Browse Tag by Guerlain
Beauté/mode

Premières lueurs d’automne.

Demain, c’est l’équinoxe d’automne. A partir de là, tout va s’enchainer. Les feuilles qui jaunissent, rougissent et qui finissent par tomber, le Soleil qui déclinera plus vite, la remise en route des chauffages et , de mon coté du moins, la course folle des anniversaires jusqu’à l’entrée en piste de l’hiver et de son merveilleux Noël. Cela va sans dire , de Juillet à Décembre, c’est mon semestre préféré. Et l’automne n’y est pas pour rien. Cette saison m’inspire. Dans tout et pour tout. Pour le make up, cela va sans dire, je n’imagine pas faire autrement que de déployer un grand éventail de couleurs chaudes. Des orangés, des jaunes, des briques, des bordeaux….

Et si en été, j’abandonne souvent mes pinceaux et mes poudres pour profiter de ma peau nue, l’automne c’est toujours le moment des grandes retrouvailles. Je prend de nouveau plaisir à consacrer du temps à me maquiller. Aujourd’hui, je te retrouve donc avec ce make up automnal, qui va certainement être mon style de make up pour un bon moment. Des yeux travaillés (merci la Naked Heat !!), un teint simple, pas de contouring et une fine couche de rouge à lèvres, juste de quoi les colorer un petit peu.

 

Yeux: Naked Heat et Vice 4 d’Urban Decay

palette Modelite (vieille palette) 

mascara Arrow

Teint: Fond de teint Diorskin Forever Dior teinte n°30

Terracotta de Guerlain

Highlighter Manna Kadar

Lèvres: rouge à lèvres Ravishing Rose d’ELF

 

 

 

Beauté/mode

Du violet pour la Saint Valentin.

Il y a quelques mois, je n’aurais jamais pensé vous proposer des make up ici. Et puis, peu avant Noël , je me suis lancée. Depuis, je n’avais pas ressauté le pas. Pourtant je n’ai pas essuyé de mauvaises critiques sur mon make up vert sapin. A vrai dire, je ne suis pas vraiment à l’aise avec les photos en gros plan puisque j’ai vraiment une vilaine peau changeante et avec laquelle je me bats depuis des années. Je suis bien plus fière de mes photos de paysages et de mes looks par exemple. Enfin tout ça pour vous dire que je saute de nouveau le pas et je vous propose un make up, pour la Saint Valentin cette fois ci. J’apprends tous les jours en ce qui concerne le maquillage et j’avoue me débrouiller de mieux en mieux. Aujourd’hui je suis totalement addict du maquillage des sourcils que j’effectue avec mes produits Benefit et en ce qui concerne les paupières, je maitrise enfin ma palette Vice 4 de chez Urban Decay. Pour ce make up, j’ai humidifié tous mes fards pour gagner en texture et en profondeur. Je suis complètement folle des tons violets/mauves sur les brunes aux yeux marrons. Je trouve que ça habille le regard sans l’assombrir davantage. Et pour les lèvres, j’ai simplement utilisé un rouge à lèvres très crémeux à la tenue impeccable de chez Lancôme. J’avais envie de twister le traditionnel smocky gris/noir et le sulfureux rouge à lèvres rouge avec un make up unicolore qui joue sur les dégradés et les textures mais qui reste cependant assez chic et glam’ pour une soirée en amoureux.  Alors, selon vous, le pari est-il réussi?

 

 

Beauté/mode, Non classé

Les flacons dorés.

DSC_0497.jpg

Grasse est depuis très longtemps, dans mon imaginaire, la ville aux mille senteurs. J’ai toujours vu cet endroit comme un lieu un peu magique, une ville provençale en plein milieu des champs de lavande et de roses avec des petites mains qui s’affairent à ramasser les plantes aux odeurs surprenantes pour le plaisir de nos nez à nous. Alors quand ma soeur m’a ramené ces deux flacons tout dorés, j’étais de nouveau plongée dans l’ambiance. Il faut avouer qu’à première vue c’est simple et bling bling à la fois, peut être un petit peu élégant aussi, tout dépend du décor et du contexte. C’est assez difficile à décrire finalement. Mais « peu importe le flacon pourvu qu’on est l’ivresse » me dira -t-on.

DSC_0498.jpg

Je ne porte que très rarement du parfum en été. J’aime tellement les odeurs fortes dans le style de ce que fait Monsieur Mugler que je n’ai jamais réussi à craquer pour des parfums frais et fleuris. Du coup, souvent l’été je m’abstiens de parfum, privilégiant les crèmes corporelles qui sentent le monoï et la noix de coco. DSC_0501.jpg

Je ne connaissais absolument pas cette marque dont les locaux se trouvent à Saint Cézaire sur Siagne tout à côté de notre mythique Grasse. Club parfum évolue dans deux univers différents : la beauté et la maison. Ainsi, en plus des parfums, il est possible de s’offrir des brumes et des bougies pour parfumer son chez soi.

 

Après quelques jours de test, j’ai pu me faire une idée de la qualité des produits. J’ai pu essayer les parfums Cèdre/Praline et Litchi/Vanille. J’ai énormément apprécié le premier qui a une senteur qui ressemble plus à ce que j’ai l’habitude de porter. Il dégage une odeur fraiche et agréable au premier abord puis se mue en un parfum fort et tenace qui tient toute la journée sur la peau. Le second a un parfum beaucoup plus frais et léger et me fait beaucoup penser à la Petite robe noire de chez Guerlain. Malgré son odeur moins intense, il tient durablement. DSC_0495.jpg

Ces deux flacons m’ont permis de me réconcilier avec le parfum pendant les mois d’été. Le matin, je prends de nouveau plaisir à me parfumer car à la sortie du flacon, ils me font plus penser à une brume fraiche qu’à un parfum de créateur. Au final, je suis assez satisfaite de ces deux parfums, qui forme un joli duo sur ma coiffeuse.