Browse Tag by couleur
Beauté/mode

Mes rouges à lèvres préférés du moment.

En ce moment, plus qu’à n’importe quel autre moment de ma vie, je fais une fixette sur les rouges à lèvres. J’ai commencé à en porter quotidiennement, il y a peu. Avant, je n’en portais qu’occasionnellement, pour les sorties ou les évènements.Il faut dire aussi que les textures ont beaucoup évolué ces derniers temps, et sont devenues par la même occasion très confortables.  Moins de rouges à lèvres collants semblables à des gloss, moins de mats hyper asséchants et surtout des tenues défiants toute concurrence. Aujourd’hui, le lipstick fait partie de mes indispensables au même titre que le mascara. C’est pourquoi j’ai choisi de vous montrer mes cinq couleurs favorites du moment (il n’y aurait que moi, je vous montrerais tous les rouges de ma collection, mais ce serait trop redondant.) de la plus classique à la plus extravagante.

 

Loc (Rose to the occasion)

Les rouges à lèvres Loc faisaient déjà partie de mes favoris en 2016. Mon avis n’a pas changé et je m’amuse à agrandir petit à petit ma collection. Parmi les petits nouveaux, le Rose to the occasion est mon coup de coeur. Ce vieux rose froid est parfait pour l’hiver. La couleur habille sans en faire trop. La texture est crémeuse et le rendu mat est velouté, presque poudré. La tenue est top. La couleur s’estompe au fur et à mesure de la journée, sans laisser de démarcation.

Rodial (Big Apple)

J’ai dernièrement reçu dans une box beauté ce jumbo pour les lèvres de la marque Rodial (en teinte Big Apple) . La texture, hyper sèche, m’a d’abord fait peur et ne facilitait pas les premières applications. Mais après avoir pris le coup de main, j’étais scotchée. Ce vieux rose qui tire davantage sur le mauve est canon. Sa texture, un peu plus sèche que ce qu’on a l’habitude de voir, a au moins l’avantage de tenir sur toute une journée sans faillir. Et j’ai remarqué que, par rapport à d’autres jumbo mats, il n’assèche pas les lèvres.

Sephora (Always Red)

Niveau rapport qualité/ prix , rien n’équivaut, en terme de rouges à lèvres liquides mats, aux veloutés sans transfert de chez Sephora. Je n’ai pas arrêté d’en acheter ces derniers mois. Une fois secs, ils se font totalement oublier. Et c’est ce que je recherche en premier dans ce type de texture. Rien de plus désagréable qu’un lipstick qui tiraille ou colle. En ce qui concerne ce beau rouge vif, il ne transfère pas du tout. Il me fait beaucoup penser au 999 de chez Dior (qui vient d’ailleurs de sortir en version liquide), la teinte la plus connue de la marque, mais coute trois fois moins cher.

 Sephora (Dark Red)

Un autre rouge, plus foncé celui ci, que j’adore : le Dark Red. J’aime particulièrement les couleurs proches du bordeaux, du marron et du prune. Ce rouge est un peu plus maronné et tire davantage sur le brique lorsqu’on en applique deux couches. En ce qui concerne le transfert, et c’est là la limite de la gamme de chez Sephora, les couleurs foncées sèchent moins vite et transfèrent plus facilement. Elles tiennent aussi moins longtemps. Mais rien de bien méchant.

Sephora (Dark Forest)

Acheté pour Halloween, il s’avère que le Dark Forest est une couleur que j’aime porter aussi tous les jours. Il donne au look un coté plus rock, plus sombre et j’aime tellement ça. Là encore, il n’est pas 100% sans transfert et la tenue est moyenne. Mais cette couleur me convainc par son originalité et par sa texture ultra confortable.

