Browse Category by Voyages & Sorties
Culture, Vie de famille, Voyages & Sorties

Ouvrir son esprit au Musée des Beaux Arts.

 

Dimanche 12 novembre 2017. J’ai pensé que c’était le bon moment. La grêle tombait en averses, les nuages rendaient la luminosité médiocre. C’était un temps à rester chez soi devant son chauffage et un bon Disney. Un temps à faire des crêpes ou peut être bien des gaufres. Un temps à rester en pyjama. Mais nous nous sommes levés tard et après un petit déjeuner dominical, nous avions envie de sortir. Il était hors de question d’aller attraper froid sous la pluie et la grêle. Exit donc les balades en foret ou en bord de mer. Nous n’avions pas envie non plus d’aller au cinéma. Alors, j’ai pensé que c’était le bon moment. Le bon timing, à ses trois ans et demi, pour l’emmener pour la première fois au Musée des Beaux Arts de Caen. Kéo connait les musées. Il en a déjà fait quelques uns, dont le public ciblé était clairement jeune. Là, les Beaux Arts, c’était différent. Je savais que je l’y emmènerais tôt ou tard, car je pense qu’il fait partie de mon rôle de maman de l’initier à l’art comme je peux l’initier au sport, à la lecture ou à la pâtisserie. J’ai toujours trouvé intéressant le nombre d’interprétations possibles d’un tableau. J’ai toujours trouvé fantastique la façon dont les enfants voient les peintures et expriment leur avis face à une sculpture. Je pense que l’art est une manière différente de s’ouvrir l’esprit. On peut débattre, discuter, s’émerveiller d’une photographie. Certaines oeuvres servent de base à toutes sortes de discussion. Aller au Musée des Beaux Arts, c’est, selon moi, un moment de partage. Bien sûr, nous n’avons pas décrit toutes les oeuvres que nous avons vu. Je l’ai d’abord laissé gambader. J’ai observé son regard. Je l’ai suivi. J’ai attendu qu’il s’assoit enfin dans un canapé pour lui demander si cela lui plaisait. Et selon lui, « c’est cool, Maman« . Alors j’ai commencé à sélectionner des oeuvres et à le questionner. Tiens, quelles couleurs ont été utilisées ? Qu’est ce qui est représenté là? Sinon, entre ces deux tableaux, lequel préfères-tu? J’ai trouvé ces moments formidables. C’était si riche! J’ai vu à quel point mon petit garçon à un esprit vif, à quel point il ne manque aucun détail et surtout, j’étais étonnée de le voir s’impliquer autant dans cette visite. Cela m’a rendu heureuse. Non pas par fierté de le découvrir sous ce jour, mais par plaisir d’échanger avec lui. Et de le connaitre un peu mieux.

Voyages & Sorties

Notre coup de coeur pour le château d’Ussé

Pendant notre séjour à Richelieu, nous avons eu un énorme coup de coeur pour le château d’Ussé. Perché sur une petite colline à la sortie de la ville, ses façades blanches sont magistrales et son histoire nous a fasciné.  D’abord château fort puis château de la Renaissance, il devient finalement une demeure de plaisance raffinée. Il possède sur son domaine bon nombre de petits coins et recoins à visiter: une chapelle somptueuse, des caves creusées dans la roche, des écuries et une sellerie qui sentent le cuir. J’ai vraiment adoré visiter ces lieux. Mais ce qui m’a fait choisir ce château plutôt qu’un autre c’est bien son lien prouvé avec Charles Perrault et la Belle au bois dormant. L’histoire raconte que Charles Perrault, ayant passé plusieurs nuits dans le château, s’est soudainement trouvé inspiré et de là est née le joli conte de la Belle au Bois Dormant. Il faut dire que l’endroit s’y prête parfaitement et si je n’avais pas en tête le château créé de toute pièce par Disney , je n’aurais pas de mal à imaginer un lieu tel que celui ci. Les jardins sont aussi de véritables oeuvres d’art. Dessinés par Le Nôtre , on retrouve largement la patte du paysagiste préféré de la Cour de Versailles. Le domaine est paisible et c’est une véritable bulle de silence et de quiétude malgré sa proximité avec la ville et la route principale. Il était extraordinaire de connaitre l’histoire des arbres qui jalonnent le parcours touristique. Des arbres vieux de plusieurs centaines d’années qui ont été offert par Chateaubriand à la duchesse qui habitait le château. Passé de famille en famille, le domaine appartient aujourd’hui encore à une sphère privée. Une partie du château est même encore habitée. Nous nous sommes trouvés chanceux de pouvoir visiter ce si bel endroit, d’entrer dans ses jardins, certes touristiques, mais aussi privés. Les propriétaires ont mis en place, pour les enfants, un parcours à énigmes que notre Kéo a adoré découvrir. Cela lui a permis de profiter au maximum de la visite sans vouloir aller trop vite.

