Browse Tag by eyeliner
Beauté/mode

Mes favoris d’Aout et Septembre.

Cette semaine, c’est avec les favoris des deux derniers mois qu’on se retrouve. Dans le lot, pas mal de marques que je viens de découvrir et qui ont su se faire une place dans ma routine soin et make up de tous les jours.

Ce n’est plus un secret, la palette qui m’a accompagné depuis mi aout et dont je peine à me séparer tellement les couleurs sont parfaites n’est autre que la Naked Heat. Si avant, je fuyais les sous tons orangés de peur de ne pas savoir comment associer les teintes, Urban Decay m’a aujourd’hui complètement réconcilier avec ce genre de couleur. Et ce qui est pratique selon moi, c’est que tous les fards peuvent être associé ensemble, pas besoin d’aller ouvrir une autre palette pour faire un joli make up. Pour en savoir plus, c’est ici.

Je connaissais Ciaté pour les vernis mais je n’avais jamais pris la peine d’essayer leur gamme make up. Pour commencer, je me suis tournée vers l’eye-liner Fierce Flicks qui m’a totalement convaincu. L’embout est hyper précis et sa texture glisse sur la paupière. Je ne suis pas une pro du trait d’eye-liner mais depuis que j’utilise celui ci je n’ai jamais eu aucun raté. La couleur est bien opaque et reste en place toute la journée. Une petite merveille.

Pour continuer avec le maquillage des yeux, je ne pouvais pas ne pas parler de ce mascara waterproof et vegan de la marque Arrow. C’est une jolie découverte tout droit sortie de la Birchbox du mois. La texture me faisait un peu peur au départ puisqu’elle est très pâteuse. Mais finalement, elle se répartie bien sur les cils. Ce mascara est bien opaque, il allonge et donne davantage de volume aux cils. Ces derniers temps , j’ai laissé mon Marc Jacobs au placard pour n’utiliser que celui ci .

Ce mois ci , j’ai totalement craqué pour ce jumbo Rodial (teinte Big Apple) , au fini mat. La texture est très agréable à porter. Elle ne dessèche pas les lèvres et tient toute la journée. Mieux que ça, elle donne un effet pulpé aux lèvres. Je suis folle de sa couleur qui est un joli prune et qui va certainement être ma couleur préférée pour tout cet automne.

En ce qui concerne le teint, ce n’est pas d’un énième fond de teint ou d’un blush dont je vais vous parler ce mois ci mais d’un accessoire qui m’est devenu indispensable. Je n’aurais pourtant pas misé une cacahuète sur cet applicateur en silicone. Pourtant, forcée de constater que cet outil est magique, je l’ai rapidement adopté. Il n’est plus question de perdre du produit comme avec la beauty blender , la Siligel Blender répartit tout le produit de manière uniforme. Plus facile à laver aussi après utilisation, il est très hygiénique , rien a voir avec le nid à bactéries que peut rapidement devenir un pinceau. Et puis, il coute tout de même deux fois moins cher qu’une éponge ou qu’un pinceau.

Coté soin, mon coup de coeur du moment va au sérum Minéral 89 de Vichy. Il hydrate intensément la peau sans laisser aucun film gras ou huileux. Il a permis à ma peau de se fortifier et d’être repulpée dès la première utilisation . Je lui trouve quelque chose de magique. Les résultats sont visibles immédiatement. La peau ne tiraille plus, elle est douce et lumineuse.

Cela fait un moment que je ne vous avais pas parlé d’une huile efficace pour les cheveux. Mais c’est sans compter sur la Dark Oil de Sebastian. Appliquée sur les longueurs et les pointes, elle donne de la texture aux cheveux, les adoucit et les protège des UV. Et son odeur chaude est à tomber.

Beauté/mode

Le make up frais et coloré.

Lorsque je suis invitée à un mariage, se pose constamment le problème du bon make up à porter . Il faut que ce soit frais, lumineux, en accord avec l’instant, le lieu et le thème. J’ai toujours eu un peu de mal à créer des make up lumineux, j’ai peur de ne pas savoir doser l’highlighter et le blush, de miser sur les mauvaises couleurs pour les paupières, j’ai beaucoup de mal à abandonner mon eye-liner noir et mes rouges à lèvres mats. Parce que ce que j’aime le plus, moi, ce sont les make up mats au fini poudré qui ne brillent surtout pas. Cela me demande donc un effort supplémentaire d’appliquer sur ma peau des poudres très lumineuses. Mais parce qu’une fois n’est pas coutume et que ce n’est pas tous les jours que j’ai l’occasion d’aller célébrer un mariage, je me suis fait un peu violence. J’ai ressorti l’highlighter gel de Jelly Pong Pong que j’ai appliqué par touche au niveau de l’arcade sourcilière et des pommettes et mon chouchou du moment, le blush Cargo, pour les joues. J’ai également choisi des couleurs beiges et rosées très irisées pour mes paupières et la muqueuse inférieure de mes yeux et remplacé mon liner noir et sa virgule par un trait fin de khôl marron Marcel sur la paupière mobile. Quand au rouge à lèvres, il est très vieux mais tellement joli. C’est l’une des couleurs discontinuées de chez Réserve Naturelle, un rose froid assez clair dans lequel ce sont glissées des micropaillettes qui réfléchissent la lumière aussi bien qu’un gloss.