Beauté/mode, Non classé

Mes favoris d’Octobre.

dsc_1055

Une fois n’est pas coutume, voilà les favoris du mois. Octobre est passée à une vitesse folle . J’avais préparé des make up pour Halloween mais le résultat en photo ne me satisfaisait pas alors j’ai laissé tomber . J’ai tout de même pris soin de publier mon préféré sur mon compte Instagram pour en garder une trace. J’aime beaucoup pouvoir me souvenir de choses si futiles! En parlant de futilités, ce mois ci pas de favoris soin (même que si j’avais une catégorie Déception, j’aurais pu écrire une revue …) mais quelques petites choses coté vernis et make up.

dsc_1058

Mon fond de teint du moment n’est autre que le Naked Skin d’ Urban Decay dont on entend parler depuis des années et qui fait toujours autant fureur ! Outre le fait qu’il est léger, facile à appliquer , que le résultat est impeccable et qu’il tient toute la journée, je voulais souligner une autre particularité. Ce fond de teint convient aux peaux grasses à imperfections puisqu’il contient des actifs qui aident à affiner le grain de peau et à faire disparaitre les petits boutons. Utilisé en combo avec le soin Effaclar Mat de chez La Roche Posay pendant deux semaines, j’ai pu voir une nette amélioration de ma peau. C’est pourquoi ce fond de teint fait désormais partie de mes essentiels.

dsc_1076

Le 2-en-1 (blush et rouge à lèvres) Modelco en teinte Just Peachy m’a vraiment surprise! Je ne l’utilise qu’en blush et j’avoue avoir eu un peu peur de la couleur au début. Mais finalement, bien estompé, il est vraiment très beau. Après l’avoir suffisamment travaillé, il donne un effet bonne mine instantanément. La texture crème est fondante, est agréable à porter et tient toute la journée.

dsc_1071

DSC_1074.jpg

J’ai reçu ce pinceau Iby dans ma Birchbox du mois dernier et dans l’ensemble je le trouve vraiment bien. Le mien commençait à vieillir et j’avoue qu’en recevoir un dans une box m’évite un nouvel achat. J’aime beaucoup ses poils hyper doux, le pinceau est assez dense et permet d’estomper le blush facilement et rapidement.

dsc_1092

dsc_1089

Enfin, ce mois ci j’étais de nouveau dans mon obsession du rouge sur les ongles. Et pas des rouges sombres comme la saison le voudrait! Je me suis plutôt tournée vers mon rouge pomme-d’amour de chez Lollipops que j’adore et le rouge orangé Viva Brazil reçu cet été. Ces deux vernis tiennent très bien et sont assez opaques pour qu’une seule couche suffise.

Création / Photographie, Humeurs, Non classé

Portrait chinois des temps modernes.

J’ai trouvé ce portrait chinois des temps modernes sur le blog de Framboiizy . J’ai trouvé ses réponses très intéressantes et son article vraiment très beau. Je pense qu’il n’y a rien de mieux que ce genre de portrait pour commencer à connaitre un peu mieux une blogueuse. C’est une façon de se dévoiler sans être trop dans la vie privée. Aujourd’hui, je donne à mon tour les réponses aux « Si j’étais… » et puis, pour illustrer un petit peu tout ça, j’ai eu le droit d’avoir un petit modèle hyper sage et plein de curiosité.

DSC_0503.jpg

Si j’étais une couleur, je serais une couleur de saison. Je n’ai jamais eu de véritable préférence en matière de couleur. Mes goûts et mes envies changent selon la saison. En ce moment , je serais certainement un beau prune. En hiver, j’ai tendance à me focaliser sur les bleus profonds et les dorés en période de noël. Au printemps, j’aime les pastels que ce soit jaune , rose ou vert et l’été, je me tourne vers tout ce qui tranche avec un beau bronzage.

Si j’étais un objet multimédia, je serais mon Macbook Air pour la simple raison que j’y passe énormément de temps et qu’il me permet d’écrire ici et de retoucher mes photos. 

Si j’étais un fruit, je serais  une banane. Le seul fruit que je peux manger à n’importe quel moment de la journée.

Si j’étais un bonbon, je serais un Schtroumpf ! Ce sont mes bonbons préférés depuis toujours. D’ailleurs mes amis le savent, et m’en ramène à chaque fois qu’ils passent la soirée chez moi.

Si j’étais un objet, je serais un appareil photo. C’est l’objet qui me suit le plus dans ma vie quotidienne et que j’adore utiliser pour immortaliser mes petits moments de bonheur.

DSC_0491.jpg

Si j’étais un film ou une saga , je serais Gatsby le Magnifique. Je suis fan de Leonardo Di Caprio, admiratrice de Tobey Macguire et Carey Mulligan. Ce film est très bien réalisé, les images sont splendides et l’ambiance des années 20 à New York me transporte à chaque fois. Visuellement, il fait partie, selon moi, des plus beaux films jamais filmés.

