Browse Tag by palette
Beauté/mode

Premières lueurs d’automne.

Demain, c’est l’équinoxe d’automne. A partir de là, tout va s’enchainer. Les feuilles qui jaunissent, rougissent et qui finissent par tomber, le Soleil qui déclinera plus vite, la remise en route des chauffages et , de mon coté du moins, la course folle des anniversaires jusqu’à l’entrée en piste de l’hiver et de son merveilleux Noël. Cela va sans dire , de Juillet à Décembre, c’est mon semestre préféré. Et l’automne n’y est pas pour rien. Cette saison m’inspire. Dans tout et pour tout. Pour le make up, cela va sans dire, je n’imagine pas faire autrement que de déployer un grand éventail de couleurs chaudes. Des orangés, des jaunes, des briques, des bordeaux….

Et si en été, j’abandonne souvent mes pinceaux et mes poudres pour profiter de ma peau nue, l’automne c’est toujours le moment des grandes retrouvailles. Je prend de nouveau plaisir à consacrer du temps à me maquiller. Aujourd’hui, je te retrouve donc avec ce make up automnal, qui va certainement être mon style de make up pour un bon moment. Des yeux travaillés (merci la Naked Heat !!), un teint simple, pas de contouring et une fine couche de rouge à lèvres, juste de quoi les colorer un petit peu.

 

Yeux: Naked Heat et Vice 4 d’Urban Decay

palette Modelite (vieille palette) 

mascara Arrow

Teint: Fond de teint Diorskin Forever Dior teinte n°30

Terracotta de Guerlain

Highlighter Manna Kadar

Lèvres: rouge à lèvres Ravishing Rose d’ELF

 

 

 

Beauté/mode

La très réussie Naked Heat d’Urban Decay .

Aucune amoureuse de maquillage n’a pu passer à coté de cette sortie. Après trois naked « basiques » et la naked smocky , Urban Decay a sorti récemment la magnifique Naked Heat. La petite dernière, au packaging très travaillé, avait toutes les chances de me plaire. Voilà pourquoi.

Avant de parler des fards en eux mêmes , parlons de l’écrin. La jolie petite palette, au format identique des anciennes Naked, est peut être un peu moins lourde que la Smocky et la Naked 3  mais tout aussi solide. Le couvercle est très réussi. Il se pare de tons chauds passant du doré à un ocre très foncé qui n’est pas sans rappeler les nuances de la flamme d’une allumette. En ouvrant la palette, on y retrouve le grand miroir très pratique et le pinceau à double embout (un applicateur boule, un estompeur) de très belle qualité. C’est d’ailleurs le type de pinceau que j’utilise pour tous mes make up. Et ceux de chez Urban Decay sont particulèrement réussis.

Les douze teintes qui composent cette palette sont des fards aux tons chauds. Parfois ocre, parfois prune, avec un sous ton orangé brulé unique , elles composent un ensemble dont l’uniformité est bienvenue quand on commence en make up (ainsi, il est impossible de se tromper dans le mariage des couleurs). Huit des douze couleurs sont des mats très bien pigmentés (la première teinte de la palette est même peut être légèrement irisée) , les quatre autres sont des irisés/ métallisés très lumineux. J’ai un véritable coup de coeur pour les deux teintes du milieu (He devil et Dirty Talk ) qui sont des couleurs « brique » très proche du fard Bitter de la palette Vice 4 (fard préféré dont je vous parle d’ailleurs ici) . C’est le type de teinte qui me va le mieux et je suis très heureuse d’en avoir maintenant une déclinaison plus large , ce qui me permet de jouer davantage avec mon make up. La palette reste dans son ensemble assez neutre et peut s’utiliser pour des make up de jour comme de soirée.  Autre bon point concernant l’ensemble de ces fards, ils sont moins poudreux que dans les autres palettes d’Urban Decay, les micro paillettes des fards irisés tiennent bien en place ( ce qui n’était pas le cas pour les teintes claires de la Vice 4)  et je n’ai constaté que très très peu de chutes , même dans les teintes les plus sombres.

