Browse Tag by make up
Beauté/mode

Mes rouges à lèvres préférés du moment.

En ce moment, plus qu’à n’importe quel autre moment de ma vie, je fais une fixette sur les rouges à lèvres. J’ai commencé à en porter quotidiennement, il y a peu. Avant, je n’en portais qu’occasionnellement, pour les sorties ou les évènements.Il faut dire aussi que les textures ont beaucoup évolué ces derniers temps, et sont devenues par la même occasion très confortables.  Moins de rouges à lèvres collants semblables à des gloss, moins de mats hyper asséchants et surtout des tenues défiants toute concurrence. Aujourd’hui, le lipstick fait partie de mes indispensables au même titre que le mascara. C’est pourquoi j’ai choisi de vous montrer mes cinq couleurs favorites du moment (il n’y aurait que moi, je vous montrerais tous les rouges de ma collection, mais ce serait trop redondant.) de la plus classique à la plus extravagante.

 

Loc (Rose to the occasion)

Les rouges à lèvres Loc faisaient déjà partie de mes favoris en 2016. Mon avis n’a pas changé et je m’amuse à agrandir petit à petit ma collection. Parmi les petits nouveaux, le Rose to the occasion est mon coup de coeur. Ce vieux rose froid est parfait pour l’hiver. La couleur habille sans en faire trop. La texture est crémeuse et le rendu mat est velouté, presque poudré. La tenue est top. La couleur s’estompe au fur et à mesure de la journée, sans laisser de démarcation.

Rodial (Big Apple)

J’ai dernièrement reçu dans une box beauté ce jumbo pour les lèvres de la marque Rodial (en teinte Big Apple) . La texture, hyper sèche, m’a d’abord fait peur et ne facilitait pas les premières applications. Mais après avoir pris le coup de main, j’étais scotchée. Ce vieux rose qui tire davantage sur le mauve est canon. Sa texture, un peu plus sèche que ce qu’on a l’habitude de voir, a au moins l’avantage de tenir sur toute une journée sans faillir. Et j’ai remarqué que, par rapport à d’autres jumbo mats, il n’assèche pas les lèvres.

Sephora (Always Red)

Niveau rapport qualité/ prix , rien n’équivaut, en terme de rouges à lèvres liquides mats, aux veloutés sans transfert de chez Sephora. Je n’ai pas arrêté d’en acheter ces derniers mois. Une fois secs, ils se font totalement oublier. Et c’est ce que je recherche en premier dans ce type de texture. Rien de plus désagréable qu’un lipstick qui tiraille ou colle. En ce qui concerne ce beau rouge vif, il ne transfère pas du tout. Il me fait beaucoup penser au 999 de chez Dior (qui vient d’ailleurs de sortir en version liquide), la teinte la plus connue de la marque, mais coute trois fois moins cher.

 Sephora (Dark Red)

Un autre rouge, plus foncé celui ci, que j’adore : le Dark Red. J’aime particulièrement les couleurs proches du bordeaux, du marron et du prune. Ce rouge est un peu plus maronné et tire davantage sur le brique lorsqu’on en applique deux couches. En ce qui concerne le transfert, et c’est là la limite de la gamme de chez Sephora, les couleurs foncées sèchent moins vite et transfèrent plus facilement. Elles tiennent aussi moins longtemps. Mais rien de bien méchant.

Sephora (Dark Forest)

Acheté pour Halloween, il s’avère que le Dark Forest est une couleur que j’aime porter aussi tous les jours. Il donne au look un coté plus rock, plus sombre et j’aime tellement ça. Là encore, il n’est pas 100% sans transfert et la tenue est moyenne. Mais cette couleur me convainc par son originalité et par sa texture ultra confortable.

Création / Photographie

Une mariée pour Halloween

La mariée morte, le costume que je rêve de porter depuis plusieurs Halloween. Ce personnage là est tout en contraste. Du blanc, de la dentelle, des perles, une robe de princesse….un décor sombre, des cheveux mal coiffés, le bouquet fané, le noir et le rouge à lèvres qui a coulé. Ce personnage là a quelque chose de dramatique. Je ressens toujours une profonde tristesse quand je connais les histoires de ces fiancées abandonnées, trahies, trompées. Ces femmes qui se seraient données, corps et âme et auxquelles les évènements ont retiré toute humanité. Elles errent les épouses déçues. Elles errent dans les manoirs et les bois. Et elles portent, jusqu’à la fin des temps, leurs magnifiques robes blanches. J’ai lu et vu beaucoup d’histoires les concernant. Et parmi elles, comment ne pas citer la jolie Mélanie du Phantom Manor de Disneyland Paris. La fiancée dont le mari n’est jamais arrivé jusqu’à la cérémonie et qui fut prisonnière de l’esprit de son père, décédé quelques temps auparavant. Cette tragédie aussi effrayante soit elle est, à mes yeux, la plus fascinante de toutes. Bien sûr, il faut aimer les légendes qui parlent de malédiction indienne, de futurs époux amoureux et d’esprits malfaisants. Mais vraiment, cette histoire vaut le détour.