Le domaine ne propose aucune restauration, cependant, un snack très abordable se trouve juste en face. Nous avons trouvé l’endroit vraiment joli avec ses tables et ses chaises en fer forgé. La vue sur le château est magnifique et les plats sont bons.

J’ai pris des dizaines et des dizaines de photos. J’ai eu tellement de mal à sélectionner celles que j’allais publier. Mais les voilà et j’espère qu’elles vous feront découvrir au mieux ce que nous avons vu.

 

 

 

Voyages & Sorties

Deux lieux à découvrir en Indre et Loire.

Fin Aout, nous avons passé trois jours en Indre et Loire. Région que nous avions choisi bien évidemment pour ses châteaux mais aussi pour son temps plus clément que chez nous. Même si nous y avons passé peu de temps, nous voulions absolument découvrir au maximum les alentours de Richelieu, qui était notre point de chute. Nous nous sommes donc naturellement mis en route au lendemain de notre arrivée afin de découvrir au mieux cette destination. Une ville et un village ont retenu notre attention.

Crissay sur Manse. 

 

Nous nous sommes promenés , le premier matin, dans tous les villages les plus proches de notre résidence. Et nous avons découvert Crissay sur Manse, classé comme l’un des plus beaux villages de France. Ce lieu est tellement mignon. En plein milieu des champs et des plaines agricoles , se trouve ce petit hameau de maisons en pierres blanches resté dans son jus. Le château n’a jamais été terminé et fait donc la curiosité des touristes. A 10h du matin, le village était totalement désert, nous avons pu laissé Kéo gambader au gré de ses envies et prendre le temps d’admirer sans avoir peur de gêner. J’ai adoré photographier les façades aux volets colorés, les fleurs que l’on trouve un peu partout et le soleil sur les immenses plaines.

Chinon

 

Si au début, Chinon et moi, nous n’étions pas vraiment copines, il faut bien avouer que cette ville a réussi à me charmer. Nous nous y sommes rendus dans l’espoir d’acheter des petits souvenirs pour les amis qui gardaient la maison en notre absence. Le genre de souvenir qu’on connait tous… des petites choses locales créées par de chouettes artisans qui ne veulent que partager leur savoir faire. A Chinon, rien de tout ça. Niveau boutique , nous pouvons même dire que c’est un peu vide. Mais après avoir compris qu’on ne trouverait pas ce qu’on était venu chercher, nous avons décidé d’arpenter les ruelles, en long en large et en travers. Parfois, longer le cours d’eau, et puis remonter vers le château. Faire des tours, voir et revoir des places. Chercher on ne sait trop quoi et finir par trouver de jolis endroits. Ce qui m’a plu à Chinon, c’est son centre qui ressemble un peu à Montmartre de Paris. De grandes places avec des restaurants qui étendent leur terrasse jusqu’au centre, laissant croire, de loin, à une fête de village. Les ruelles avec des antiquaires et des boutiques de déco hors de prix mais tellement originales. Des rues pavées qui montent et qui descendent. Ce coté un peu hors du temps, où l’on oublie facilement la circulation. Une véritable bulle au milieu de la ville. Plus bas , il y a aussi cette grande artère qui longe la Vienne. On y trouve des maisons de maitres aux façades imposantes, aux beaux balcons dont les rambardes sont en fer forgé. On y trouve également des barques sur l’eau qui n’ont plus l’air toutes jeunes mais qui continuent inlassablement de flotter. Et puis, bien plus haut, un autre style de ville s’offre à nous. C’est la Chinon médiévale et sa forteresse qui surplombe le reste. Le paysage est à couper le souffle et l’on distingue la campagne environnante et les forêts à perte de vue.

