pourquoi, aujourd’hui, je ne vous propose pas un énième look de rentrée. Toutes les autres blogueuses le font très bien et moi ça me va. Il risque d’y avoir encore, ici , quelques jolies robes, des sandales, des coloris flashy et même ma peau toute bronzée. Je ne vais pas vraiment suivre le mouvement, je vais donc continuer à porter des tenues assez estivales. Ce sera mon été indien à moi. Bien sûr, quand le temps s’assombrira et que le soleil se couchera chaque soir un peu plus tôt, je remettrais certainement des tenues de saison. Et même si je n’ai pas hâte de remettre des pantalons, les collants, eux, ne me dérangent pas le moins du monde. Et puis, il faut dire que j’aime l’automne autant que l’été pour des raisons que j’ai déjà bien souvent énoncées sur le blog (les couleurs, les châtaignes, le make up prononcé, les promenades en forêt, Halloween, tout ça, tout ça…) . En attendant les températures plus fraiches, je continue à profiter des chaleurs et du sable chaud en bord de mer.

D’ailleurs en parlant de bord de mer, mon look du jour a été shooté à Deauville pendant les quelques jours qui séparent le départ des vacanciers au festival du cinéma américain où un nouveau raz de marée de population va arriver. Je ne sais pas si j’aime vraiment cette ville. Elle est, certes, magnifique et pour les photos, dans le coin, rien ne l’égale mais je me suis toujours sentie étrangère à ce lieu. Je ne sais pas si c’est à cause de l’ambiance particulière ou des rues juchées de magasins de luxe dans lesquels je pourrais laisser mon salaire en dix minutes top chrono . En tout cas, je ne m’y suis jamais sentie chez moi… Cependant, pour les touristes c’est forcément la destination normande de rêve. A mes yeux de toute façon, rien n’est plus beau qu’une grande plage avec ses cabines et ses parasols plantés dans le sable. Et c’est justement, sur les planches, si connues, face à l’océan , que j’ai décidé de me faire prendre en photo. Pour la balade, j’ai ressorti une longue robe noire à la découpe originale, un sac noir brillant et des chaussures et bijoux colorés. Et sans en faire exprès, je suis totalement habillée en Jenyfer (ancienne collection mais on retrouve facilement ce genre de pièce un peu partout sur les e-shop ) sauf pour le collier qui m’a été offert. Je trouve que mes sandales donnent une sacrée dose de fun à cette tenue qui aurait pu être trop classique, sans en faire trop. Je ne suis pas le genre de fille qui ose les pièces extravagantes même si je trouve que certaines sont à la fois dingues, décalées et trop jolies. Mais je manque encore un peu de confiance en moi pour porter des choses qui feront que les gens se retourneront sur moi.

 

DSC_0216.jpg

DSC_0212 (1).jpg

DSC_0208 (1).jpg

DSC_0217.jpg

DSC_0215.jpg

Beauté/mode, Non classé

Le look le plus simple du monde.

DSC_0172

Hier, nous sommes allés au parc d’attractions situé près de chez nous. Rien à voir avec Disneyland ou le Futuroscope , il s’agit du petit parc local dans lequel nous avons (presque) nos habitudes puisque nous y allons chaque été. Nous avions envie de nous sentir encore un peu en vacances avant Jeudi et la reprise du travail pour moi. D’ailleurs , pour suivre nos aventures , rendez vous sur Instagram ou j’essaye de partager un maximum de nos petits moments grâce aux Insta Stories . J’adore cette nouvelle fonctionnalité !

Mais pour en revenir à mon parc d’attraction et aussi , au sujet principal de cet article, il était important pour moi de porter une tenue confortable et pratique. Exit les robes et jupes pour cette fois ci! J’ai choisi l’option total look noir avec mes sandales préférées que j’ai porté tout l’été et que je ne présente plus ici, un short noir Kiabi et un body Boohoo au décolleté plongeant que j’adore. J’ai assorti tout ça à un immense cabas prune que j’ai depuis des mois et que je trouve trop pratique. Il me permet d’avoir sur moi mes papiers, mon telephone, mon appareil photo et tout ce dont j’ai besoin pour Kéo . Ma coiffure est très facile à reproduire : j’ai torsadé les mèches qui risquaient de me gêner et les ai attaché avec des élastiques à l’arrière de ma tête. Enfin, je n’ai porté aucun bijou par facilité et pour éviter de les casser en crochant dedans. Et quand je revois les photos je me dis que finalement c’est le look le plus simple du monde.