Beauté/mode

Couleur brique.

C’est certainement la manière dont je préfère me maquiller en ce moment. J’ai envie de couleurs chaudes qui me vont au teint. Il faut savoir qu’en matière de maquillage, je ne me refuse rien. Aucune texture, aucune couleur sous prétexte que « ça ne me va pas ». Alors il m’arrive d’oser un rouge à lèvres bleu/lilas même si je sais que ce n’est pas l’idéal pour moi. Dans ma palette Vice 4 d’Urban Decay, une couleur sortait du lot. Il s’agit d’un brun orangé quelque peu rougeoyant qui fait vraiment penser à la couleur de la brique. Elle est absolument magnifique mais je ne l’avais jamais utilisé puisque je ne savais absolument pas avec quel genre de couleur l’associer. C’est difficile d’essayer quelque chose de nouveau et si je pioche des idées un peu partout, ce qui me permet de créer des make up parfois extravagants , pour ce brique là, ça m’a semblé plus délicat. Je n’avais pas envie de trop l’estomper, de peur de perdre cette intensité peu commune. J’aime la teinte de la façon dont on la perçoit dans la palette, au maximum de son intensité.

 

C’est ainsi que je me suis décidée à l’utiliser en coin externe de la paupière mobile de manière à l’estomper le moins possible. Je l’ai finalement associé à un champagne très lumineux en coin interne de l’oeil et fait un dégradé avec un vrai orange et une teinte entre deux, couleur rouille. J’ai également utilisé mon brique en ras de cil inférieur et j’ai intensifié le regard avec un trait d’eye-liner bien noir et plusieurs couches de mon mascara Marc Jacobs.

Dans l’article des rendez vous beauté du mois d’Avril, j’avais trouvé intéressant le fait de pouvoir vous parler et du make up et des produits que j’utilisais. Comme si j’intégrais une revue dans un tutoriel. C’est pourquoi je réitère l’expérience aujourd’hui. J’avais très envie de vous parler de mon nouveau fond de teint. Alors que j’avais presque fini le Naked Skin d’Urban Decay qui me suivait depuis l’automne 2016, je me suis bien rendu compte que mon type de peau avait changé. J’ai découvert que j’avais des zones de sécheresse sur les joues, mais toujours le milieu du visage assez changeant, de mixte à gras selon les jours, la météo, la période du mois.  Et mon fond de teint chouchou qui jusque là faisait son job à merveille en rendant ma peau lisse et unifiée , marquait beaucoup trop les zones de sécheresse et bougeait en fin de journée. Jusqu’à ne plus tenir du tout les derniers temps. Je suis donc allée chez Sephora, expliquant à ma vendeuse que non seulement je n’avais quasiment plus de fond de teint mais qu’en plus je ne pouvais plus racheter le Naked Skin simplement parce qu’il ne me convenait plus. Après maquillage en magasin et coup de coeur absolument pour le rendu , j’achetais le Diorskin Forever.

Alors déjà, il faut dire que j’ai rarement vu un packaging si joli. Son flacon pompe (=pratique) en verre dépoli fait tout de suite plus « propre » qu’un verre translucide qui fait rapidement apparaitre les traces de doigts. Le produit est fluide et facile à appliquer. Je viens de reprendre le maquillage du teint au pinceau après avoir utilisé le beauty blender durant des mois et je suis ravie de voir que la matière s’étire bien sans laisser de traces. D’ailleurs sa texture est plutôt fondante et non grasse, elle floute rapidement le grain de peau et unifie dès la première application. La couvrance est légère mais est totalement modulable. Ainsi en appliquant plusieurs couches , il est possible d’avoir une couvrance moyenne qui reste naturelle puisqu’en aucun cas ce fond de teint ne produit un effet masque.

Une fois bien en place, il tient très longtemps. Et même s’il perd un peu de matière en fin de journée , c’est de manière discrète, sans faire de plaque et sans réellement bouger sur la peau. C’est assez impressionnant, c’est comme s’il s’estompait simplement. En ce qui concerne son fini mat, je suis plus mitigée (mais sans être déçue) . Il est mat à l’application, mais il faudra une bonne poudre pour ne pas que la peau brille au bout de quelques heures, surtout au niveau de la zone T.

