Browse Tag by fleurs
Création / Photographie

Le jardin botanique.

Les fleurs… si on m’avait dit il y a une dizaine d’années que j’irais dans un jardin juste pour photographier des fleurs , je ne l’aurais pas cru une seconde. Je ne suis pas une femme qui aime spécialement ça. J’ai toujours été vaguement décontenancée par leur façon de resplendir un jour et ternir si vite le lendemain. C’est ce que je n’aimais pas chez elles, leur côté éphémère. Comment la nature pouvait elle être si contrariante? Comment pouvait elle placer tant de beauté dans une chose si délicate et la laisser se faner et mourir si vite? Je trouvais ça atrocement triste. Et puis, les années passant , j’ai découvert qu’elles étaient la métaphore la plus proche de l’instant de bonheur et qu’il fallait savoir les apprécier pour ça. Pour leur vie si temporaire justement. Il faut en prendre soin au moment où elles sont là, pour ne laisser dans nos souvenirs que la plus jolie image qu’elles ont pu offrir. J’ai appris à les détailler , à les contempler. J’ai appris à aimer les acheter quand ma soeur est devenue fleuriste. J’ai appris la photo, et dans ce contexte la macro. J’ai appris que les photographier c’était un peu les sublimer. Alors, pour les admirer encore et encore, je me suis rendue dans le jardin botanique de Caen. C’était la première fois que j’y mettais les pieds. C’était si doux, si calme, si serein. Et même si je n’aimais pas tellement les fleurs, j’ai toujours beaucoup apprécié ces jardins qui permettent de se perdre en plein milieu de la ville. Se retrouver un peu dans ce silence, loin du bruit des voitures et des gens qui marchent à toute vitesse, ça a toujours eu sur moi un effet apaisant. Là-bas, on peut s’asseoir dans l’herbe et rêvasser, ou alors on peut aussi ne penser à rien. Tout est permis, l’esprit est libre, la pensée permise.

 

Humeurs

Tout ce que je ne ferais pas à la Saint Valentin.

J’adore la Saint Valentin, j’adore voir les boutiques décorées de petits coeurs, j’aime le rose et le rouge, j’aime les ballons et les chocolats et j’aime les fleurs coupées. Je crois que j’ai toujours été une romantique. J’aime les chansons qui parlent d’amour, les mots, les textes, et les bouquins qui racontent des contes de fées. J’ai toujours eu tendance à être très émotive devant les échanges d’alliances lors des mariages et les magnifiques déclarations d’amour qui fleurissent les 14 février. Ce sont des choses qui ne me laissent pas indifférente et pourtant, très paradoxalement, c’est très loin de mes rêves à moi. Voilà pourquoi j’ai décidé de compiler tout ce que les autres vont faire ou aimeraient faire pour la Saint Valentin et que moi je vais fuir.

  • Aller au restaurant le soir du 14 février. Je ne vois pas pourquoi j’irais m’embêter à attendre qu’ une place se libère au restaurant ce soir là, alors que tous les autres soirs les restaurants sont vides. Et en plus de cela, les menus sont hors de prix, comme pour les 31 décembre.
  • Aller voir Fifty Shades darker avec mon amoureux. Là encore, je ne vois pas pourquoi j’irais me tasser sur mon petit siège au milieu de pleins d’autres couples ce soir là alors qu’y aller un autre jour en semaine promet un peu plus de place et de tranquillité. Et puis, Fifty Shades Darker est sorti la semaine dernière et je l’ai déjà vu … deux fois.
  • Accepter une demande en mariage. Là encore, Chéri est au courant, je ne veux pas de demande en mariage en public un soir de Saint Valentin. Déjà parce que je ne suis pas une adepte des demandes en mariage à l’ancienne (vous voyez le tableau? Un restaurant, lui hyper stressé, moi hyper gênée et tous les autres gens qui applaudissent au moment du Oui fatidique…) Et je trouve que rien n’est plus cliché que la Saint Valentin pour ce genre de déclaration.
  • Me promener en robe hyper sexy pour les beaux yeux de l’Amoureux. D’un , si j’ai envie de lui plaire , de faire plus d’efforts , je n’attends pas la Saint Valentin pour le faire; Et de deux, je suis pas trop enthousiaste de chopper un rhume parce que mon décolleté est trop plongeant et qu’il fait -5°C dehors. Donc la robe sexy au décolleté plongeant ça sera pour les beaux jours. En attendant , il me supportera bien encore quelques temps en pull doudou et collants bien chauds.
  • Offrir et me faire offrir un cadeau. Là encore, c’est une question de principe et de timing. Si j’ai envie d’offrir un cadeau , je n’attends pas février pour le faire. Et je n’exige pas non plus qu’il m’en offre. L’amour, c’est toute l’année!
  • Tapisser la maison de pétales de roses et allumer toutes les bougies. Avec ma maladresse, je serais bien capable de mettre le feu à la maison.

