Browse Tag by partage
Création / Photographie

Des montgolfières.

En cherchant un peu d’inspiration dans mes fichiers photos,  je me suis souvenue de cette série que je voulais tant partager. Des photographies prises en macro un après midi pluvieux en forêt. Je les trouve si belles, même quelques mois après. Elles ont quelque chose de différent, d’aérien. Et elles font remonter quelques souvenirs en moi. Le plus présent, c’est peut être celui d’une soirée , je n’avais pas encore dix ans et mes parents m’ont emmené voir les montgolfières. Des centaines de montgolfières! Elles étaient rassemblées sur un évènement aujourd’hui très connu en Lorraine, à Chambley. Un mondial qui se tient chaque année et qui, à l’époque, m’a complètement émerveillé. Les unes après les autres , elles s’envolent et s’éloignent. Elles sont des mastodontes en toile aux couleurs étincelantes. Je suis restée scotchée devant chaque décollage. Et ces gens qui partaient dans ces ballons… ils avaient tellement de chance. Aujourd’hui, je n’ai pas encore réalisé ce rêve qu’est de monter à bord de ces gigantesques ovales gonflables.  Et c’est peut être parce que j’ai trop envie de m’envoler en ce moment que l’idée m’est venue. C’est peut être aussi parce que j’aime ce qui est aérien et que les images s’y prêtaient. Alors, j’ai choisi une petite moitié de mes photos pour dessiner et les autres, je les ai laissé intactes puisqu’elles sont jolies ainsi.  En tout cas, je me suis beaucoup amusée à dessiner ces quelques montgolfières, ces objets volants, ces ballons. Ces petites choses qui volent et s’envolent, on ne sait où, on ne sait vers quoi.

 

 

 

Humeurs, Non classé

J’aime/ J’aime pas.

DSC_1240.jpg

J’aime pas la salade, le printemps, la verveine et les chewing gum à la menthe. J’aime pas me sentir observée. J’aime pas porter des jeans serrés. J’aime pas avoir froid aux pieds. J’aime pas sortir avec les cheveux attachés. J’aime pas les meubles rustiques et les petites pièces sombres. J’aime pas la méchanceté gratuite et la jalousie. J’aime pas les eaux micellaires qui laissent un voile collant sur la peau. J’aime pas être fatiguée. J’aime pas le ping pong. J’aime pas me baigner dans les lacs. J’aime pas regarder les films avec Dwayne Johnson. J’aime pas faire la vaisselle. J’aime pas sortir en boîte de nuit. J’aime pas les endroits bondés. J’aime pas la plupart des films d’animation produits par Dreamworks. J’aime pas les petits talons. J’aime pas les jupes culottes. J’aime pas aller faire les soldes le premier jour. J’aime pas les glaces de chez Mc Donalds . J’aime pas rentrer de vacances. J’aime pas avoir peur après avoir lu un livre de Stephen King. J’aime pas me sentir seule. J’aime pas ne pas réussir un dessin. J’aime pas devoir marcher longtemps sous la pluie. J’aime pas les parapluies. J’aime pas faire les courses, ni cuisiner. J’aime pas les choses inutiles qui restent dans les placards.

DSC_1242.jpg

J’aime avoir chaud. J’aime le soleil. J’aime manger des donuts.  J’aime les maillots de bains et les chaussures. J’aime les feux de cheminées chez mes parents en hiver. J’aime prendre le temps de me maquiller. J’aime les barbecues entre amis les soirs d’été. J’aime les fêtes de la Saint Jean. J’aime les lampions. J’aime Collioure et le Racou. J’aime regarder Pocahontas. J’aime admirer mon fils qui se promène en couche. J’aime mon Nikon D3200. J’aime voyager et découvrir des cultures. J’aime les jolies robes de soirée. J’aime aller au cinéma. J’aime Leonardo DiCaprio. J’aime les textes de Jean Jacques Goldman. J’aime écouter le bruit des vagues. J’aime les tenues de Blake Lively. J’aime regarder The Walking Dead et Gossip Girl. J’aime l’esprit de famille. J’aime l’ambiance de Noël .J’aime passer du temps à Disneyland.  J’aime certains tableaux de Monnet. J’aime être soufflée par les photographies de Théo Gosselin. J’aime lire. J’aime aller aux fêtes foraines. J’aime décorer ma maison. J’aime les housses de couette Ikea. J’aime ranger les vinyles de ma grand mère. J’aime me promener à Cabourg. J’aime Alien de Thierry Mugler. J’aime Alien de Ridley Scott. J’aime voir mon fils rire. Et surtout j’aime l’Amour.