 

 

 

Voyages & Sorties

Futuroscope avec un enfant de 3 ans.

Fin Aout, nous avons commencé nos vacances en faisant un saut, le temps d’une journée, au Futuroscope.  Nous ne savions pas exactement quelles restrictions nous attendaient sur place. Surtout avec un enfant de 3 ans. Nous avons donc expérimenté et je me suis dit qu’il serait peut être bien de vous en parler.

Futuroscope c’est donc ce grand parc aux allures futuristes, jonché d’oeuvres d’art et qui , depuis quelques temps, mets l’accent sur la protection de la planète et les énergies nouvelles. Nous avions donc envie de redécouvrir ce parc que nous n’avions pas visité depuis longtemps ( nous n’étions pas encore parents lors de notre dernière visite) . Nous y sommes alors allés sans chercher trop d’informations, sans préparer notre visite, laissant la journée nous créer la surprise. Et quelle surprise!

Après avoir pris les billets (pour info, les moins de 5 ans ne payent pas . Oui, oui, il y a anguille sous roche) , nous avons attrapé un plan du parc afin de déterminer dans quel sens nous allions commencer. C’est là que nous nous sommes rendu compte que la moitié des attractions sont interdites aux enfants qui n’atteignent pas 1m05. Je n’avais absolument aucune idée de la taille de Kéo et j’espèrais qu’il ai un peu grandi depuis sa dernière visite chez le médecin…

A l’entrée du parc (chose pratique que Mickey n’a pas encore mis en place, lui) il y a un centre « d’aide à la visite ». Des hôtesses mesurent les enfants et leur attribut à chacun un bracelet de couleur selon leur taille (comme sur la photo ci dessous). Ainsi, dès l’arrivée aux portes des attractions, les personnels connaissent la taille des enfants et leur interdit l’accès s’ils ne sont pas assez grands. Kéo a hérité d’un bracelet bleu. 93 cm, trop petit pour une bonne moitié des attractions. Dommage!

Cependant, nous avons passé une excellente journée. Nous étions sur place le 28 aout sous un grand ciel bleu. Il faisait chaud et le parc, déjà très grand par sa superficie, est rempli d’activités aquatiques, sensorielles ou encore mécaniques. En outre, des lieux et jeux accessibles à tous. C’est ainsi qu’en ressortant de la première attraction, nous nous sommes naturellement dirigés vers le jardin des énergies. En plus des explications sur les panneaux pour les adultes, les enfants peuvent pédaler pour arroser de grands atomes, refléter la lumière du soleil avec des miroirs pour actionner des mécanismes ou encore pomper pour récolter l’énergie qu’il y a sous terre. Et puis, il y a ces jets d’eau aléatoires à la sortie du jardin des énergies qui nous ont beaucoup amusé. Nous avons adoré voir Kéo courir à travers cet espace, en esquivant parfois l’eau puis en se faisant surprendre la fois d’après. Nous avons beaucoup ri et nous avons filmés des séquences mémorables que nous gardons pour nous.