En ce qui concerne ma version de la mariée morte, n’ayant pas de manoir fantomatique à disposition, j’ai décidé de créer cette femme trompée par son futur mari et qui a décidé de se donner la mort à l’orée d’un bois. Lieu qu’elle continue d’hanter. Et sincèrement, quel promeneur souhaiterait la rencontrer?

 

 

Beauté/mode

Mes favoris d’Aout et Septembre.

Cette semaine, c’est avec les favoris des deux derniers mois qu’on se retrouve. Dans le lot, pas mal de marques que je viens de découvrir et qui ont su se faire une place dans ma routine soin et make up de tous les jours.

Ce n’est plus un secret, la palette qui m’a accompagné depuis mi aout et dont je peine à me séparer tellement les couleurs sont parfaites n’est autre que la Naked Heat. Si avant, je fuyais les sous tons orangés de peur de ne pas savoir comment associer les teintes, Urban Decay m’a aujourd’hui complètement réconcilier avec ce genre de couleur. Et ce qui est pratique selon moi, c’est que tous les fards peuvent être associé ensemble, pas besoin d’aller ouvrir une autre palette pour faire un joli make up. Pour en savoir plus, c’est ici.

Je connaissais Ciaté pour les vernis mais je n’avais jamais pris la peine d’essayer leur gamme make up. Pour commencer, je me suis tournée vers l’eye-liner Fierce Flicks qui m’a totalement convaincu. L’embout est hyper précis et sa texture glisse sur la paupière. Je ne suis pas une pro du trait d’eye-liner mais depuis que j’utilise celui ci je n’ai jamais eu aucun raté. La couleur est bien opaque et reste en place toute la journée. Une petite merveille.

Pour continuer avec le maquillage des yeux, je ne pouvais pas ne pas parler de ce mascara waterproof et vegan de la marque Arrow. C’est une jolie découverte tout droit sortie de la Birchbox du mois. La texture me faisait un peu peur au départ puisqu’elle est très pâteuse. Mais finalement, elle se répartie bien sur les cils. Ce mascara est bien opaque, il allonge et donne davantage de volume aux cils. Ces derniers temps , j’ai laissé mon Marc Jacobs au placard pour n’utiliser que celui ci .

Ce mois ci , j’ai totalement craqué pour ce jumbo Rodial (teinte Big Apple) , au fini mat. La texture est très agréable à porter. Elle ne dessèche pas les lèvres et tient toute la journée. Mieux que ça, elle donne un effet pulpé aux lèvres. Je suis folle de sa couleur qui est un joli prune et qui va certainement être ma couleur préférée pour tout cet automne.

En ce qui concerne le teint, ce n’est pas d’un énième fond de teint ou d’un blush dont je vais vous parler ce mois ci mais d’un accessoire qui m’est devenu indispensable. Je n’aurais pourtant pas misé une cacahuète sur cet applicateur en silicone. Pourtant, forcée de constater que cet outil est magique, je l’ai rapidement adopté. Il n’est plus question de perdre du produit comme avec la beauty blender , la Siligel Blender répartit tout le produit de manière uniforme. Plus facile à laver aussi après utilisation, il est très hygiénique , rien a voir avec le nid à bactéries que peut rapidement devenir un pinceau. Et puis, il coute tout de même deux fois moins cher qu’une éponge ou qu’un pinceau.

Coté soin, mon coup de coeur du moment va au sérum Minéral 89 de Vichy. Il hydrate intensément la peau sans laisser aucun film gras ou huileux. Il a permis à ma peau de se fortifier et d’être repulpée dès la première utilisation . Je lui trouve quelque chose de magique. Les résultats sont visibles immédiatement. La peau ne tiraille plus, elle est douce et lumineuse.

