Browse Tag by mode
Création / Photographie, Humeurs, Non classé

Portrait chinois des temps modernes.

J’ai trouvé ce portrait chinois des temps modernes sur le blog de Framboiizy . J’ai trouvé ses réponses très intéressantes et son article vraiment très beau. Je pense qu’il n’y a rien de mieux que ce genre de portrait pour commencer à connaitre un peu mieux une blogueuse. C’est une façon de se dévoiler sans être trop dans la vie privée. Aujourd’hui, je donne à mon tour les réponses aux « Si j’étais… » et puis, pour illustrer un petit peu tout ça, j’ai eu le droit d’avoir un petit modèle hyper sage et plein de curiosité.

DSC_0503.jpg

Si j’étais une couleur, je serais une couleur de saison. Je n’ai jamais eu de véritable préférence en matière de couleur. Mes goûts et mes envies changent selon la saison. En ce moment , je serais certainement un beau prune. En hiver, j’ai tendance à me focaliser sur les bleus profonds et les dorés en période de noël. Au printemps, j’aime les pastels que ce soit jaune , rose ou vert et l’été, je me tourne vers tout ce qui tranche avec un beau bronzage.

Si j’étais un objet multimédia, je serais mon Macbook Air pour la simple raison que j’y passe énormément de temps et qu’il me permet d’écrire ici et de retoucher mes photos. 

Si j’étais un fruit, je serais  une banane. Le seul fruit que je peux manger à n’importe quel moment de la journée.

Si j’étais un bonbon, je serais un Schtroumpf ! Ce sont mes bonbons préférés depuis toujours. D’ailleurs mes amis le savent, et m’en ramène à chaque fois qu’ils passent la soirée chez moi.

Si j’étais un objet, je serais un appareil photo. C’est l’objet qui me suit le plus dans ma vie quotidienne et que j’adore utiliser pour immortaliser mes petits moments de bonheur.

DSC_0491.jpg

Si j’étais un film ou une saga , je serais Gatsby le Magnifique. Je suis fan de Leonardo Di Caprio, admiratrice de Tobey Macguire et Carey Mulligan. Ce film est très bien réalisé, les images sont splendides et l’ambiance des années 20 à New York me transporte à chaque fois. Visuellement, il fait partie, selon moi, des plus beaux films jamais filmés.

Si j’étais un dessert , je serais un macaron . La gourmandise la plus girly qui soit, et au goût incomparable. J’en mange souvent, j’adore ça!

Si j’étais un Pokémon , je serais Pikachu. Je ne suis pas très branchée Pokémon , même si j’ai vu énormément d’épisodes quand j’étais petite. Pikachu est tout de même le personnage emblématique du manga. Et puis, je le trouve adorable.

Si j’étais un filtre Snapchat, sans hésiter, je serais celui avec les oreilles de chat! D’ailleurs, j’en parle juste ici.

Si j’étais un déguisement, je serais une Cendrillon. Les longues robes de princesses m’ont toujours fascinés. Et , à mes yeux, celle de Cendrillon est la plus belle.

Si j’étais un personnage Disney, je serais Pocahontas. C’est mon dessin animé préféré.

DSC_0449.jpg

Si j’étais une musique entêtante, je serais « Chante! C’est Noël. » J’ai une histoire particulière avec cette chanson. Nous l’avons entendu, ma mère, ma soeur et moi, pour la première fois à Disneyland Paris. Depuis, c’est notre chant de Noël familial.

Si j’étais une carte à jouer , je serais l’as de pique. Là encore, c’est à cause d’une histoire particulière. Quand j’étais petite , nous jouions beaucoup à la bataille avec mon grand père et la seule carte qui , esthétiquement, sortait du lot était l’as de pique et en général , c’est moi qui l’avait. Je me souviens de ce pique dessiné à la façon mandala qui attirait toujours le regard.