Je suis assez bluffée par son confort. Une fois appliqué, je ne le sens plus du tout et c’est quelque chose qui n’est jamais arrivé avec d’autres fonds de teint . Je suis assez sensible à l’effet collant/gras des fonds de teint et des produits de beauté en général. Je n’aime pas avoir la sensation d’une texture quelle qu’elle soit sur ma peau. Et souvent, j’attends avec impatience le moment du démaquillage pour avoir de nouveau l’agréable sensation d’une peau nue. C’est d’ailleurs ce qui m’a fait choisir ce fond de teint, puisqu’il est fluide et non gras, il donne l’impression de ne pas être maquillée. En plus d’être un très bon produit de make up, il contient une essence de soin qui cible les problématiques des pores (sécheresse, dilatation, relâchement) et qui aide la peau a se rééquilibrer selon ses besoins en hydratation. J’espère que sur le long terme , il affinera mon grain de peau de façon notable. En attendant de l’utiliser plus longtemps, je peux d’ores et déjà dire que je suis ravie de son effet sublimateur de peau et de sa tenue presque infaillible. Il contient également un SPF 35 non négligeable pour l’arrivée des beaux jours.

Au final, j’ai eu un véritable coup de coeur pour ce produit qui coute tout de même 49€. Cependant, avec les -25% souvent offerts par Sephora, il est à peine plus cher qu’un Urban Decay . Ce qui vaut vraiment le coup quand il s’agit d’acheter du luxe.

 

Beauté/mode

Les favoris de Février et Mars.

Le mois de février est passé trop vite. Le mois de mars est passé encore plus vite. Et moi entre temps, j’ai zappé les favoris! Je ne vais pas dire que j’ai testé énormément de choses ces dernières semaines, ce serait mentir. En ce qui concerne les soins, ma routine n’a pas changé du tout donc petite originalité pour ces favoris ci, il n’y a que du make up! Il y a quelques nouveautés mais aussi beaucoup de choses que j’ai redécouvert en fouillant dans mes rangements.

J’ai ressorti mon rouge à lèvres Réserve Naturelle que j’ai depuis une éternité (il me semble qu’il n’est plus disponible en boutique mais le Big Bang dans la gamme Metallized d’Urban Decay lui ressemble beaucoup, bien qu’un peu moins doux et bien plus opaque) . C’est un rose fuchsia pailleté tout en transparence. Il laisse un voile léger sur les lèvres sans faire trop maquillée, bien loin de la mode des lipsticks mats aux couleurs toutes plus extravagantes les unes que les autres. Je trouve que pour le printemps, il est parfait. Il est hyper agréable à porter, je ne le sens pas sur mes lèvres ( chose rare!) et il a une odeur sucrée absolument délicieuse. On en mangerait!

J’ai reçu en cadeau pour mon anniversaire en novembre dernier ce duo de blush de Sephora. Le rose bébé est très peu pigmenté et je ne l’ai quasiment jamais utilisé. Cependant, le pêche qui l’accompagne est une pure merveille. Il est lumineux juste ce qu’il faut, donne bonne mine tout de suite et est assez pigmenté. J’ai hâte de retrouver un teint hâlé pour pouvoir le mettre encore plus en valeur.

Autre jolie découverte de chez Sephora, ce crayon pour les sourcils fait parfaitement son job. Moins précis que le Precisely, my brow pencil de Benefit, il n’en reste pas moins hyper facile à utiliser. Le produit n’est pas trop sec et se dépose bien. La teinte me convient et le prix est très abordable ( 10€95 contre 26€ pour un produit Benefit). Seul vrai bémol au final: la brosse qui ne me sert à rien puisque trop drue et pas si simple d’utilisation. Je lui préfère largement les pinceaux sous forme de goupillon qui uniformisent bien le maquillage.

On l’a vu partout, on en a entendu beaucoup de bien, mon mascara préféré de chez The body Shop venait de rendre l’âme , et j’avais envie d’en tester un nouveau. Autant de conditions pour que je puisse dépenser 27 € dans un mascara. Ça n’a pas été le coup de foudre immédiat à vrai dire mais au fur et à mesure des applications, j’ai vraiment vu une différence. Les cils paraissent plus épais , presque comme si j’avais mis des faux cils. La matière est bien noire et sèche assez vite. Mais ce n’est pas là où j’ai vu la vraie différence avec tous les autres mascaras que j’ai pu tester. Le Velvet noir de Marc Jacobs sèche vite mais reste souple, ce qui permet une tenue sans faille. La matière ne « s’émiette » pas, elle s’étire et se « tord » si besoin (quand je passe le doigt dessus, j’ai l’impression que mes cils sont nus, complètement démaquillés, loin du rendu figé des autres mascaras)  et reste bien accrochée aux cils. C’est mon tout dernier coup de coeur.