DSC_0163 (1)

DSC_0162

DSC_0156

DSC_0165 (1)

DSC_0170

DSC_0166

DSC_0159

DSC_0164 (1)

Non classé

Les muffins aux pépites de chocolat.

DSC_0544 (1).jpg

Parfois, il y a des recettes qu’on a tellement l’habitude de faire que l’on n’y pense même plus. C’est le cas de ces petits muffins aux pépites de chocolat. Je les fait très régulièrement, à quatre mains avec mon fils de deux ans qui adore voler quelques pépites pendant que je m’occupe de faire fondre le beurre. Cette recette est vraiment chouette puisqu’elle nécessite finalement très peu d’ingrédients et que les petits gâteaux sont tout de même délicieux.

DSC_0546.jpg

Ingrédients: 

  • 2 oeufs
  • 60g de beurre
  • 80g de sucre
  • 120g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • une pincée de sel
  • des pépites de chocolat

 

Préchauffer le four à 180°.

Battre les oeufs et le sucre ensemble. Faire fondre le beurre puis l’ajouter au mélange sucre/oeufs. Tamiser la farine et la levure, ajouter la pincée de sel puis les pépites de chocolat. Incorporer tous ces ingrédients au mélange sucre/oeufs/beurre.

Remplir des petites caissettes à muffins aux trois quart avec la pâte. Puis enfourner à 180° pendant 15 minutes.

 

 

DSC_0549.jpg

DSC_0552.jpg

Humeurs

Mes filtres Snapchat préférés. 

 

bloggif_57c03fac0b982.gif La première fois que j’ai entendu parler de Snapchat, j’ai eu la réflexion que j’ai à chaque nouvelle application : « ça ne durera qu’un temps, c’est juste un effet de mode! » . Pour moi, les seuls réseaux sociaux bien ancrés dans mes habitudes étaient Facebook, Twitter et Instagram. Tout le reste ne valait pas la peine d’être téléchargé ( sauf Candy Crush !) . Mais plus le temps passait et plus mon entourage se parlait via Snapchat. J’étais un peu devenue la nana vieux jeu qui ne veut jamais rien expérimenter de nouveau. Technologiquement parlant. Bien qu’un peu vexant, ils ont tout à fait raison. Je ne suis pas adepte aux jeux vidéos, je me contrefous des consoles qui viennent de sortir, je ne passe pas ma vie sur Youtube pour trouver la prochaine vidéo qui fera le buzz et je n’alimente aucune polémique sur Twitter. Voilà. J’ai même entendu dire une fois, que je suis une nana rétro. Et j’aime bien cette idée. La nana rétro ça me plait! J’écoute des vinyles, je suis assez traditionaliste, j’aime les vieilles modes, je lis des livres et non pas des e-book, quand je cherche la définition d’un mot je prends mon dictionnaire et non pas Google, je joue encore à Pokemon version jaune sur ma Gameboy à l’heure où tout le monde joue à Pokemon Go sur son Iphone. Mais, j’aime beaucoup vivre dans mon temps également. Et lorsque j’ai reçu mon nouvel Iphone, mon amoureux m’a supplié de télécharger Snapchat. Au final, ça m’amuse beaucoup . Je l’utilise tous les jours, essentiellement pour les filtres. D’ailleurs j’ai sélectionné mes préférés, mais le plus joli de tous à mes yeux, c’est celui avec les oreilles de chat.

 

Beauté/mode, Non classé

Séduite par Loc

DSC_0420.jpg

Il y a maintenant plusieurs mois, Birchbox décidait d’importer en France sa marque Loc ( Love of Color) . Je suis assez difficile lorsqu’il s’agit de nouvelles marques surtout quand elles proviennent d’une chaine de box ( je n’aime pas spécialement les produits My Little Beauty) . Cependant, j’ai reçu mon premier produit Loc , un rouge à lèvres rouge dans une de mes Birchbox et bluffée par le rapport qualité/prix je me suis empressée d’acheter à nouveau.