Cela fait un moment que je ne vous avais pas parlé d’une huile efficace pour les cheveux. Mais c’est sans compter sur la Dark Oil de Sebastian. Appliquée sur les longueurs et les pointes, elle donne de la texture aux cheveux, les adoucit et les protège des UV. Et son odeur chaude est à tomber.

Beauté/mode

Premières lueurs d’automne.

Demain, c’est l’équinoxe d’automne. A partir de là, tout va s’enchainer. Les feuilles qui jaunissent, rougissent et qui finissent par tomber, le Soleil qui déclinera plus vite, la remise en route des chauffages et , de mon coté du moins, la course folle des anniversaires jusqu’à l’entrée en piste de l’hiver et de son merveilleux Noël. Cela va sans dire , de Juillet à Décembre, c’est mon semestre préféré. Et l’automne n’y est pas pour rien. Cette saison m’inspire. Dans tout et pour tout. Pour le make up, cela va sans dire, je n’imagine pas faire autrement que de déployer un grand éventail de couleurs chaudes. Des orangés, des jaunes, des briques, des bordeaux….

Et si en été, j’abandonne souvent mes pinceaux et mes poudres pour profiter de ma peau nue, l’automne c’est toujours le moment des grandes retrouvailles. Je prend de nouveau plaisir à consacrer du temps à me maquiller. Aujourd’hui, je te retrouve donc avec ce make up automnal, qui va certainement être mon style de make up pour un bon moment. Des yeux travaillés (merci la Naked Heat !!), un teint simple, pas de contouring et une fine couche de rouge à lèvres, juste de quoi les colorer un petit peu.

 

Yeux: Naked Heat et Vice 4 d’Urban Decay

palette Modelite (vieille palette) 

mascara Arrow

Teint: Fond de teint Diorskin Forever Dior teinte n°30

Terracotta de Guerlain

Highlighter Manna Kadar

Lèvres: rouge à lèvres Ravishing Rose d’ELF

 

 

 

Beauté/mode

La Birchbox holographique.

Je viens de recevoir la Birchbox d’Aout . En ouvrant mon colis, j’ai de suite remarqué cet effet holographique sur le couvercle de la boite qui me plait beaucoup. Cela lui donne un style très estival, presque écaille de sirène. Et donc avec une jolie surprise comme celle ci, j’avais juste hâte de découvrir son contenu.

La première chose que je pioche dans la box est cette boite de 30 capsules de complément alimentaire. Première déception. Elles sont sensées fortifier les cheveux et les ongles, et bien que j’adore m’occuper de mes cheveux, il a toujours été hors de question pour moi d’avaler capsules et gélules en tout genre. C’est surement la faute aux idées reçues, mais je n’ai pas du tout confiance en ce genre de produits. Ces capsules finiront donc directement dans mon sac de produits à donner….

Ensuite, je pioche ce gommage pour le corps de la marque Huygens. Si vous me suivez depuis quelques temps, vous avez pu voir que j’ai déjà testé un tas de produits de cette marque, et à chaque fois j’ai détesté. Entre la crème de jour qui m’a filé des boutons et le gommage pour le visage à la verveine dont je détestais l’odeur, rien ne m’a jamais convaincu. A nouveau, je retrouve cette marque dans ma box, avec une odeur que je déteste, puisqu’il s’agit donc d’un gommage à la verveine. Pas de chance. Hop! A donner…

Troisième produit et deuxième marque que j’ai déjà pu tester, un sérum pour les peaux à imperfections de chez Balance Me. Bon, ce coup ci, la marque me plait assez, j’utilise régulièrement leur contour pour les yeux  et leur primer est le seul que ma peau accepte. Fait à 99% à partir d’ingrédients d’origine naturelle (il sent d’ailleurs très fort les huiles essentielles) , je ne suis pas mécontente de recevoir ce sérum qui doit faire disparaitre rapidement les petites imperfections. Cependant, en cette période, ma peau est beaucoup plus sèche et déshydratée, et j’ai beaucoup moins d’imperfections que le reste de l’année. Un sérum hydratant aurait été le bienvenue, celui ci attendra le retour de l’automne pour être utilisé.

A ce stade, je désespérais clairement de sortir de cette box un produit que j’aimerais et qui conviendrait à la saison. J’ai attrapé ce petit spray sans grand optimisme et il s’avère que c’est certainement le produit le plus adapté à la saison de la box. Ce spray Oribe permet de donner aux cheveux un effet wavy sans passer par la case plage. Il doit également apporter un peu de brillance et il sent plutôt bon. Je trouve l’idée vraiment sympa. A tester très vite.