Cette palette est pour moi, une véritable perfection. Elle allie couleurs neutres mais sulfureuses à des teintes plus « nude » qui permettent de créer des reliefs. En exclusivité sur le site de Sephora et déjà en rupture de stock, elle risque de devenir l’un des best-seller de la marque. Elle sera en vente, dès le 16 août dans tous les Sephora de France. En attendant , je vous laisse avec un make up pour que vous puissiez voir les fards en action.

 

Beauté/mode

Mes favoris de Janvier.

Je crois l’avoir déjà dit ici, certainement l’année dernière mais je trouve le mois de Janvier toujours a « deux vitesses ». La première quinzaine passe toujours très vite, à peine le temps de se remettre des fêtes que c’est déjà fini. La seconde quinzaine par contre, c’est une autre histoire, je suis fatiguée et lasse. J’attends les vacances de février avec impatience. Au niveau de la beauté, tout cela se ressent. C’est pourquoi dans mes favoris du mois, vous pourrez voir des choses simples mais efficaces, ce qui se rapproche le plus de la cosmétique pour Working Girl bien loin des strass et des paillettes du mois de décembre. Le but? Préserver une peau saine et en bonne santé malgré la fatigue, avoir des produits adaptés à la vie à mille à l’heure que je mène en début de mois et des soins pour se chouchouter !

Premier chouchou du mois, cette crème pour le corps Rituals. C’est la crème cocooning par excellence. Très riche, elle nourrit intensément n’importe quelle peau déshydratée et répare très vite les peaux endommagées par le froid ou le rasoir. Je n’avais jamais testé de soin de cette marque auparavant et je dois avouer que cette crème me donne envie de me pencher un peu plus sur l’ensemble de leurs gammes. En plus, elle sent divinement bon la fleur de cerisier. Une merveille.

Je ne pensais pas que j’irais jusqu’à parler d’anti-transpirant ici mais depuis quelques temps, une petite révolution s’est glissée dans ma routine matinale. Cela faisait longtemps que je voulais tester les déodorants Schmidt’s en stick et Birchbox m’a permis de le faire . Cependant, bien que très efficaces (voir révolutionnaires!), je n’aimais pas l’odeur trop forte et la texture hyper granuleuse qui râpait la peau. J’ai donc chercher un anti-transpirant sous le même format mais avec une texture différente et une odeur plus douce et je suis tombée sur celui de chez Dove qui offre en plus 1/4 de crème hydratante . En plus d’être efficace, il permet de prendre soin de la fine peau des aisselles. L’odeur n’est pas entêtante et sa formule non granuleuse est hyper agréable à appliquer.

Bon, ça y est , je suis totalement accro aux produits Phytomer. Les trois échantillons reçus m’ont complètement séduite. Cependant, je ne pensais pas avoir besoin de cette crème fondante désaltérante. Mais après les nombreux make up pendant les fêtes et la vague de grand froid qui s’est installée sur la région durant le mois, ma peau en avait pris un sacré coup. Elle s’était considérablement asséchée sur les joues et le front et a gardé sa tendance grasse sur la zone T. Là encore c’est un peu un produit doudou. Je l’ai mis « en cure » le soir pendant une semaine et dès la première nuit , j’ai vu de véritables changements. Les zones de sécheresses se sont estompées et au bout de la semaine ma peau était complètement désaltérée.

 

Vous l’avez déjà vu ici récemment, vous le reverrez souvent. Ce trio d’ombres à paupières Peony est juste parfait! Il ne suffit que de ces trois fards pour se maquiller le jour ET le soir. D’ailleurs, ils commencent à être creusés: preuve que je les utilise à chaque fois que je me maquille les yeux. La teinte à gauche est ultra lumineuse et le bronze est magnifique. Quand au brun , il est très pigmenté et permet , avec très peu de matière, de prononcer un peu plus le regard. Seul petit bémol : ce trio (qui est riquiqui) coûte quand même 19€.