Pour les plus petits , il existe aussi un lieu au Futuroscope où les attractions sont réservés au plus jeunes. Des petits bateaux à moulinets , une fusée, des engins volants adaptés et tout un circuit de canaux avec bateaux en plastiques et écluses. Je crois qu’en dehors de l’architecture des attractions, c’est l’endroit que je trouve le plus joli sur le parc. Le lieu regorge d’endroits ombragés où ont été disposés des gros poufs dans lesquels s’allonger tout en surveillant les bambins dans leurs activités.

Et puis, j’évoquais l’architecture des attractions mais comment ne pas en parler? Lorsque l’on est, comme moi, absolument fasciné par les structures futuristes faites de matériaux divers et variés, on ne peut qu’apprécier se balader sur le parc. Un univers fait de sphères blanches, de plans lisses, de reflets, de tubes et de courbes. Tous les lieux sont différents, les structures sont immenses et forment elles mêmes de vraies oeuvres d’art observables. Je suis toujours émerveillée par ce gigantisme et cette originalité. Et si moi je parais toute petite à coté de ces colosses architecturaux, imaginez Kéo et ses 93 cm.

En dehors du fait qu’il fait bon s’y promener, il faut tout de même souligner que les attractions accessibles aux plus jeunes sont vraiment réussies. Nous avons adoré La machine à voyager dans le temps (avec les Lapins crétins) et l’Age de Glace (même si j’avoue avoir été un petit peu déçue de ne pas retrouver les aventures du Petit Prince que j’aimais tant) et nous nous sommes émerveillés devant Illusio, le spectacle de magie et Chocs cosmiques (qui est mon attraction préférée) qui raconte avec pédagogie et humour l’univers, les galaxies et notre système solaire.

Nous avons également eu la chance de rencontrer, sur la journée, des personnages que l’on adore comme Syd de l’Age de Glace et un lapin crétin. De par ces rencontres, nous avons trouvés le parc bien plus vivant qu’il y a quelques années. En ce qui concerne les repas, il y en a pour tous les budgets. A savoir que, comme dans tous les parcs d’attractions, si l’on veut manger autre chose que des sandwiches et des burgers, il faut débourser plus. Nous avons pris l’option repas rapide en profitant de la terrasse d’un Illico Resto. Et même si la nourriture reste sommaire, c’était une pause nécessaire et agréable pour tous les trois avant de reprendre le marathon jeux-attractions-boutiques de l’après midi.

Autre donnée importante selon moi, le parc est grand, il faut donc marcher beaucoup. Je ne pense pas me tromper en disant qu’un enfant de trois ans est fatigable. Nous avons donc décidé , en amont, de réduire le temps de visite. Nous étions donc sur le parc entre 10h30 et 17h30. Une courte journée pour nous, parents, mais déjà bien assez longue pour Kéo qui était épuisé dès 16h30. Je pense qu’il n’est pas idiot de prévoir un hôtel sur place pour la nuit d’avant si la visite se fait juste en journée ou pour la nuit d’après, si vous voulez profiter du spectacle nocturne. Ainsi, la proximité de l’hôtel permet de faire un break si besoin et pour les enfants encore plus jeunes , il permet de faire la sieste au calme.

Pour conclure, le Futuroscope avec un jeune enfant, c’est très largement faisable. Encore faut-il aimer se balader et ne pas avoir envie de faire absolument toutes les attractions. Un service permettant aux parents de faire les attractions tour à tour (sans que le deuxième parent n’est à faire la queue pour y accéder) a été mis en place.  Une bonne chose pour ceux qui aiment particulièrement une attraction non accessible aux tout petits. Pour les autres, les attractions accessibles sont assez nombreuses pour une petite journée sur le parc et les jeux d’eaux sont vraiment fait pour plaire à tout le monde. Il est aussi très agréable de profiter des zones ombragées le temps d’une pause ou du panorama pour faire de jolies photos.