Si j’étais un dessert , je serais un macaron . La gourmandise la plus girly qui soit, et au goût incomparable. J’en mange souvent, j’adore ça!

Si j’étais un Pokémon , je serais Pikachu. Je ne suis pas très branchée Pokémon , même si j’ai vu énormément d’épisodes quand j’étais petite. Pikachu est tout de même le personnage emblématique du manga. Et puis, je le trouve adorable.

Si j’étais un filtre Snapchat, sans hésiter, je serais celui avec les oreilles de chat! D’ailleurs, j’en parle juste ici.

Si j’étais un déguisement, je serais une Cendrillon. Les longues robes de princesses m’ont toujours fascinés. Et , à mes yeux, celle de Cendrillon est la plus belle.

Si j’étais un personnage Disney, je serais Pocahontas. C’est mon dessin animé préféré.

DSC_0449.jpg

Si j’étais une musique entêtante, je serais « Chante! C’est Noël. » J’ai une histoire particulière avec cette chanson. Nous l’avons entendu, ma mère, ma soeur et moi, pour la première fois à Disneyland Paris. Depuis, c’est notre chant de Noël familial.

Si j’étais une carte à jouer , je serais l’as de pique. Là encore, c’est à cause d’une histoire particulière. Quand j’étais petite , nous jouions beaucoup à la bataille avec mon grand père et la seule carte qui , esthétiquement, sortait du lot était l’as de pique et en général , c’est moi qui l’avait. Je me souviens de ce pique dessiné à la façon mandala qui attirait toujours le regard.

Si j’étais une saison, je serais toutes les saisons sauf le printemps. C’est un peu comme les couleurs. Elles ont toutes quelque chose qui les rend belles et agréables. Sauf le Printemps! Le printemps, ça m’agace. Il fait trop chaud pour les collants, trop froid pour les robes d’été. Je ne sais jamais comment m’habiller.

Si j’étais un objet vintage, je serais un vinyle . Et plus précisément, un 33 tours de la BO de Grease.

DSC_0462.jpg

Si j’étais un lieu, je serais une plage. C’est l’endroit où je me sens le plus sereine. Peu importe la saison.

Si j’étais un accessoire de mode, je serais une paire de chaussures. Je les collectionne, je m’émerveille devant chaque nouvelle paire. C’est une véritable addiction!

Si j’étais un gout, je serais sucré. Les donuts, les macarons, les chocolats… tout ça!

Si j’étais une fleur, je serais le lys. En plus d’être la fleur des rois (cf « Si j’étais un déguisement et mon obsession des princesses ») , je trouve cette fleur vraiment belle et j’aime également beaucoup son odeur.

Si j’étais un pouvoir magique, je saurais lire dans les pensées. Parce que j’exerce un métier qui m’oblige à écouter et comprendre les enfants. J’ai toujours été attirée par le coté psychologique des personnes et j’adorerais lire dans leurs pensées.

Si j’étais un jeu pour enfant, je serais une poupée Barbie. Toute mon enfance.

DSC_0455.jpg

Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

Un week end dans la Somme.

img_0403-1

Le week end dernier, nous avons profité des dernières chaleurs estivales pour aller dans la Somme le temps d’un court séjour. Nous avons trouvé une offre sur Voyage-privé.com pour deux nuits dans un village club Pierre et Vacances. Nous ne voulions pas partir trop loin de notre maison pour ne pas avoir trop d’heures de route mais nous voulions être dépaysés quand même . Ayant déjà fait la Bretagne au début des vacances d’été , nous avions décidé de rouler vers le nord plutôt que vers le sud. A vrai dire, j’avais un peu peur qu’il fasse froid, nuageux et qu’en plus, ce ne soit pas très beau. Chez moi, les clichés ont la vie dure. C’est donc pleine d’à priori négatifs mais l’esprit ouvert que j’ai pris mes valises et ai passé le pont de Normandie.