Autant pour le mascara Marc Jacobs, ce n’était pas un coup de foudre, autant pour cet highlighter Manna Kadar s’en est un énorme! J’en ai déjà parlé sur Instagram et ici quand je l’ai reçu et je confirme ce que j’ai déjà dit : il est magnifique. Hyper discret tout en restant très lumineux, j’aime son rendu naturel et sa couleur champagne qui va bien à ma carnation .

Ces dernières semaines, je me suis remise à l’eye-liner. J’avais laissé tomber pendant un temps tellement j’étais nulle pour le tracé et puis je me suis redonnée une chance. Bon, certains matins  le tracé est plus joli que d’autres mais je suppose que ce n’est qu’une question d’habitude. J’ai reçu celui de chez Marcelle en format crayon et en teinte expresso dans une Birchbox et, pour m’entrainer avant de passer au noir, il a été parfait. J’aime le fait qu’il soit brun, car même s’il est moins intense qu’un noir, il habille le regard et rend le make up plus intense. Et puis quand je me suis sentie d’attaque , j’ai ressorti l’eye liner liquide noir de chez Yves rocher. Je trouve le pinceau pratique et assez fin pour faire un joli tracé. La couleur est très opaque et recouvre bien la peau et le make up qui est en dessous. Et la tenue est très correcte.

Beauté/mode, Non classé

La Birchbox étoilée.

DSC_0457.jpg

 

DSC_0461.jpg

S’il y a bien une Birchbox que j’attendais avec impatience, c’était bien celle là. Et aussi bizarre que cela puisse paraitre ce n’était pas pour son contenu mais bien pour son design. J’avais hâte de pouvoir l’exposer dans ma chambre et depuis hier c’est chose faite! Je suis assez éblouie par cette petite boite pile dans mes envies du moment.

Bien sûr, je voulais voir ce qu’elle cachait, savoir quels produits j’allais bien pouvoir tester ce mois ci. Autant le dire maintenant je suis vite redescendue sur terre.

DSC_0467.jpg

Nous savions déjà que nous allions recevoir cette crème pour le corps, puisque Birchbox nous a permis de choisir le parfum que nous voulions entre deux choix possible : mangue/coco ou cerise. J’étais assez indécise sur ce que je voulais alors j’ai laissé le hasard faire et je me suis retrouvée avec la crème à la douce odeur de cerise. Certes , ça sent bon mais c’est une crème pour le corps … comme tous les mois.

DSC_0473.jpg

Egalement , dans ma box étoilée, j’ai reçu ce crayon pour les yeux dont je ne connais pas la marque et que je me suis empressée de tester. J’aime assez le packaging noir et doré avec les petites bulles sur le bouchon. Le produit est très pigmenté et tient très bien! Malheureusement, j’ai déjà énormément de crayons noirs à utiliser et en plus, je trouve que ce n’est pas la saison pour appliquer ce genre de produit. Je l’aurais reçu en hiver, j’en aurais été plus satisfaite.

 

DSC_0478.jpg

Ensuite, j’ai eu une petite eau micellaire Thermaliv (marque que j’apprécie) nettoyante et démaquillante que je garde pour mettre dans mon vanity. J’aime bien recevoir ce genre de produit en petit format pour pouvoir les emmener partout.

DSC_0480.jpg

S’il y avait bien un produit complètement hors thème ce mois ci, c’est celui ci! Rien que le nom pose problème. Sommes nous en hiver? Non! Alors pourquoi? La contenance est petite , je n’ai pas encore testé mais je n’ai pas vraiment envie de l’utiliser pour le moment. Il restera dans mes tiroirs au moins jusqu’à la rentrée.

DSC_0484.jpg

Enfin dernier produit reçu ( à la contenance plus que ridicule) : la crème solaire pour le visage de Mimitika. Je suis pourtant ravie de recevoir ce produit puisque c’est la première fois que je vais utiliser une crème solaire spéciale visage (d’habitude j’applique la même pour le corps et pour le visage) . Mimitika est une marque toute nouvelle née en Mai 2016 et je suis assez contente de recevoir un produit d’une marque inconnue et neuve. Fabriqué en France, j’espère que ce produit aura de beaux jours devant lui et saura me protéger du soleil sans m’empêcher de bronzer. J’ai hâte de tester, et c’est vraiment dommage pour la contenance (5 ml) car ça aurait pu être le gros coup de  coeur de la box ce mois ci.

 

DSC_0466.jpg

Des marques déjà connues, des genres de produits déjà reçus plusieurs fois, des contenances ridicules ou encore des cosmétiques pas vraiment de saison, je suis assez déçue du contenu de ma Birchbox ce mois ci. Cependant le design de la box est un petit lot de consolation (elle ne quitte plus ma table de chevet) . J’espère que le mois prochain sera plus clément.