 

 

 

 

Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

Saint Malo intra muros.

dsc_0270

Cela va bientôt faire deux semaines que nous avons passé un week end à Saint Malo et je n’ai pas eu encore le temps de partager ici mes photos de la vieille ville. Il y aurait tellement de choses à dire sur cette ville bretonne, tout près de notre Mont Saint Michel normand. Mais je crois que le mieux est de me cantonner à évoquer ses belles pierres et ses ruelles dynamiques. Encore un joli lieu à découvrir. Il fait bon s’y promener et on peut y découvrir de belles petites enseignes. Il suffit de chercher un peu et de s’éloigner des rues principales où se sont installées toutes les grandes marques hors de prix, pour y trouver des trésors. Mais, je n’en dis pas plus, simplement que pour se rendre compte de l’ambiance et de sa magie, le mieux est encore de vouloir y mettre les pieds.

dsc_0220dsc_0219dsc_0221dsc_0226dsc_0227dsc_0228dsc_0241dsc_0247dsc_0250dsc_0258dsc_0267dsc_0269dsc_0251dsc_0273dsc_0271

Création / Photographie, Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

Aqua

 

DSC_0167.jpg

Il est de ces lieux qui vous touchent, vous laissent comme une trace indélébile, un souvenir ineffaçable. Des lieux que l’on découvre petit et dans lesquels on revient régulièrement avec des gens différents pour faire découvrir aux autres la sensation et l’émotion qu’ils ont suscité la première fois. Moi, j’en ai pleins des endroits un peu magiques qui me laissent un sourire béat sur les lèvres et un visage serein rempli d’une émotion certaine. C’est le cas de l’aquarium de Saint Malo que je connais depuis enfant. Comme je l’ai déjà dit ici, j’ai une certaine attirance pour l’univers et ses étoiles mais également pour les fonds marins et leurs mystères . La mer, à mes yeux, c’est comme un monde parallèle où vivent des choses aussi belles qu’étranges et peu de gens ont conscience de la beauté des créatures qui s’y trouvent. En regardant certaines de mes photos, j’ai même quelque peu fait la comparaison entre ce que j’ai vu et les animaux créés par James Cameron pour Avatar. L’inspiration est très nette: des couleurs électriques, de longs filaments qui semblent flottés dans l’eau et ces néons qui apportent cette lumière si particulière. A l’aquarium, se retrouver à contempler ces êtres vivants, c’est comme regarder une scène contemplative au cinéma. C’est long et lent, mais c’est fascinant.

dsc_0153

dsc_0156

dsc_0154

DSC_0170.jpg

DSC_0162.jpg

DSC_0160.jpg

DSC_0172.jpg

DSC_0180.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0872.jpg

DSC_0181.jpg

IMG_0862.jpg

IMG_0874.jpg

DSC_0187.jpg

DSC_0188.jpg

DSC_0190.jpg

DSC_0202.jpg

Non classé, Voyages & Sorties

Notre nuit à l’hôtel Ibis de Saint Malo.

dsc_0076

Je suis du genre à partir sur un coup de tête. J’ai toujours envisager le voyage comme une envie passagère et non pas comme quelque chose qu’on planifie, qu’on organise, qu’on vérifie et qu’on ressasse des mois à l’avance. C’est comme ça que j’ai décidé de passer le week end à Saint Malo samedi à 15h! Je me suis donc dirigée comme à chaque fois sur le site Booking.com (que j’adore) et j’ai cherché un hôtel pas trop trop cher (juste avant Noël , c’était moyen de dépenser des sommes folles pour une nuit à l’hôtel) . C’est comme ça que je suis tombée sur cet Ibis , en plein milieu du centre commercial de Saint Malo qui offrait des nuits en chambre double pour 45 € . Autant dire qu’à ce prix là et avec cette situation géographique, je ne m’attendais pas à du grand luxe. Et pourtant …