Arrivée sur place, j’ai découvert une région charmante et un village club vraiment trop mignon. Nous logions dans une maison 4/5 personnes à 600 mètres de la mer et à 10 minutes à pieds du centre du village vacances. Notre quartier avait sa propre piscine, ce qui ne nous obligeait pas à aller jusqu’à l’aqualud pour faire trempette. Nous avons essayé de profiter au maximum des activités proposées mais il y en avait tellement que nous n’avons pas eu le temps de tout faire. Et puis, nous nous sommes beaucoup reposés et avons observer chaque soir le soleil se coucher et la lune apparaitre. C’était mon moment préféré de la journée. Le crépuscule changeait l’ambiance du quartier la rendant presque féerique. Les maisons ressemblaient alors à des maisons de poupées d’où l’on pouvait entendre, en ouvrant la fenêtre et en tendant un petit peu l’oreille, les rires des enfants. C’était absolument magique.

DSC_0011.jpg

DSC_0008.jpg

 

img_0400

dsc_0115

dsc_0110

dsc_0118

dsc_0022

dsc_0015

dsc_0122-1

dsc_0130

dsc_0163

dsc_0119

Beauté/mode, Non classé

Séduite par Loc

DSC_0420.jpg

Il y a maintenant plusieurs mois, Birchbox décidait d’importer en France sa marque Loc ( Love of Color) . Je suis assez difficile lorsqu’il s’agit de nouvelles marques surtout quand elles proviennent d’une chaine de box ( je n’aime pas spécialement les produits My Little Beauty) . Cependant, j’ai reçu mon premier produit Loc , un rouge à lèvres rouge dans une de mes Birchbox et bluffée par le rapport qualité/prix je me suis empressée d’acheter à nouveau.

DSC_0427.jpg

DSC_0428.jpg

Je me suis d’abord offert ce crayon fard à paupières dans la teinte Empress Me qui est un joli cuivré très lumineux. La couleur est très très pigmentée. La texture est grasse et hyper facile à travailler. J’adore l’appliquer les matins où je n’ai pas le temps de faire un make up sophistiqué et que je n’ai pas envie de mettre de rouge à lèvres. Il faut dire que ce produit donne instantanément l’impression d’un smokey eye. En ce qui concerne la tenue, elle est, elle aussi, parfaite. Il tient tout la journée et ce, malgré l’humidité, le vent ou les fortes chaleurs. C’est ce qui est pratique avec cette texture qui « colle » à la peau mais que l’on ne sent pas. Le packaging est simple et petit, je peux le glisser dans mes sacs à main et petites pochettes sans problème.

DSC_0424.jpg

DSC_0422.jpg

DSC_1013.jpg

Voilà le premier rouge à lèvres Vibrant Matte Lipstick que j’ai testé. La teinte est un vrai rouge bien voyant et pigmenté qui porte le nom de Trouble. Il est très crémeux et le résultat est juste parfait. Il s’agit d’un rouge à lèvre mat mais il n’assèche pas les lèvres. C’est ce dont j’avais peur au début. Une seule couche suffit pour créer un voile opaque et uniforme. Quant à sa tenue, elle est très bien. Le seul hic, il a tendance à ne pas résister à l’épreuve des repas.

DSC_0425.jpg

DSC_0426.jpg

DSC_0333.jpg

Et puis finalement, après ces deux essais concluants, je n’ai pas pu résister à ce magnifique prune intense qui se nomme Uncorked. Là encore, le résultat mat est bien présent et la texture est hyper crémeuse. Il est agréable à porter. La tenue est la même que pour Trouble et le rouge à lèvres reste uniforme et opaque tout pendant que je ne mange pas. Ce que j’aime énormément avec ces rouge à lèvres, c’est que malgré leur très bonne qualité, le prix reste tout petit. Il faut donc dépenser 8€50 pour s’en procurer un et quand je vois le prix des rouges à lèvres mat des autres marques , je me dis que je fais une super affaire.

Beauté/mode, Non classé

La bonne couleur.