Le dernier produit est sans aucun doute mon préféré de cette Birchbox. Il s’agit d’un enlumineur de la marque Manna Kadar. La couleur ( Fantasy) est très jolie. Maronnée et sans sous ton orangé, ce que je déplore souvent dans ce type de produit , elle va parfaitement à ma carnation d’été. Ses micro paillettes sont hyper discrètes et donne un rendu tellement naturel. La texture n’est pas trop poudreuse et pour l’avoir essayé avant juste d’écrire ce post, je peux déjà dire qu’elle est très facile à travailler.

 

Beauté/mode

La très réussie Naked Heat d’Urban Decay .

Aucune amoureuse de maquillage n’a pu passer à coté de cette sortie. Après trois naked « basiques » et la naked smocky , Urban Decay a sorti récemment la magnifique Naked Heat. La petite dernière, au packaging très travaillé, avait toutes les chances de me plaire. Voilà pourquoi.

Avant de parler des fards en eux mêmes , parlons de l’écrin. La jolie petite palette, au format identique des anciennes Naked, est peut être un peu moins lourde que la Smocky et la Naked 3  mais tout aussi solide. Le couvercle est très réussi. Il se pare de tons chauds passant du doré à un ocre très foncé qui n’est pas sans rappeler les nuances de la flamme d’une allumette. En ouvrant la palette, on y retrouve le grand miroir très pratique et le pinceau à double embout (un applicateur boule, un estompeur) de très belle qualité. C’est d’ailleurs le type de pinceau que j’utilise pour tous mes make up. Et ceux de chez Urban Decay sont particulèrement réussis.

Les douze teintes qui composent cette palette sont des fards aux tons chauds. Parfois ocre, parfois prune, avec un sous ton orangé brulé unique , elles composent un ensemble dont l’uniformité est bienvenue quand on commence en make up (ainsi, il est impossible de se tromper dans le mariage des couleurs). Huit des douze couleurs sont des mats très bien pigmentés (la première teinte de la palette est même peut être légèrement irisée) , les quatre autres sont des irisés/ métallisés très lumineux. J’ai un véritable coup de coeur pour les deux teintes du milieu (He devil et Dirty Talk ) qui sont des couleurs « brique » très proche du fard Bitter de la palette Vice 4 (fard préféré dont je vous parle d’ailleurs ici) . C’est le type de teinte qui me va le mieux et je suis très heureuse d’en avoir maintenant une déclinaison plus large , ce qui me permet de jouer davantage avec mon make up. La palette reste dans son ensemble assez neutre et peut s’utiliser pour des make up de jour comme de soirée.  Autre bon point concernant l’ensemble de ces fards, ils sont moins poudreux que dans les autres palettes d’Urban Decay, les micro paillettes des fards irisés tiennent bien en place ( ce qui n’était pas le cas pour les teintes claires de la Vice 4)  et je n’ai constaté que très très peu de chutes , même dans les teintes les plus sombres.

Cette palette est pour moi, une véritable perfection. Elle allie couleurs neutres mais sulfureuses à des teintes plus « nude » qui permettent de créer des reliefs. En exclusivité sur le site de Sephora et déjà en rupture de stock, elle risque de devenir l’un des best-seller de la marque. Elle sera en vente, dès le 16 août dans tous les Sephora de France. En attendant , je vous laisse avec un make up pour que vous puissiez voir les fards en action.

 

Beauté/mode

Couleur brique.

C’est certainement la manière dont je préfère me maquiller en ce moment. J’ai envie de couleurs chaudes qui me vont au teint. Il faut savoir qu’en matière de maquillage, je ne me refuse rien. Aucune texture, aucune couleur sous prétexte que « ça ne me va pas ». Alors il m’arrive d’oser un rouge à lèvres bleu/lilas même si je sais que ce n’est pas l’idéal pour moi. Dans ma palette Vice 4 d’Urban Decay, une couleur sortait du lot. Il s’agit d’un brun orangé quelque peu rougeoyant qui fait vraiment penser à la couleur de la brique. Elle est absolument magnifique mais je ne l’avais jamais utilisé puisque je ne savais absolument pas avec quel genre de couleur l’associer. C’est difficile d’essayer quelque chose de nouveau et si je pioche des idées un peu partout, ce qui me permet de créer des make up parfois extravagants , pour ce brique là, ça m’a semblé plus délicat. Je n’avais pas envie de trop l’estomper, de peur de perdre cette intensité peu commune. J’aime la teinte de la façon dont on la perçoit dans la palette, au maximum de son intensité.