dsc_0067

dsc_0133

dsc_0141

Tout d’abord, l’accueil était on ne peut plus chaleureux. La jeune femme à qui je me suis adressée était d’une gentillesse et d’une serviabilité à tout épreuve ( même quand je l’ai embêté trois fois en une demie heure pour pas grand chose) . Après avoir rempli les formalités d’arrivée, j’ai donc été accompagnée jusqu’à ma chambre qui s’est révélé bien plus grande et confortable que je ne l’aurais pensé. Décorée avec goût, dans des teintes de gris avec des touches de couleurs, il s’en ai dégagé, dès l’entrée, une ambiance cosy. J’ai beaucoup aimé les suspensions qui servent de lampes de chevet et le fauteuil rouge orangé sous la télévision. Ensuite, j’ai découvert l’immense salle de bain avec douche à l’italienne et carrelage contemporain. Sans rire, on aurait pu y faire rentrer dix personnes à la fois. Enfin, et c’est la cerise sur le gâteau, nous avions une petite terrasse privée avec salon de jardin. Et même si ce n’est pas la période pour s’exposer au soleil , c’est appréciable de pouvoir prendre l’air pour les fumeurs comme pour les non fumeurs. L’hôtel est très calme et nous n’avons pas eu de soucis pour nous endormir. Nous nous sommes sentis comme à la maison.

dsc_0140

DSC_0126.jpg

dsc_0070

Au niveau des services, l’hôtel propose une connexion wifi gratuite, une réception ouverte 24h/24 , un personnel disponible et serviable, la possibilité de manger en chambre des plats plus ou moins gourmands et pour pas grand chose. Je trouve le rapport qualité/prix  vraiment excellent.

dsc_0139

 

 

 

Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

Un week end dans la Somme.

img_0403-1

Le week end dernier, nous avons profité des dernières chaleurs estivales pour aller dans la Somme le temps d’un court séjour. Nous avons trouvé une offre sur Voyage-privé.com pour deux nuits dans un village club Pierre et Vacances. Nous ne voulions pas partir trop loin de notre maison pour ne pas avoir trop d’heures de route mais nous voulions être dépaysés quand même . Ayant déjà fait la Bretagne au début des vacances d’été , nous avions décidé de rouler vers le nord plutôt que vers le sud. A vrai dire, j’avais un peu peur qu’il fasse froid, nuageux et qu’en plus, ce ne soit pas très beau. Chez moi, les clichés ont la vie dure. C’est donc pleine d’à priori négatifs mais l’esprit ouvert que j’ai pris mes valises et ai passé le pont de Normandie.

Arrivée sur place, j’ai découvert une région charmante et un village club vraiment trop mignon. Nous logions dans une maison 4/5 personnes à 600 mètres de la mer et à 10 minutes à pieds du centre du village vacances. Notre quartier avait sa propre piscine, ce qui ne nous obligeait pas à aller jusqu’à l’aqualud pour faire trempette. Nous avons essayé de profiter au maximum des activités proposées mais il y en avait tellement que nous n’avons pas eu le temps de tout faire. Et puis, nous nous sommes beaucoup reposés et avons observer chaque soir le soleil se coucher et la lune apparaitre. C’était mon moment préféré de la journée. Le crépuscule changeait l’ambiance du quartier la rendant presque féerique. Les maisons ressemblaient alors à des maisons de poupées d’où l’on pouvait entendre, en ouvrant la fenêtre et en tendant un petit peu l’oreille, les rires des enfants. C’était absolument magique.

DSC_0011.jpg

DSC_0008.jpg

 

img_0400

dsc_0115

dsc_0110

dsc_0118

dsc_0022

dsc_0015

dsc_0122-1

dsc_0130

dsc_0163

dsc_0119

Culture, Non classé, Voyages & Sorties

Le festival du cinéma américain.

DSC_0456 (1).jpg

Lundi 5 septembre. 19h30. Deauville. L’hommage d’aujourd’hui est rendu à James Franco. James Franco. Rien que ça. Je n’imaginais pas , ne serait-ce que, l’apercevoir une fois dans ma vie. Et pourtant, les choses se sont faites autrement. Me voilà à 3 mètres du tapis rouge, perchée sur une plateforme en béton à attendre son arrivée. Pour moi, donc, le festival du cinéma américain s’est résumé à ça. Et pourtant, ce que ça a pu me rendre heureuse! Je ne sais pas si j’ai besoin d’écrire plus à ce sujet. J’avais juste quelques photos à partager ici, des photos que moi je trouve extraordinaires parce que le moment immortalisé m’a mis des étoiles dans les yeux et un peu plus de joie dans le coeur.