Si j’étais une saison, je serais toutes les saisons sauf le printemps. C’est un peu comme les couleurs. Elles ont toutes quelque chose qui les rend belles et agréables. Sauf le Printemps! Le printemps, ça m’agace. Il fait trop chaud pour les collants, trop froid pour les robes d’été. Je ne sais jamais comment m’habiller.

Si j’étais un objet vintage, je serais un vinyle . Et plus précisément, un 33 tours de la BO de Grease.

DSC_0462.jpg

Si j’étais un lieu, je serais une plage. C’est l’endroit où je me sens le plus sereine. Peu importe la saison.

Si j’étais un accessoire de mode, je serais une paire de chaussures. Je les collectionne, je m’émerveille devant chaque nouvelle paire. C’est une véritable addiction!

Si j’étais un gout, je serais sucré. Les donuts, les macarons, les chocolats… tout ça!

Si j’étais une fleur, je serais le lys. En plus d’être la fleur des rois (cf « Si j’étais un déguisement et mon obsession des princesses ») , je trouve cette fleur vraiment belle et j’aime également beaucoup son odeur.

Si j’étais un pouvoir magique, je saurais lire dans les pensées. Parce que j’exerce un métier qui m’oblige à écouter et comprendre les enfants. J’ai toujours été attirée par le coté psychologique des personnes et j’adorerais lire dans leurs pensées.

Si j’étais un jeu pour enfant, je serais une poupée Barbie. Toute mon enfance.

DSC_0455.jpg

Beauté/mode, Non classé

Madame.

DSC_0415.jpg

Comme je le disais dans mon précédent article, je suis allée au festival de Deauville. Pour marquer le coup, même si je n’avais pas de pass à proprement parler, j’ai décidé de mettre une tenue un petit peu spéciale. Et en plus de l’occasion, on avait un peu de temps pour un shooting juste avant l’arrivée des acteurs sur le tapis rouge. Je crois que j’aime de plus en plus Deauville et ses planches pour prendre des photos, c’est un endroit tellement beau et magique. Pour le coup, la tenue est en adéquation avec le lieu. On a fait beaucoup de prises de vues: les cheveux attachés, détachés, dans le sable, sur les planches… J’en ai aimé quelques unes dans chacune des séries et je n’ai donc pas réussi à choisir une seule série pour faire cet article. C’était le risque ! Alors, j’ai pioché par ci par là et voilà ce que ça donne. En ce qui concerne la tenue, le site fr.tidebuy.com a eu la gentillesse de m’envoyer cette robe rouge à la coupe années 50 et à la longueur midi. Elle est très bien faite et bien finie , je l’aime terriblement. Elle m’a de suite donné envie de porter un look plus « Madame », plus femme, plus adulte. J’hésite même à la mettre pour aller au travail en l’accessoirisant de manière différente. Pour le festival, j’ai trouvé que rien n’allait mieux avec que de hauts escarpins noirs à semelles roses shoppés chez Gémo et ma veste en tissu noir sans marque à la coupe perfecto. Cette veste donne un air plus moderne à la tenue et un brin plus rock aussi. Mon sac vient de chez Jenyfer (ancienne collection) et mon headband a été acheté sur un marché. Une chose est sûre, je me suis beaucoup amusée avec cette tenue à la fois simple, mais pour autant pas si évidente à porter.

DSC_0410 (1).jpg

DSC_0412.jpg

DSC_0413.jpg

DSC_0418 (1).jpg

DSC_0421 (1).jpg

DSC_0422 (1).jpg

DSC_0424 (1).jpg

DSC_0425 (1).jpg

DSC_0437.jpgDSC_0444 (1).jpg

DSC_0466.jpg

DSC_0480.jpg

Beauté/mode, Non classé

Le look le plus simple du monde.

DSC_0172

Hier, nous sommes allés au parc d’attractions situé près de chez nous. Rien à voir avec Disneyland ou le Futuroscope , il s’agit du petit parc local dans lequel nous avons (presque) nos habitudes puisque nous y allons chaque été. Nous avions envie de nous sentir encore un peu en vacances avant Jeudi et la reprise du travail pour moi. D’ailleurs , pour suivre nos aventures , rendez vous sur Instagram ou j’essaye de partager un maximum de nos petits moments grâce aux Insta Stories . J’adore cette nouvelle fonctionnalité !