 

C’est ainsi que je me suis décidée à l’utiliser en coin externe de la paupière mobile de manière à l’estomper le moins possible. Je l’ai finalement associé à un champagne très lumineux en coin interne de l’oeil et fait un dégradé avec un vrai orange et une teinte entre deux, couleur rouille. J’ai également utilisé mon brique en ras de cil inférieur et j’ai intensifié le regard avec un trait d’eye-liner bien noir et plusieurs couches de mon mascara Marc Jacobs.

Dans l’article des rendez vous beauté du mois d’Avril, j’avais trouvé intéressant le fait de pouvoir vous parler et du make up et des produits que j’utilisais. Comme si j’intégrais une revue dans un tutoriel. C’est pourquoi je réitère l’expérience aujourd’hui. J’avais très envie de vous parler de mon nouveau fond de teint. Alors que j’avais presque fini le Naked Skin d’Urban Decay qui me suivait depuis l’automne 2016, je me suis bien rendu compte que mon type de peau avait changé. J’ai découvert que j’avais des zones de sécheresse sur les joues, mais toujours le milieu du visage assez changeant, de mixte à gras selon les jours, la météo, la période du mois.  Et mon fond de teint chouchou qui jusque là faisait son job à merveille en rendant ma peau lisse et unifiée , marquait beaucoup trop les zones de sécheresse et bougeait en fin de journée. Jusqu’à ne plus tenir du tout les derniers temps. Je suis donc allée chez Sephora, expliquant à ma vendeuse que non seulement je n’avais quasiment plus de fond de teint mais qu’en plus je ne pouvais plus racheter le Naked Skin simplement parce qu’il ne me convenait plus. Après maquillage en magasin et coup de coeur absolument pour le rendu , j’achetais le Diorskin Forever.

Alors déjà, il faut dire que j’ai rarement vu un packaging si joli. Son flacon pompe (=pratique) en verre dépoli fait tout de suite plus « propre » qu’un verre translucide qui fait rapidement apparaitre les traces de doigts. Le produit est fluide et facile à appliquer. Je viens de reprendre le maquillage du teint au pinceau après avoir utilisé le beauty blender durant des mois et je suis ravie de voir que la matière s’étire bien sans laisser de traces. D’ailleurs sa texture est plutôt fondante et non grasse, elle floute rapidement le grain de peau et unifie dès la première application. La couvrance est légère mais est totalement modulable. Ainsi en appliquant plusieurs couches , il est possible d’avoir une couvrance moyenne qui reste naturelle puisqu’en aucun cas ce fond de teint ne produit un effet masque.

Une fois bien en place, il tient très longtemps. Et même s’il perd un peu de matière en fin de journée , c’est de manière discrète, sans faire de plaque et sans réellement bouger sur la peau. C’est assez impressionnant, c’est comme s’il s’estompait simplement. En ce qui concerne son fini mat, je suis plus mitigée (mais sans être déçue) . Il est mat à l’application, mais il faudra une bonne poudre pour ne pas que la peau brille au bout de quelques heures, surtout au niveau de la zone T.

Je suis assez bluffée par son confort. Une fois appliqué, je ne le sens plus du tout et c’est quelque chose qui n’est jamais arrivé avec d’autres fonds de teint . Je suis assez sensible à l’effet collant/gras des fonds de teint et des produits de beauté en général. Je n’aime pas avoir la sensation d’une texture quelle qu’elle soit sur ma peau. Et souvent, j’attends avec impatience le moment du démaquillage pour avoir de nouveau l’agréable sensation d’une peau nue. C’est d’ailleurs ce qui m’a fait choisir ce fond de teint, puisqu’il est fluide et non gras, il donne l’impression de ne pas être maquillée. En plus d’être un très bon produit de make up, il contient une essence de soin qui cible les problématiques des pores (sécheresse, dilatation, relâchement) et qui aide la peau a se rééquilibrer selon ses besoins en hydratation. J’espère que sur le long terme , il affinera mon grain de peau de façon notable. En attendant de l’utiliser plus longtemps, je peux d’ores et déjà dire que je suis ravie de son effet sublimateur de peau et de sa tenue presque infaillible. Il contient également un SPF 35 non négligeable pour l’arrivée des beaux jours.