DSC_0445.jpg

DSC_0491.jpg

DSC_0484.jpg

DSC_0486.jpg

DSC_0501.jpg

DSC_0509.jpg

DSC_0527.jpg

DSC_0530.jpg

DSC_0542 (1).jpg

DSC_0548.jpg

DSC_0549 (1).jpg

dsc_0581

DSC_0641.jpg

Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

Le château de Vendeuvre.

DSC_0167.jpg

Vendredi dernier, il faisait enfin un temps magnifique sur ma Normandie. Avec mon fils, nous l’attendions depuis longtemps. Je crois que lui comme moi en avions marre de rester cloitrer à la maison à nous occuper comme nous le pouvions. Les activités manuelles et les dessins animés c’est bien mais ça ne va qu’un temps. Nous avions besoin de sortir. Donc ce vendredi matin là, nous nous sommes levés tôt sous un ciel tout bleu et j’ai emmené mon Kéo découvrir le château de Vendeuvre à 10 minutes en voiture de la maison. Je le connaissais déjà mais ça faisait bien 15 ans que je n’y avais pas mis les pieds. Mes parents en garde un souvenir assez désenchanté , moi au contraire c’est un lieu que j’adore. Je trouve que c’est un endroit pleins de surprises, pour les rêveuses en somme. L’ambiance y est familiale même si au premier abord on pourrait penser qu’elle est légèrement hautaine. Cependant, en parlant un petit peu avec les hôtesses, je me suis vite rendue compte que les visiteurs peuvent faire « comme chez eux ». Ainsi, les enfants sont accueillis avec plaisir et les familles peuvent pique niquer ou se reposer dans le parc. Quant aux surprises, elles sont nombreuses. Il y a pleins d’endroits à voir. Tout d’abord, à l’entrée , il y a un petit musée sur le mobilier miniature. C’est tellement mignon de voir toutes ces pièces reconstituées comme si elles devaient être placées dans une maison de poupée. Et puis en sortant on découvre le parc et le très joli château dont on peut visiter le rez de chaussée et les sous sols. Ce ne sont pas des lieux dans lesquels nous nous sommes attardés puisque j’ai un petit garçon débordant d’énergie qui à besoin de courir. Par contre, nous avons passé presque deux heures dans les jardins. Nous sommes d’abord allés dans les jardins d’eau surprises. C’est le plus ludique des jardins du château. En effet, des capteurs sont mis au sol permettant de déclencher les différents jets d’eau lors du passage des promeneurs. C’est aussi le mieux entretenu. Autre lieu insolite, la grotte aux coquillages . Il s’agit d’une petite grotte entièrement tapissée de coquillages qui permettrait de lié les profondeurs des mers et le ciel selon la mythologie. Malheureusement, les grilles étaient fermées et je n’ai pas pu prendre de photos correctes. Nous avons terminé notre balade par les labyrinthes (le moins bien entretenu) et le jardin exotique que j’ai adoré! C’est comme un petit coin de paradis en plein milieu de la campagne normande.

DSC_0165.jpg

DSC_0163.jpg

DSC_0179 (1).jpg

DSC_0185.jpg

DSC_0190.jpg

DSC_0193 (1).jpg

DSC_0194.jpg

DSC_0196.jpg

DSC_0209.jpg

DSC_0210.jpg

DSC_0224.jpg

DSC_0220.jpg

DSC_0228

DSC_0226

DSC_0239

DSC_0241

DSC_0254

DSC_0255

DSC_0271

DSC_0291

DSC_0303

DSC_0305 (1)

DSC_0312

DSC_0326