DSC_0375 (1).jpg

Lorsque j’ai regardé PS: I love you pour la première fois, j’ai été subjugué par toutes les tenues que porte l’actrice. Je les trouve toutes plus belles les unes que les autres, mais une robe sort du lot. Une robe longueur midi , au décolleté rond et aux jolis détails. Le vrai plus pour moi sur cette pièce c’est la couleur: un vert d’eau clair. J’ai longtemps cherché à m’offrir cette robe, sans succès. Cependant, je suis toujours obsédée par cette couleur. C’est pourquoi lorsque je suis tombée sur une robe  H&M verte , je n’ai pas pu m’empêcher de la prendre. Je l’ai acheté un peu trop grande pour moi pour me sentir à l’aise pendant les fortes chaleurs. Je la trouve hyper pratique et pas seulement grâce à sa matière toute légère. En effet, cette robe à un secret: elle cache de grandes poches! Qui devinera, si je ne le mentionne pas, que sur ces photos j’ai mes clés de voiture et mon Iphone sur moi? Personne, n’est ce pas? Et pourtant… Du coup, pour les promenades dans les parcs, quand je n’ai envie d’emporter rien d’autre avec moi que mon appareil photo et ne pas m’encombrer, je mets tout ce dont j’ai besoin dans les poches. Bien sûr on ne peut pas y glisser un porte-monnaie, mais c’est le genre de balade ou je n’ai ni besoin d’argent , ni besoin de mes papiers. Ce jour là, j’ai décidé de porter cette robe le plus simplement possible. J’ai enfilé ma pièce principale et ai ajouté un collier avec une perle offert par ma soeur et mes sandales La Halle noires. Rien de plus.

DSC_0379.jpg

DSC_0389.jpg

DSC_0381.jpg

Beauté/mode, Non classé

Accord violet.

DSC_0186 (1).jpg

Je ne suis pas le genre de fille qui accorde ses vêtements et son make up. A vrai dire, j’aime bien pouvoir faire ce que je veux et si le résultat me convient alors tout va bien.

Lors de notre escapade en Bretagne, ma belle soeur m’a donné un rouge à lèvres Lancôme violet qu’elle n’arrive pas à porter. Le genre de couleur qu’on privilégie un peu plus en hiver, mais quand je l’ai essayé, j’ai eu un coup de coeur! C’est spécial, le violet, c’est étrange pour moi qui ne porte que des nudes, des roses et très rarement du rouge. J’ai mis un petit temps à m’adapter mais dès le début j’ai aimé. Il fallait absolument qu’on shoot ça. Et Morlaix, dont vous connaissez maintenant mon amour, était un grand terrain de jeu pour prendre des photos. La robe tout à fait accordée à ce nouveau rouge à lèvres m’a été prété par ma belle soeur (oui, encore elle!) et mes chaussures ont été shoppé chez La Halle. Et j’ai délibérément choisi de ne rien prendre d’autre avec moi, mis à part mon appareil photo, pour laisser à ce rouge à lèvres son heure de gloire.

DSC_0258.jpgDSC_0259.jpg

DSC_0257.jpg

DSC_0309.jpg

Beauté/mode, Non classé

Du rose s’il vous plait.

DSC_0098.jpg

J’ai toujours eu la sale manie de vouloir contredire tout et tout le monde. Cela a commencé alors que je n’avais pas plus d’une dizaine d’années. J’avais envie d’être différente, originale, ne pas trop rentrer dans le moule. J’étais une petite fille très épanouie mais je ne voulais pas trop être stéréotypée. En famille, j’étais toujours la petite princesse, je regardais des Disney à longueur de journée et je rêvais du jour où je pourrais enfin me maquiller, mettre des talons, des paillettes pour aller danser et trouver un prince. Mais dès que je sortais du cercle familial, il était hors de question que je sois la même que les autres. Je clamais haut et fort mon amour pour Pokémon et les Beyblade et surtout, surtout pour le bleu. Je faisais déjà la différence entre la forme et le fond. L’image que je renvoyais et celle que j’étais vraiment. Cela a duré des années. Il faut dire que le bleu ne m’a jamais dérangé, et que, fan de l’univers marin cette couleur me rappelais ma passion (qui était vraie, elle) . Arrivée au collège, j’ai du peu à peu m’uniformiser aux autres, je voulais me fondre dans la masse. J’avais compris que les collégiens étaient durs entre eux et qu’il valait mieux se faire petite. Là encore, j’ai vécu de belles années et si je pouvais retourner à cet âge, j’y retournerais avec grand plaisir. Mais le collège, c’était la période où les filles n’aimaient plus le rose et où plus rien ne différenciais personne. Tout le monde était vétu de la même manière. Beaucoup de noir, de marine, de foncé. Tout le monde aimait la même chose et tout le monde se disait j’en-foutiste alors que non, c’était loin d’être le cas. Et puis, il y eu le lycée. Les années où l’on grandit. Et où chacun veut être différent des autres. Chacun son style, chacun son chemin, passe le message à ton voisin… Une révélation pour moi. Je comprenais enfin que l’important n’était pas d’être différente des autres, mais surtout d’être soi. J’ai ressorti mes vieux rêves d’enfants et j’ai redécouvert mon coté hyper féminin. Je ne suis pas un stéréotype. Non, je suis moi. Avec une féminité complète et complexe. Je suis une adepte des dimanches matins à regarder des Disney , et à la couleur rose. J’aime l’argenté, le blanc et le doré aussi. Mais le rose m’a trop manqué. Alors je connais une véritable addiction pour cette couleur. Et j’aime tous les roses, même si en ce moment le pastel est à la mode. J’aime le fuchsia qui me rappelle ma grand mère et le rose Barbie qui me remémore les longs après midis passés dans ma chambre d’enfant. Je ne m’en cache plus aujourd’hui, je suis une nana qui aime les trucs de filles. Je veux du pastel, une longue robe de princesse pour mon mariage, pleins de coussins dans mon lit, des talons hauts, des noeuds et du maquillage. Je veux aussi des macarons, des films romantiques, des bijoux Swarovski, prendre des photos devant des châteaux, des fleurs et du rose s’il vous plait.