Au final, j’ai eu un véritable coup de coeur pour ce produit qui coute tout de même 49€. Cependant, avec les -25% souvent offerts par Sephora, il est à peine plus cher qu’un Urban Decay . Ce qui vaut vraiment le coup quand il s’agit d’acheter du luxe.

 

Beauté/mode

Les Rendez Vous Beauté: Le printemps sur les yeux avec Avril.

J’avais très hâte de vous publier cet article et de vous dévoiler enfin ce petit projet en collaboration avec d’autres blogueuses. J’ai été contacté au mois de mars par Nastasia du blog Toute de rose poudrée pour participer aux Rendez Vous beauté en tant qu’invitée et c’est avec plaisir que j’ai accepté le défi.

Mais les rendez Vous Beauté qu’est ce que c’est? Il s’agit d’un challenge créé par Cécilia du blog Autour de Cia qui permet de s’amuser avec du maquillage  et de partager un make up réalisé à partir d’un thème donné. L’équipe est composée de dix blogueuses permanentes qui deviennent directrices d’édition tour à tour  et de deux ( ce mois ci , trois) blogueuses invitées. Pour en savoir plus je vous invite à lire la FAQ sur le blog de Cécilia.

Ce mois-ci , le thème choisi par Nastasia est « Le printemps sur les yeux » et est en collaboration avec Avril que je connaissais déjà puisque j’utilise sans cesse leurs blush. Avril est une marque française créée en 2012 désireuse de rendre accessible la cosmétique bio à toutes les femmes. Chacune de nous a reçu deux produits de la marque : un mascara et un crayon pour les yeux.

Avant de vous parler du make up que j’ai réalisé, je voulais d’abord vous parler de ces deux produits. Le crayon pour les yeux que j’ai reçu en teinte figue est une jolie découverte. Il est très pigmenté et s’applique tellement bien. La mine n’est ni trop dure , ni trop molle. Ce produit est formulé à base de beurre de karité bio , de cire d’abeille et d’huile de ricin ce qui permet, selon la marque, de nourrir la peau et surtout de ne pas la dessécher. J’ai été surprise de voir à quel point il est facile à travailler, puisque j’avais besoin de l’estomper au maximum dans le coin externe de ma paupière mobile. J’ai donc utilisé un pinceau deux-en-un estompeur/fin pour réaliser mon dégradé et il m’a fallu très peu de temps pour obtenir le résultat qui me plaisait. Quant au mascara, énorme coup de coeur. Je vous parlais dans mes derniers favoris du Velvet noir de Marc Jacobs qui est mon nouveau chouchou et qui coute tout de même 27 € . Avril a réussi  à créer un bon mascara qui donne du volume pour 20 € de moins! Tout comme le crayon, il contient de la cire d’abeille pour protéger les cils et de l’extrait d’açaï , un anti oxydant qui aide à fortifier les cils. Le rendu est plus ou moins naturel selon la façon dont on l’applique et j’aime énormément la brosse qui attrape les cils un à un et qui dépose juste ce qu’il faut de matière. Finalement la différence majeure entre le rendu de ce mascara et celui de Marc Jacobs c’est l’effet faux cils que l’on ne retrouve pas vraiment pour la version d’Avril.

 

En ce qui concerne le make up maintenant, j’ai voulu joué sur la couleur des fleurs de cerisiers au printemps. J’ai donc utilisé pas mal de teintes mauves, blanches et roses. Pour le teint , j’ai appliqué mon fond de teint favori , le Naked Skin d’Urban Decay que j’ai poudré avec la poudre matifiante de Sephora. J’ai légèrement rempli mes sourcils de façon à ce que ce soit le plus naturel possible avec mon crayon Sephora (que vous pouvez retrouver dans mes favoris des mois de Février et Mars) . Pour les fards à paupières, ce ne sont autres que des fards Sephora (d’une ancienne palette) et de la Vice 4 d‘UD . J’ai voulu faire un make up en trois parties: du rose dans le coin interne , du blanc nacré au centre et un violet intense dans le coin externe. Au final je n’aurais utilisé que peu de fards et beaucoup, beaucoup de crayon pour les yeux reçu par Avril. Puisque c’est celui ci qui me sert de fard pour le coin externe de la paupière , de khôl et d’eyeliner. En ce qui concerne le mascara , j’en ai mis très peu , désireuse de faire ressortir les couleurs plutôt que mes cils qui sont naturellement longs et garnis (oui , je suis une veinarde pour ça) . Et enfin, puisque j’ai terminé mon maquillage ainsi, j’ai déposé sur les lèvres le rouge à lèvres liquide mat Babydoll de Nyx.