Mais pour en revenir à mon parc d’attraction et aussi , au sujet principal de cet article, il était important pour moi de porter une tenue confortable et pratique. Exit les robes et jupes pour cette fois ci! J’ai choisi l’option total look noir avec mes sandales préférées que j’ai porté tout l’été et que je ne présente plus ici, un short noir Kiabi et un body Boohoo au décolleté plongeant que j’adore. J’ai assorti tout ça à un immense cabas prune que j’ai depuis des mois et que je trouve trop pratique. Il me permet d’avoir sur moi mes papiers, mon telephone, mon appareil photo et tout ce dont j’ai besoin pour Kéo . Ma coiffure est très facile à reproduire : j’ai torsadé les mèches qui risquaient de me gêner et les ai attaché avec des élastiques à l’arrière de ma tête. Enfin, je n’ai porté aucun bijou par facilité et pour éviter de les casser en crochant dedans. Et quand je revois les photos je me dis que finalement c’est le look le plus simple du monde.

DSC_0163 (1)

DSC_0162

DSC_0156

DSC_0165 (1)

DSC_0170

DSC_0166

DSC_0159

DSC_0164 (1)

Beauté/mode, Non classé

Que des robes!

DSC_0032.jpg

C’est en écrivant cet article que je me suis rendue compte que je propose encore un look avec une robe. C’est pas étonnant , en été, je n’aime porter que des robes. Mais moi qui tient à la diversité ce n’est pas dans ma catégorie « mode/beauté » que j’en suis l’exemple. C’est en allant nous promener à Bayeux que je suis tombée sur cette grande porte, à deux pas de la cathédrale. Je l’ai de suite trouvée magnifique et en accord avec mes chaussures. Je crois même que je trouvais tout très beau dans cette ruelle. En tournant la tête à droite, j’apercevais un bout de la cathédrale qui m’a éblouie, derrière moi ce grand fond bleu rehaussé par des fleurs mauves et un peu de verdure et en face de moi un vieux cinéma tout délabré qui, bien qu’en mauvais état, a tout de même un certain style. Il n’était pas prévu que je joue les modèles ce jour là, j’avais donc revêtue des vêtements d’anciennes collections et arboré un no make up de touriste! Je ne peux pas être plus au naturel que sur ces photos. En ce qui concerne les bijoux, que des choses habituelles également: une bague et un bracelet argenté, tous deux très fins et qu’on distingue à peine sur les photos. Je trouve que cette robe n’a pas besoin d’être associée à plus de bijoux puisqu’elle est, à mes yeux, bien assez chargée, surtout au niveau du décolleté et des épaules. Et puis, il y a aussi mon sac Mango bordeaux qui me suit partout en ce moment. Enfin  pour apporter une touche de couleur estivale, j’ai juste mis mes ballerines bleues façon « Jasmine » que j’adore mais qui sont tellement tellement vieilles qu’elles risquent de ne pas passer l’hiver.

 

DSC_0034.jpg

DSC_0035.jpg

DSC_0040.jpg

DSC_0033.jpg

DSC_0037.jpg

DSC_0036.jpg

DSC_0038.jpg

Beauté/mode, Non classé

La robe caméléon.