Ah ! Le High Brow de chez Benefit, enlumineur pour arcade sourcilière par excellence! Jusque là, je n’utilisais que mon crayon Chella que j’ai depuis pas mal de temps maintenant. Et je me suis rapidement rendue compte que rien ne peut détrôner Benefit lorsqu’il est question de maquillage pour les sourcils. La matière est hyper facile à travailler et la couleur ( qui est rosée) bien mieux adaptée à ma carnation. Rien à voir avec le jaunâtre du crayon Chella.

Il est de retour! Pour Noël, j’ai reçu un nouveau flacon de MON parfum (Alien de Mugler). J’y suis fidèle depuis 6 ans et j’avais fini mon dernier flacon cet automne. J’ai essayé tout un tas d’autres parfums sont grand enthousiasme. Celui ci est pour moi l’exception. Son odeur ambrée boisée est hyper mystérieuse, il ne ressemble à aucun autre parfum. Impossible de se tromper.  Et le design de son flacon est magnifique, une petite oeuvre d’art à poser sur sa coiffeuse.

 

Beauté/mode

Birchbox de Janvier , l’inattendue.

Comme vous avez pu le voir, le mois dernier il n’y a pas eu d’article sur le contenu de la Birchbox, tout simplement parce qu’elle m’a énormément déçue. J’avais dans l’idée de me désabonner et puis le temps passant, je n’ai pas pris la peine de le faire. Voilà donc le retour de la Birchbox du mois ici. Mais pour combien de temps?

 

Le premier produit pioché dans la box ce mois-ci est un gel douche de la marque Yuthika. Il est apprécié pour sa composition un peu plus clean (pas de parabens ni de phénoxyéthanol) et son odeur prononcée venue tout droit d’Asie. Je l’ai déjà testé et il laisse une odeur présente mais pas entêtante et rend la peau douce.

Le plus gros produit ce mois ci est en faite un accessoire pour nettoyer les pinceaux. Je suis très contente de recevoir ce genre de chose puisque malgré son tout petit mini prix , je n’aurais jamais pensé à acheter ça. J’ai toujours nettoyé mes pinceaux de la façon la plus simple du monde ( c’est à dire avec un shampoing doux et mes dix doigts) , j’ai cependant hâte de voir si ce genre d’instrument change vraiment quelque chose.

Aujourd’hui , qui ne connait pas la marque Chi? J’ai reçu leurs produits à plusieurs reprises dans les box beauté. J’aime beaucoup utiliser ces sérums dont le but est de rendre les cheveux soyeux et très brillants. Ils fonctionnent très bien. Cependant, attention,  ce ne sont que des sérums illusoires puisque bourrés de silicones. Sous la couche de produit, les cheveux ne sont pas vraiment « soignés  » et redeviendront comme avant dès l’arrêt du produit. Bref, je venais de finir une autre miniature et je suis donc contente d’avoir de nouveau ce genre de petit flacon sur ma coiffeuse.

Egalement reçu, ce démaquillant biphasé de chez Marcelle. Je ne connais absolument pas cette marque et suis déjà très contente de mon démaquillant biphasé habituel qui n’est autre que le Cils Demasq de Gemey Maybelline. Il va être compliqué de le détrôner! Je vais tout de même tester et puis un format voyage de démaquillant n’est jamais une mauvaise idée.

Enfin, je finis avec une note très positive! J’ai reçu ce trio d’ombres à paupières de chez Peony . Les ombres sont absolument magnifiques mais à mes yeux la plus belle teinte reste la dernière qui est un bronze très irisé et très pigmenté. Maintenant, à voir si elles tiennent vraiment toute la journée, j’ai bon espoir .

 

 

Beauté/mode

Mes favoris du mois de décembre.