Et voici la liste des blogueuses qui ont joué le jeu ce mois ci:

Aurélie – A bowl of Glitter
Cécilia – Autour de Cia
Claire – Ô Boudoir Parfumé
Delphine – Les Jolis Slims
Georgina – Georgina Edith
Harmony – Harmony Lu
Marie – Joy and Makeup
Nastasia – Toute de Rose Poudrée
Vickie – Vickie in the sky

Les invitées ♥
Hélène – Hélène Aime
Justine – Bien dans sa peau

Pour finir, je vous invite à suivre la page Facebook et le compte Instagram de ce joli projet

==> Les RDV Beauté sur Facebook 

==> Les RDV beauté sur Instagram

Beauté/mode

Mars, la pluie et Birchbox.

Le 3 du mois, je découvrais dans ma boite aux lettres ma Birchbox de Mars. Le format avait changé, dans le carton (plus gros cette fois-ci) , je découvrais une trousse imperméable bleue aux motifs géométriques et à la cordelette rose. Je la trouve plutôt jolie et elle a rejoint ma coiffeuse en attendant d’être mise dans une valise pour une nouvelle destination. L’ensemble des produits me plaisaient à première vue. Voilà ce que j’y ai trouvé…

Une crème pour le corps Baija à la fleur de tiaré. Je connaissais cette marque de vue seulement et j’en ai entendu que du bien! En ouvrant le bouchon et en enlevant l’opercule , j’ai tout de suite été conquise par l’odeur (je suis folle des odeurs type monoï, fleur de tiaré , noix de coco… tout ce qui sent les vacances en bord de mer). La texture est très agréable, pénètre vite dans la peau et ne laisse pas de fin gras. Quand je l’utilise, j’ai juste l’impression de m’être enduite de crème solaire ou d’huile sèche et ça me donne tellement, tellement envie de soleil.

Encore une marque que je connaissais, et que j’avais déjà testé! C’était pour une brume pour le visage et c’était l’été dernier. J’avais beaucoup aimé. Ce coup ci , il s’agit d’un soin deux-en-un puisqu’il allie masque hydratant et un gommage. J’adore l’idée et l’ai essayé dès que je l’ai reçu. Le gommage est agréable, les grains ne sont pas trop gros et la peau n’est pas abimée d’être trop gommée. Après avoir laissé posé cinq minutes et avoir massé durant deux bonnes minutes, j’ai rincé et j’ai découvert une peau réhydraté, très lumineuse, douce et qui ne tiraillait pas. Prête à recevoir une crème hydratante et le make up. Ce produit est bio et convient complètement aux peaux sensibles.

Gros gros coup de coeur pour ce spray capillaire Beaver Professional qui démêle tellement bien les cheveux! Je pense me renseigner un peu plus sur cette marque rapidement pour voir ce qu’ils proposent d’autre. Ce soin sent tout simplement le salon de coiffure, j’adore cette odeur. De plus, il rend les cheveux assez brillants et ils paraissent en meilleure santé.

J’étais joie quand j’ai reçu cette éponge à make up de la marque Birchbox puisque ma Beauty Blender est en train de rendre l’âme. Je trouvais la couleur jolie aussi et elle paraissait jumelle à la vraie Beauty Blender. Que nenni! Je l’ai utilisé deux fois. Humidifiée elle reste trop compacte, ce qui ne la rend pas facile à utiliser et elle boit énormément de produit. J’utilise deux fois (voire trois fois) plus de fond de teint avec cette éponge qu’avec l’originale. C’est une grosse déception et je pense réellement qu’aucune éponge ne pourra jamais remplacer la vraie Beauty Blender

Enfin, le produit maquillage du mois est ce duo highlighter / Bronzer de la marque Manna Kadar Cosmetics. L’highlighter est sublime. Il reste discret mais laisse une vraie touche de lumière sur le visage. Il donne un glowy naturel sans en faire trop. Je n’ai pas encore testé le bronzer mais je pense qu’il va être légèrement trop orangé pour moi. A voir.

La box du mois est assez réussie. Les produits sont adaptés à mon type de peau et sont tous très différents. Je sais que ce n’est pas la saison pour mais j’ai adoré recevoir cette crème Baïja qui sent la fleur de tiaré. Elle apporte un peu de chaleur dans ce mois gris et pluvieux. En définitive, le seul produit négatif est l’éponge à maquillage. Mais personne n’a encore réussi à créer un double parfait de la Beauty Blender donc cette déception était envisageable!