DSC_0195.jpg

Lors de ma dernière visite chez Mango, j’ai été attiré instantanément par cette robe à motif fleuri (encore!) hyper légère. C’est le genre de pièce que j’adore avoir dans mon dressing. C’est ce que moi j’appelle les pièces caméléon puisque je peux les porter dans la vie de tous les jours associés à des ballerines ou des sandales plates comme je peux également les choisir pour un évènement particulier. J’ai déjà porté cette robe plusieurs fois: à la plage, en ville et même en promenade à la campagne. Pour mon look d’aujourd’hui, je l’ai simplement rehaussé de talons et de bijoux tout discrets et, habillée comme ça, je trouve que je pourrais facilement aller à un mariage. Les talons sont hyper hauts et pourtant ça ne rend pas l’ensemble vulgaire. Je crois que c’est grâce aux bijoux pas trop clinquants,  à la fluidité des textures, au fait que la robe ne soit pas trop courte et que le volant devant n’attire pas spécialement l’oeil sur le décolleté. Je suis également fan du dos qui en montre un peu sans en dévoiler beaucoup.

Robe: Mango / Chaussures : Sans marque (achetées sur un marché pour la modique somme de 5€) / Pochette: Jenyfer / Collier: Lanoë / Bagues et bracelet : Histoire d’Or et Le Manège à Bijoux

 

DSC_0199.jpg

DSC_0204.jpg

DSC_0193.jpg

DSC_0125.jpg

DSC_0120.jpg

DSC_0122.jpg

DSC_0137.jpg

DSC_0179.jpg

DSC_0164.jpg

DSC_0140.jpg

Beauté/mode, Non classé

Le retour des beaux jours.

DSC_1373.jpg

J’attendais avec impatience le retour des beaux jours. Cette année j’ai trouvé l’hiver et ces petites températures bien trop long. En Avril encore, il fallait mettre des pantalons et des petites vestes pour sortir. Parfois même, il a fallu ressortir les écharpes. Il y a encore une petite semaine, les champs étaient gelés le matin et il fallait dégivrer les voitures. Et tout d’un coup, on ne sait pas vraiment pourquoi, les chaudes journées ont fait leur apparition. Je me suis retrouvée devant mon armoire, pleine de nouvelles tenues d’été que j’ai shoppé ici et là et voilà que je ne savais plus quoi mettre. Un short? Une robe? Plutôt pieds nus? Plutôt bottines? Je n’arrivais plus à choisir. J’avais un peu peur de ne pas avoir le temps de tout mettre avant le retour des brises fraiches et des K-way . Mais j’avais un achat fétiche dans tout ce bazar : Un short taille haute un peu destroy de chez Pimkie. La pièce parfaite pour cet été. Je peux l’associer avec tout et surtout il cache les vilaines vergetures laissées par ma grossesse au niveau du nombril. Je vais pouvoir remettre des crop top! Mais pour commencer j’ai décidé de l’associer à mon autre vêtement fétiche du moment: le body ( celui ci vient de chez Undiz et a un dos superbe) , à un kimono blanc Jenyfer et des boots de la même marque dans un esprit Pocahontas . Au niveau des accessoires, rien de bien étonnant. Un chapeau parce que j’adore ça  et un bracelet que je ne retire même plus. Aucun make up, en ce moment, j’ai besoin de laisser ma peau respirer.

DSC_1372DSC_1378.jpg

DSC_1379.jpg

DSC_1376.jpg

DSC_1382.jpg

DSC_1383

DSC_1393

DSC_1389.jpg

Beauté/mode, Non classé

Du rose s’il vous plait.