Comme vous avez pu le voir, le blog s’est refait une beauté et surtout est devenu indépendant! C’était une étape importante pour moi qui n’y connais pas grand chose en informatique. Et au bout d’une semaine et demie, le revoilà remis sur pieds et tout à fait près pour 2017. Bon, quelques changements vont encore avoir lieu, surtout au niveau du design, mais j’avais tellement envie d’écrire que je n’ai pas pu m’empêcher de le remettre en ligne avec quelques défauts. Après un article mode hier, on se retrouve aujourd’hui avec mes favoris du mois de Décembre ( et très prochainement avec mes favoris make up de 2017, restez connectés! ) .

 

 

Phytomer m’a envoyé récemment trois de leurs produits en format voyage pour que je les teste et j’ai eu deux énormes coup de coeur. Déjà pour le peeling qui est magique, et qui rend la peau tellement tellement douce. Mais également pour la crème de nuit qui a sauvé ma peau assoifée. J’en ai déjà parlé ici, mais j’ai une peau à imperfections et à tendance grasse, c’est pourquoi en journée je n’utilise que des produits qui se veulent matifiants. Ces produits ont l’inconvénient d’assécher énormément la peau (puisqu’ils sont efficaces!) et le soir, je vois bien que ma peau a besoin d’hydratation. Je cherchais une crème prête à faire le job correctement et je l’ai trouvé chez Phytomer. En une nuit ma peau était complètement réhydratée et mon teint était lumineux. Je l’utilise , depuis, tous les soirs et je n’arrive plus à m’en passer. Seul hic: le prix. Il faudra débourser un peu plus de 50€ pour profiter du full size.

 

Ce mois ci , j’ai également changé d’eau micellaire et me suis tournée vers celle d’Avène. J’en avais déjà entendu parlé en bien, alors j’y suis allée les yeux fermés. Avène est une marque réputée pour la douceur de ses produits. C’est ce qui m’a de suite interpellé avec cette eau micellaire. En deux passages , elle nettoie parfaitement une peau maquillée et ne laisse pas de sensation de tiraillement comme c’est souvent le cas avec d’autres démaquillants. Petit (tout tout petit) bémol: elle n’enlève pas le maquillage waterproof.

 

Voila un lipstick qui n’était pas du tout destiné à se retrouver dans les favoris ce mois ci. Pourtant, j’aime beaucoup la marque. Cependant quand j’ai ouvert ma Birchbox et que je l’ai testé, j’étais franchement déçue. Je m’attendais à un beau nude opaque et je me suis retrouvée avec une couleur neutre presque transparente. Et puis, je lui ai donné une seconde chance pour mon make up de Noël et j’ai été surprise qu’en fin de compte, il fait l’effet d’un gloss avec le confort d’un rouge à lèvres. Et pour quelqu’un qui ne supporte pas la sensation collante des gloss, c’est un bon compromis.

 

Enfin, j’ai ressorti pour l’hiver ma palette Vice 4 de chez Urban Decay . Je l’ai utilisé à chaque fois que je voulais un make up prononcé sur les yeux. Les fards sont d’excellente qualité, tiennent toute la journée et ils ne sont pas trop poudreux. Là encore, c’est de cette palette dont je me suis servie pour mon make up de Noël.

 

Beauté/mode, Non classé

Ma routine make up du moment.

 

Il m’a fallu du temps pour trouver une vraie routine make up, j’ai regardé des tas de vidéos sur Youtube et lu beaucoup d’articles pour me trouver des habitudes qui me correspondaient vraiment. Certaines blogueuses préconisent de mettre le concealer avant le fond de teint, d’autres font le contraire. Certaines se maquillent les yeux avant tout le reste, d’autres gardent les yeux pour la fin. C’était vraiment pas facile de suivre les conseils des unes et des autres sans me mélanger les pinceaux ( et d’ailleurs, des pinceaux on devrait en parler!!!!) . C’est d’ailleurs pour ça qu’aujourd’hui j’ai envie de te parler de ma routine à moi et le mieux crois moi, c’est de prendre des petits conseils par ci par là pour se constituer des habitudes qui nous sont propres et qui s’accordent bien avec notre quotidien.