DSC_0427.jpg

DSC_0428.jpg

Je me suis d’abord offert ce crayon fard à paupières dans la teinte Empress Me qui est un joli cuivré très lumineux. La couleur est très très pigmentée. La texture est grasse et hyper facile à travailler. J’adore l’appliquer les matins où je n’ai pas le temps de faire un make up sophistiqué et que je n’ai pas envie de mettre de rouge à lèvres. Il faut dire que ce produit donne instantanément l’impression d’un smokey eye. En ce qui concerne la tenue, elle est, elle aussi, parfaite. Il tient tout la journée et ce, malgré l’humidité, le vent ou les fortes chaleurs. C’est ce qui est pratique avec cette texture qui « colle » à la peau mais que l’on ne sent pas. Le packaging est simple et petit, je peux le glisser dans mes sacs à main et petites pochettes sans problème.

DSC_0424.jpg

DSC_0422.jpg

DSC_1013.jpg

Voilà le premier rouge à lèvres Vibrant Matte Lipstick que j’ai testé. La teinte est un vrai rouge bien voyant et pigmenté qui porte le nom de Trouble. Il est très crémeux et le résultat est juste parfait. Il s’agit d’un rouge à lèvre mat mais il n’assèche pas les lèvres. C’est ce dont j’avais peur au début. Une seule couche suffit pour créer un voile opaque et uniforme. Quant à sa tenue, elle est très bien. Le seul hic, il a tendance à ne pas résister à l’épreuve des repas.

DSC_0425.jpg

DSC_0426.jpg

DSC_0333.jpg

Et puis finalement, après ces deux essais concluants, je n’ai pas pu résister à ce magnifique prune intense qui se nomme Uncorked. Là encore, le résultat mat est bien présent et la texture est hyper crémeuse. Il est agréable à porter. La tenue est la même que pour Trouble et le rouge à lèvres reste uniforme et opaque tout pendant que je ne mange pas. Ce que j’aime énormément avec ces rouge à lèvres, c’est que malgré leur très bonne qualité, le prix reste tout petit. Il faut donc dépenser 8€50 pour s’en procurer un et quand je vois le prix des rouges à lèvres mat des autres marques , je me dis que je fais une super affaire.

Culture, Non classé

Instinct de survie: presque parfait.

Ma dernière critique ciné ici remonte à Mars à l’occasion de la sortie de The revenant et de l’oscar reçu par Leonardo DiCaprio. Depuis, je suis allée assez peu au cinéma et rien ne m’a touché ou emporté au point que je veuille en parler ici. Et puis, il y eu Instinct de survie … J’y suis d’abord allée parce que l’actrice principale est Blake Lively. C’est une actrice que j’aime beaucoup. Je l’ai vu jouer pour la première fois dans The Town et je me suis ensuite décidée à regarder Gossip Girl. Je suis assez fan de son style. Pour le reste, je ne suis absolument pas attirée par l’univers du surf et les films avec des requins ou d’autres créatures je préfère les regarder chez moi. Je n’étais donc pas la meilleure spectatrice pour ce film. Cependant dès les premières minutes, j’ai accroché. D’abord, et je me répète souvent à ce sujet mais je suis amoureuse des belles images . Et quand en plein été, je décide de me retrouver dans une salle obscure et que j’y découvre une belle plage, une eau turquoise et des plans plus magnifiques les uns que les autres je ne peux être que conquise. Niveau visuel , le film est composé d’énormément de gros plans sur Blake Lively et sa silhouette parfaite. Je trouve que ça apporte un plus au film . Tous les détails sont connus du spectateur dès le début , on voit la moindre bague ou la moindre boucle d’oreille… et sans vouloir spoiler , ça a son importance.

592714.jpg

J’ai également adoré la bande originale qui porte complètement certaines scènes. D’ailleurs, j’ai une mention spéciale pour la première scène de surf et la musique Trouble de Neon Jungle qui l’accompagne. Cette chanson donne un rythme de fou à la scène et pour ma part, j’ai presque eu envie de danser sur mon siège.

221871.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

J’avais peur que cette oeuvre traine en longueur. Parce que , sincèrement, une nana qui se fait attaquer par un requin et qui se retrouve piégée sur un rocher à 200 mètres de la plage, c’est pas folichon. Sauf que, grâce aux différents personnages introduits et à la course contre la montre engagée par Nancy (= Blake Lively) , le film ne traine jamais en longueur. Pour le coup, il m’a beaucoup fait penser à 127 heures avec James Franco. L’enjeu est le même : prendre des risques et avoir une chance de s’en sortir ou rester inactif et mourir. On sait d’avance avec le titre du film très révélateur quelle option va choisir Nancy. Et heureusement , il se passe toujours quelque chose.