DSC_0098.jpg

J’ai toujours eu la sale manie de vouloir contredire tout et tout le monde. Cela a commencé alors que je n’avais pas plus d’une dizaine d’années. J’avais envie d’être différente, originale, ne pas trop rentrer dans le moule. J’étais une petite fille très épanouie mais je ne voulais pas trop être stéréotypée. En famille, j’étais toujours la petite princesse, je regardais des Disney à longueur de journée et je rêvais du jour où je pourrais enfin me maquiller, mettre des talons, des paillettes pour aller danser et trouver un prince. Mais dès que je sortais du cercle familial, il était hors de question que je sois la même que les autres. Je clamais haut et fort mon amour pour Pokémon et les Beyblade et surtout, surtout pour le bleu. Je faisais déjà la différence entre la forme et le fond. L’image que je renvoyais et celle que j’étais vraiment. Cela a duré des années. Il faut dire que le bleu ne m’a jamais dérangé, et que, fan de l’univers marin cette couleur me rappelais ma passion (qui était vraie, elle) . Arrivée au collège, j’ai du peu à peu m’uniformiser aux autres, je voulais me fondre dans la masse. J’avais compris que les collégiens étaient durs entre eux et qu’il valait mieux se faire petite. Là encore, j’ai vécu de belles années et si je pouvais retourner à cet âge, j’y retournerais avec grand plaisir. Mais le collège, c’était la période où les filles n’aimaient plus le rose et où plus rien ne différenciais personne. Tout le monde était vétu de la même manière. Beaucoup de noir, de marine, de foncé. Tout le monde aimait la même chose et tout le monde se disait j’en-foutiste alors que non, c’était loin d’être le cas. Et puis, il y eu le lycée. Les années où l’on grandit. Et où chacun veut être différent des autres. Chacun son style, chacun son chemin, passe le message à ton voisin… Une révélation pour moi. Je comprenais enfin que l’important n’était pas d’être différente des autres, mais surtout d’être soi. J’ai ressorti mes vieux rêves d’enfants et j’ai redécouvert mon coté hyper féminin. Je ne suis pas un stéréotype. Non, je suis moi. Avec une féminité complète et complexe. Je suis une adepte des dimanches matins à regarder des Disney , et à la couleur rose. J’aime l’argenté, le blanc et le doré aussi. Mais le rose m’a trop manqué. Alors je connais une véritable addiction pour cette couleur. Et j’aime tous les roses, même si en ce moment le pastel est à la mode. J’aime le fuchsia qui me rappelle ma grand mère et le rose Barbie qui me remémore les longs après midis passés dans ma chambre d’enfant. Je ne m’en cache plus aujourd’hui, je suis une nana qui aime les trucs de filles. Je veux du pastel, une longue robe de princesse pour mon mariage, pleins de coussins dans mon lit, des talons hauts, des noeuds et du maquillage. Je veux aussi des macarons, des films romantiques, des bijoux Swarovski, prendre des photos devant des châteaux, des fleurs et du rose s’il vous plait.

Veste : Cache-Cache / Jean : Gemo / Bottines: La Halle / Foulard: Trouvé sur un marché / Sac : Mango

DSC_0097.jpg

DSC_0096.jpg

DSC_0102.jpg

DSC_0105.jpg

DSC_0104.jpg

Création / Photographie, Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

Madame à Cabourg.

DSC_0062.jpg

Au départ, ce devait être un look.  Nouvel appareil photo , jolie capeline, décor que j’aime. Mais en regardant toutes les photos prises, je me suis rendu compte que c’était bien plus que ça. Une balade en famille un dimanche après midi dans notre ville côtière préférée : Cabourg. Tout nous plait là-bas. L’ambiance un peu féérique du grand hôtel face à la mer. La rue marchande toujours très animée, quelle que soit le jour de la semaine mais surtout le dimanche. Notre sensation d’être à notre place. Nous aimons Cabourg, et je crois qu’elle nous le rend bien. Non, c’est sur , elle nous le rend bien. Bizarrement, elle me donne confiance en moi. Elle me permet de mettre un grand chapeau sans être un ovni. Mais si je n’avais voulu rien mettre, ou juste un bonnet, elle me l’aurait permis aussi. En ce dimanche de fin d’année, j’ai voulu jouer à la Madame, la femme aux allures de princesse de Monaco , celle qui me fait rêver. Loin de la femme enfant que je suis habituellement. Et je crois, en voyant les photos, que j’y suis arrivée.

Capeline: Pimkie / Sac: Mango / Veste: Pimkie / Foulard: Promod / Jupe: Shein / Bottes: La Halle 

DSC_0064.jpg

DSC_0071.jpg

DSC_0072.jpg

DSC_0074.jpg

DSC_0084.jpg

DSC_0086.jpg

DSC_0088.jpg

DSC_0111.jpg