Veste : Cache-Cache / Jean : Gemo / Bottines: La Halle / Foulard: Trouvé sur un marché / Sac : Mango

DSC_0097.jpg

DSC_0096.jpg

DSC_0102.jpg

DSC_0105.jpg

DSC_0104.jpg

Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

Les foires de Pâques.

DSC_1154

Il fallait que je profite de l’appareil-photo-presque-neuf pour parler une fois de plus des foires de Pâques ici. Je dirais certainement la même chose que l’année dernière. Que j’y vais tous les ans et qu’à chaque fois c’est différent et encore plus depuis que je suis Maman. Que j’aime tellement les couleurs vives et gaies des stands, des peluches, des manèges. Que j’adore l’ambiance particulière, festive et chaude. Que, par contre, niveau temps, ça change rarement. Nous avons toujours eu froid sur les foires de Pâques. Parfois, nous sommes même rentrés chez nous trempés. Que ça apporte une touche de magie et crée des souvenirs formidables. Que les pommes d’amour, les barbapapa et les croustillons sont mes tentations principales. Et que je suis avide de sensations fortes. Que je suis avide de sensations et de sentiments tout court. Et que même monter dans Aladdin avec Kéo pour qu’il puisse profiter pleinement ne me fait pas honte. Je pourrais dire tout ça, ou simplement me taire. Parce que j’en ai déjà tellement parlé ici que c’est un peu du déjà lu.

DSC_1157

DSC_1461.jpg

DSC_1423

DSC_0027

DSC_1456

DSC_0028

Création / Photographie, Humeurs, Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

De la magie. Encore et encore.

Je suis une insatiable de magie. Du rose, des paillettes, du lapin qui sort du chapeau et des étoiles dans les yeux. Je suis toujours à la recherche d’illustrations sur les princesses et la jolie petite souris vêtue d’une robe à pois rouge et blanche. D’ailleurs cette souris, je suis fan de son mari. J’ai le syndrome de Peter Pan, je crois. Parfois, j’aimerais bien être Pocahontas pour pouvoir parler à une grand mère feuillage immortelle et avoir un raton laveur en animal de compagnie. Et même que John Smith me fait craquer.

Je te parle de tout ça, puisque l’insatiable de magie que je suis a passé son week end à Disneyland Paris. C’est presque une habitude maintenant mais à chaque fois c’est différent. Nous y avons emmené Bébé pour la deuxième fois. Et la magie a de nouveau opéré. Une fois de plus, c’était spécial. Le château m’a paru plus beau et les détails plus éclatants, malgré le temps maussade. Les rires de Bébé m’ont paru plus joyeux et les étoiles dans mes yeux plus nombreuses.Et une fois rentrée chez moi, je planifie le prochain séjour dans notre parc préféré. Parce que je te le dis, je ne veux qu’une chose: De la magie. Encore et encore.

DSC_0790 (1)

DSC_0803 (1)DSC_0749DSC_0752 (1)DSC_0764DSC_0780 (1)DSC_0827DSC_0828DSC_0837DSC_0841DSC_0857DSC_0867DSC_0868DSC_0883DSC_0888DSC_0906DSC_0913DSC_0945DSC_0959 (1)DSC_0960 (1)DSC_0961 (1)DSC_0896