Beauté/mode

Juste un bouquet.

 

S’il y a bien quelque chose dont je ne peux pas vous parler ici, c’est bien de sacs. Je n’ai jamais été friande d’accessoires. On me voit rarement changer de bijoux, porter des foulards, ou encore acheter des lunettes de soleil. En ce qui concerne les sacs, c’est même pire, je n’aime pas ça. Je trouve cela encombrant et franchement pas pratique. Certes, il y en a de très beaux, qui coutent aussi très cher, mais quitte à commencer (ou continuer) une collection, mon choix se portera largement plus sur une nouvelle paire de chaussures. C’est pourquoi, j’ai décidé d’arrêter de shooter des looks dans lesquels je porte des sacs quand je n’en ai pas l’utilité. De toute façon , avoir cet objet à mon épaule tout le temps ça ne me ressemble absolument pas. Je suis bien plus « confortable » sans.

En ce qui concerne le look du jour, j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette robe kaki qui sort tout droit de chez Boohoo (vous remarquerez qu’elle est toute froissée, apparemment je n’ai pas jugé utile de la repasser)  avec laquelle je porte mes bottines Promod et un sautoir en perle. J’avais envie de casser son style Casual. Enfin, je voulais vous montrer et vous parler de ce magnifique bouquet qui a été réalisé par ma soeur et ses doigts de fée. Autant vous dire qu’avec un talent pareil, je ne peux être que fière d’elle.

 

 

Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

Le château de Vendeuvre.

DSC_0167.jpg

Vendredi dernier, il faisait enfin un temps magnifique sur ma Normandie. Avec mon fils, nous l’attendions depuis longtemps. Je crois que lui comme moi en avions marre de rester cloitrer à la maison à nous occuper comme nous le pouvions. Les activités manuelles et les dessins animés c’est bien mais ça ne va qu’un temps. Nous avions besoin de sortir. Donc ce vendredi matin là, nous nous sommes levés tôt sous un ciel tout bleu et j’ai emmené mon Kéo découvrir le château de Vendeuvre à 10 minutes en voiture de la maison. Je le connaissais déjà mais ça faisait bien 15 ans que je n’y avais pas mis les pieds. Mes parents en garde un souvenir assez désenchanté , moi au contraire c’est un lieu que j’adore. Je trouve que c’est un endroit pleins de surprises, pour les rêveuses en somme. L’ambiance y est familiale même si au premier abord on pourrait penser qu’elle est légèrement hautaine. Cependant, en parlant un petit peu avec les hôtesses, je me suis vite rendue compte que les visiteurs peuvent faire « comme chez eux ». Ainsi, les enfants sont accueillis avec plaisir et les familles peuvent pique niquer ou se reposer dans le parc. Quant aux surprises, elles sont nombreuses. Il y a pleins d’endroits à voir. Tout d’abord, à l’entrée , il y a un petit musée sur le mobilier miniature. C’est tellement mignon de voir toutes ces pièces reconstituées comme si elles devaient être placées dans une maison de poupée. Et puis en sortant on découvre le parc et le très joli château dont on peut visiter le rez de chaussée et les sous sols. Ce ne sont pas des lieux dans lesquels nous nous sommes attardés puisque j’ai un petit garçon débordant d’énergie qui à besoin de courir. Par contre, nous avons passé presque deux heures dans les jardins. Nous sommes d’abord allés dans les jardins d’eau surprises. C’est le plus ludique des jardins du château. En effet, des capteurs sont mis au sol permettant de déclencher les différents jets d’eau lors du passage des promeneurs. C’est aussi le mieux entretenu. Autre lieu insolite, la grotte aux coquillages . Il s’agit d’une petite grotte entièrement tapissée de coquillages qui permettrait de lié les profondeurs des mers et le ciel selon la mythologie. Malheureusement, les grilles étaient fermées et je n’ai pas pu prendre de photos correctes. Nous avons terminé notre balade par les labyrinthes (le moins bien entretenu) et le jardin exotique que j’ai adoré! C’est comme un petit coin de paradis en plein milieu de la campagne normande.