527670.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

J’ai beaucoup aimé le fait que rien ne se passe par hasard. Nancy vient surfer sur cette plage pour une raison bien précise et l’attaque du requin n’est pas anodine. Elle réponds à une problématique explicite mais logique et qui nous fait réfléchir sur le Pourquoi. Tout ça incite le spectateur a se plonger entièrement dans l’histoire et à se demander quelles décisions et solutions aurions nous pris à la place de Nancy.

191479.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Les seuls points négatifs sont, selon moi, le dénouement de l’histoire que je trouve trop « impossible » et les effets spéciaux ne sont parfois pas suffisamment bien travaillés.

525578.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce film. Les paysages sont à couper le souffle, les plans bien faits , les musiques entrainantes et l’histoire intéressante et bien menée. Il ne faut pas oublier que ce film est une fiction et cherche avant tout à divertir et non pas à documenter le spectateur. Il ne faut pas le prendre comme un « documentaire » visant à inculquer la peur du requin. Au contraire! Cependant , je trouve dommage que les effets spéciaux soient trop peu travaillés et que les dix dernières minutes du film soient irréalistes. 

 

 

*photos prises sur Allociné

Beauté/mode, Non classé

Venteux.

DSC_0405.jpg

 

Le moins que je puisse dire c’est que ce look n’a pas été facile à shooter. Déjà, le week end n’a pas été terrible mais en plus du temps gris presque permanent et des températures plutôt très moyennes, il y avait énormément de vent. Les photos n’ont pas donné ce que je voulais, mais elles ne sont pas moches non plus. Je n’ai pas pu faire virevolter cette jupe midi noire et ultra légère comme je l’aurais voulu mais le vent s’est chargé pour moi à plusieurs reprises de me faire ressembler à Marilyn Monroe au dessus de la bouche du métro.

J’ai décidé d’associer cette jupe noire Shein à mes ballerines Tex (comme quoi, chez Carrefour on peut trouver des basiques de plutôt bonne qualité) et à mon débardeur Pimkie prune qui a une jolie chainette argentée coud au niveau du col. Quant à mon sac, il vient de chez Jenyfer. Il est parfait pour donner un effet de texture à des tenues toutes simples.

DSC_0408

DSC_0411 (1)

DSC_0416.jpg

DSC_0410

DSC_0407 (1)

Non classé

Deux jours , deux promenades.

Cette année, les vacances d’été ont été synonymes de découverte de la région. Nous avons du annuler nos vacances à Bordeaux au dernier moment alors nous avons compensé en nous promenant aux alentours de notre maison. Le week end dernier comme le temps était au beau fixe, nous en avons profité pour sortir encore plus. Vendredi en fin d’après midi , nous sommes allés à la colline aux oiseaux à Caen. C’est là bas que nous avons shooté ce look là. C’est le genre de lieu qui m’impressionne toujours par son calme malgré sa proximité avec le périphérique . Il y a de quoi faire une jolie balade avec des enfants de tous âges. Le parc propose des jeux pour enfants , un parc animalier avec les animaux de la ferme, une immense roseraie , un labyrinthe et bien d’autres petits jardins à découvrir.

DSC_0339.jpg

DSC_0349.jpg

DSC_0393.jpg

DSC_0396.jpg

DSC_0407.jpg

DSC_0411.jpg

 

 

Le samedi, nous avons décidé de découvrir une ville que nous ne connaissions pas du tout alors qu’elle ne se trouve qu’à une heure de route: Bayeux. Le centre ville est adorable, les rues piétonnes sont juchées de petites boutiques plus mignonnes les unes que les autres. Mais ce qu’il faut voir à Bayeux, c’est l’immense cathédrale ! Elle est magnifique. Nous y sommes entrés pour voir l’intérieur ( qui est tout aussi impressionnant que l’extérieur) et nous n’avons pas été déçus.

DSC_0001.jpg

DSC_0006.jpg

DSC_0049.jpg

DSC_0044.jpg

DSC_0030.jpg

DSC_0027.jpg

DSC_0009.jpg

DSC_0014.jpg

DSC_0053.jpg

DSC_0056.jpg

DSC_0057.jpg

DSC_0087.jpg

DSC_0083.jpg