DSC_0149

 

Tout d’abord, (et là dessus toutes les filles sont d’accord) il faut penser à bien hydrater sa peau. J’utilise depuis quelques mois, la crème hydratante Himalaya Herbals qui va me durer une éternité puisqu’il faut une toute petite noisette de produit pour s’hydrater l’ensemble du visage et du cou. Je conseille vraiment cette crème à celles qui ont une peau sèche. Cependant, avec l’arrivée du printemps, j’ai envie de crèmes plus légères et je pense sérieusement à investir dans un hydratant plus fluide.

 

Après avoir pris soin de ma peau et avoir attendu que la crème pénètre bien, j’applique mon fond de teint tout neuf de chez Bourjois: le Air Mat en teinte beige. Cela fait maintenant quelques semaines que je l’utilise et je peux d’ores et déjà t’en dire des nouvelles. Enrichi en poudres matifiantes, il est parfait pour les peaux mixtes à grasses. Il matifie bien dans la durée. Par contre, pour son côté indétectable, on repassera! En effet, j’ai l’impression que le produit ne reste pas en place et au bout d’un certain temps fini par se voir. Autre défaut notable: sa couleur. Je n’ai jamais vu un fond de teint avec des sous tons si orangés. Je me suis posée la question de savoir si ce rendu n’était visible que sur ma peau mais en lisant les revues d’autre blogueuses, je me suis aperçue, qu’en effet, c’était son grand défaut. Je continue de l’utiliser mais j’ai la main moins lourde et cache le reste de mes imperfections (lorsque j’en ai besoin) avec un anticernes. Du coup, je suis un peu blasée d’avoir acheté un fond de teint qui n’est pas adapté à ma carnation. J’espère qu’il donnera un meilleur effet sur ma peau bronzée à la fin du printemps .

DSC_0159.jpg

 

Tu l’auras compris, je préfère de loin utiliser mon anticernes sur le fond de teint et non pas en dessous. Cela me permet de ne pas perdre de produit car certaines imperfections sont déjà suffisamment dissimulées par le fond de teint. Je viens de terminer mon anticernes de chez Loréal, le Touche Magique qui était trop clair pour moi l’été dernier mais qui m’est devenu indispensable durant l’hiver. Mes imperfections étant moins nombreuses ces derniers temps et n’ayant pas spécialement de cernes, je vais attendre un petit peu avant de racheter un concealer pour qu’il soit en raccord avec ma carnation lorsque j’ai la peau bronzée. Puis j’applique ma poudre libre de chez Yves Rocher que je rachète depuis des années maintenant et qui me plait toujours autant.

DSC_0150

En ce qui concerne les joues, j’aime alterner entre blush et bronzer. Je voue une véritable addiction aux blush pèche que je trouve tout à fait adaptés à mon teint. Le blush que j’utilise le plus en ce moment est celui de la marque Avril qui se nomme pèche de vigne nacré. Il est très léger et contient des micro paillettes dorées qui permettent d’illuminer le maquillage. Et je termine mon teint avec un enlumineur poudre que je trouve plus facile d’utilisation qu’en gel.

DSC_0162

Je suis dans ma période maquillage des lèvres en ce moment. Alors, je fais très peu de choses sur mes yeux. Je maquille d’abord mes sourcils avec un crayon rapporté du Japon par Nastasia du blog Toute de rose poudrée. Ensuite, j’applique le primer Benefit They’re real et un mascara The Body shop ou So Susan noir sur mes cils. Il m’arrive aussi de faire un trait en ras de cil inférieurs avec un des fards de ma palette Vice 4 d’Urban Decay.

DSC_0153.jpg

 

Enfin, je choisis un rouge à lèvres (avec l’arrivée du printemps, je privilégie les roses aux sous tons froids, cependant je teste aussi les rouges à lèvres Loc trouvés sur l’e-shop de Birchbox qui me plaisent de plus en plus!) et le tour est joué!