DSC_0165.jpg

DSC_0163.jpg

DSC_0179 (1).jpg

DSC_0185.jpg

DSC_0190.jpg

DSC_0193 (1).jpg

DSC_0194.jpg

DSC_0196.jpg

DSC_0209.jpg

DSC_0210.jpg

DSC_0224.jpg

DSC_0220.jpg

DSC_0228

DSC_0226

DSC_0239

DSC_0241

DSC_0254

DSC_0255

DSC_0271

DSC_0291

DSC_0303

DSC_0305 (1)

DSC_0312

DSC_0326

 

Beauté/mode, Non classé

La bonne couleur.

DSC_0375 (1).jpg

Lorsque j’ai regardé PS: I love you pour la première fois, j’ai été subjugué par toutes les tenues que porte l’actrice. Je les trouve toutes plus belles les unes que les autres, mais une robe sort du lot. Une robe longueur midi , au décolleté rond et aux jolis détails. Le vrai plus pour moi sur cette pièce c’est la couleur: un vert d’eau clair. J’ai longtemps cherché à m’offrir cette robe, sans succès. Cependant, je suis toujours obsédée par cette couleur. C’est pourquoi lorsque je suis tombée sur une robe  H&M verte , je n’ai pas pu m’empêcher de la prendre. Je l’ai acheté un peu trop grande pour moi pour me sentir à l’aise pendant les fortes chaleurs. Je la trouve hyper pratique et pas seulement grâce à sa matière toute légère. En effet, cette robe à un secret: elle cache de grandes poches! Qui devinera, si je ne le mentionne pas, que sur ces photos j’ai mes clés de voiture et mon Iphone sur moi? Personne, n’est ce pas? Et pourtant… Du coup, pour les promenades dans les parcs, quand je n’ai envie d’emporter rien d’autre avec moi que mon appareil photo et ne pas m’encombrer, je mets tout ce dont j’ai besoin dans les poches. Bien sûr on ne peut pas y glisser un porte-monnaie, mais c’est le genre de balade ou je n’ai ni besoin d’argent , ni besoin de mes papiers. Ce jour là, j’ai décidé de porter cette robe le plus simplement possible. J’ai enfilé ma pièce principale et ai ajouté un collier avec une perle offert par ma soeur et mes sandales La Halle noires. Rien de plus.

DSC_0379.jpg

DSC_0389.jpg

DSC_0381.jpg

Création / Photographie, Humeurs, Non classé

Des fleurs exotiques.

Mardi était le dernier jour de l’année scolaire et le jour des cadeaux aux maitresses et employés d’école. C’était un peu spécial pour moi, c’est la première fois que je vis ce moment du côté de l’équipe pédagogique et plus du coté des élèves. Certains élèves s’envolent vers de nouveaux horizons, d’autres grandissent et s’affirment , chaque enfant part en ayant appris de nouvelles choses, parfois les au revoir sont déchirants mais bien souvent ils sont joyeux.  Du côté des adultes, il y a ceux qui nous souhaitent bonnes vacances et qu’on a hâte de retrouver à la rentrée, ceux qu’on croisera forcément durant les deux mois d’été et puis ceux qui, comme les enfants, ont décidés de suivre de nouvelles aventures. C’est le cas de la collègue avec qui j’ai travaillé cette année. Une nouvelle vie s’offrait à elle alors elle l’a attrapé au vol pour être sure de ne pas la manquer. C’est un peu  étrange ces au revoir d’adultes. On ressent une drôle d’émotion qui prend à la gorge et qui  donne la boule au ventre. Il faut déjà repenser à ces moments de complicité qu’on n’aura plus jamais et ces journées un peu plus fades où il a fallu se serrer les coudes. Et puis, on se dit que si chacun est heureux, au final , certaines choses sont bien obligées de bouger. Et il a fallu aussi faire des cadeaux d’adulte à adulte, remercier pour l’année écoulée, souhaiter bonne chance pour le futur. Alors voilà, la gentille collègue m’a offert de jolies fleurs exotiques et moi, j’avais un cadeau secret à lui donner, un doudou pour le bébé qui va arriver. Et j’ai placé mes fleurs bien en évidence dans la cuisine pour en profiter au maximum. Je les ai même photographiés pour ne pas oublier.

DSC_0884.jpg

DSC_0872.jpg

DSC_0871.jpg