Beauté/mode

Une Birchbox pour fêter l’amitié.

S’il y a bien un rendez vous mensuel que j’essaye de ne pas rater c’est bien celui de l’ouverture de la Birchbox du mois. A part pour celle de décembre qui m’avait très déçue, je n’ai, je crois, jamais loupé de vous en parler ici. Ce mois ci, la box se pare de couleurs pastels que j’aime beaucoup. Ce vert est l’une de mes couleurs préférées. C’est d’ailleurs le même vert que ma robe d’été favorite que je vous présentais il y a quelques mois juste là. Mais en plus d’arborer ces couleurs plutôt originales pour un mois de février ( puisque c’est le mois de la Saint Valentin et que j’ai l’impression de voir la vie en rose/rouge en ce moment) , le thème est tout aussi étonnant. Birchbox a décidé de célébrer l’amitié entre filles ce mois ci en sélectionnant tout un tas de produits que l’on pourrait faire découvrir à nos meilleures amies. En plus de toutes ces jolies surprises, Birchbox nous a glissé le numéro du magazine Glamour de ce mois ci , là encore pour pouvoir le lire entre copines!

 

Tout première chose qui m’a interpellé : ces pin’s que je trouve à la fois funs et féminins. Pile dans l’air du temps, je suis ravie de recevoir ce genre de goodies pour donner une touche d’originalité à ma veste en jean plus toute jeune et à mes petites robes noires souvent trop sobres.

En ce qui concerne les produits maintenant, j’ai pu retrouver la marque Befine que je connais bien puisque j’ai déjà testé pas mal de choses de chez eux. Dont un masque qui m’avait carrément déçue! Ce mois ci, l’équipe a décidé de sélectionner cette crème de nuit à base de riz et de cacao. Je l’ai ouverte pour savoir si ça sent le chocolat et … l’odeur est très étrange. Pour ma part je n’aime pas du tout, et je suis plutôt contente de ne devoir mettre cette crème que la nuit. Jamais j’aurais pu appliquer un produit avec une telle odeur en journée. Cependant, je vais tout de même la tester. Espérons que le résultat sera correct.

Le deuxième produit est un conditionner de la marque Luseta, que je ne connais pas du tout. J’adore recevoir des soins pour les cheveux alors c’est un bon point. Je ne l’ai pas encore testé mais au niveau odeur, celui ci rattrape largement le premier produit. Il sent tellement bon! En plus de cela, ce soin à la kératine ne contient ni sulfate, ni phosphate, ni parabènes et son prix est très abordable ( 11€05 les 500 ml) .

C’est le produit tout en un de ce mois ci et pourtant, même si je ne suis pas fan de ce concept, je dois avouer que cette huile me fait vraiment de l’oeil. Elle ne laisse pas de film gras  ( je l’ai appliqué à l’instant sur les mains ) et adoucit la peau. En ce qui me concerne, je préfère largement utiliser les huiles sur les cheveux puisque j’ai une peau compliquée et que j’ai peur d’aggraver mon cas. A tester.

Et enfin, j’ai reçu un crayon waterproof Marcelle couleur « expresso »  et un baume à lèvres teinté de Pixi by Petra. En ce qui concerne le crayon Marcelle j’ai déjà reçu trois produits de cette marque et je ne suis pas convaincue. J’espère que celui ci rattrapera les autres. Je doute un peu sur sa résistance à l’eau, mais j’essayerais tout de même. Le baume à lèvres, lui, est une jolie découverte. Il laisse un très joli voile vieux rose marroné sur les lèvres, il est agréable à porter, hydrate les lèvres juste ce qu’il faut. Par contre, le packaging est hyper cheap et très mal pensé. On a l’impression qu’il va partir en morceaux à tout moment. Dommage, surtout vu son prix (9€35 les 4g) .

Dans l’ensemble, je suis tout de même convaincue par cette box. Tous les produits vont me servir, sauf peut être la crème de nuit ( ça dépendra de son action durant les premières nuits de test) . Je suis agréablement surprise par le thème du mois et par les goodies qui sont vraiment top. J’ai toujours la sensation que Birchox suit mon profil beauté , ce qui est très positif contrairement à Glossybox, dont j’ai stoppé l’abonnement il y a plusieurs mois après avoir reçu des cosmétiques dont je n’avais pas l’utilité.