DSC_1243.jpg

Beauté/mode, Non classé

Ma routine make up du moment.

 

Il m’a fallu du temps pour trouver une vraie routine make up, j’ai regardé des tas de vidéos sur Youtube et lu beaucoup d’articles pour me trouver des habitudes qui me correspondaient vraiment. Certaines blogueuses préconisent de mettre le concealer avant le fond de teint, d’autres font le contraire. Certaines se maquillent les yeux avant tout le reste, d’autres gardent les yeux pour la fin. C’était vraiment pas facile de suivre les conseils des unes et des autres sans me mélanger les pinceaux ( et d’ailleurs, des pinceaux on devrait en parler!!!!) . C’est d’ailleurs pour ça qu’aujourd’hui j’ai envie de te parler de ma routine à moi et le mieux crois moi, c’est de prendre des petits conseils par ci par là pour se constituer des habitudes qui nous sont propres et qui s’accordent bien avec notre quotidien.

DSC_0149

 

Tout d’abord, (et là dessus toutes les filles sont d’accord) il faut penser à bien hydrater sa peau. J’utilise depuis quelques mois, la crème hydratante Himalaya Herbals qui va me durer une éternité puisqu’il faut une toute petite noisette de produit pour s’hydrater l’ensemble du visage et du cou. Je conseille vraiment cette crème à celles qui ont une peau sèche. Cependant, avec l’arrivée du printemps, j’ai envie de crèmes plus légères et je pense sérieusement à investir dans un hydratant plus fluide.

 

Après avoir pris soin de ma peau et avoir attendu que la crème pénètre bien, j’applique mon fond de teint tout neuf de chez Bourjois: le Air Mat en teinte beige. Cela fait maintenant quelques semaines que je l’utilise et je peux d’ores et déjà t’en dire des nouvelles. Enrichi en poudres matifiantes, il est parfait pour les peaux mixtes à grasses. Il matifie bien dans la durée. Par contre, pour son côté indétectable, on repassera! En effet, j’ai l’impression que le produit ne reste pas en place et au bout d’un certain temps fini par se voir. Autre défaut notable: sa couleur. Je n’ai jamais vu un fond de teint avec des sous tons si orangés. Je me suis posée la question de savoir si ce rendu n’était visible que sur ma peau mais en lisant les revues d’autre blogueuses, je me suis aperçue, qu’en effet, c’était son grand défaut. Je continue de l’utiliser mais j’ai la main moins lourde et cache le reste de mes imperfections (lorsque j’en ai besoin) avec un anticernes. Du coup, je suis un peu blasée d’avoir acheté un fond de teint qui n’est pas adapté à ma carnation. J’espère qu’il donnera un meilleur effet sur ma peau bronzée à la fin du printemps .

DSC_0159.jpg

 

Tu l’auras compris, je préfère de loin utiliser mon anticernes sur le fond de teint et non pas en dessous. Cela me permet de ne pas perdre de produit car certaines imperfections sont déjà suffisamment dissimulées par le fond de teint. Je viens de terminer mon anticernes de chez Loréal, le Touche Magique qui était trop clair pour moi l’été dernier mais qui m’est devenu indispensable durant l’hiver. Mes imperfections étant moins nombreuses ces derniers temps et n’ayant pas spécialement de cernes, je vais attendre un petit peu avant de racheter un concealer pour qu’il soit en raccord avec ma carnation lorsque j’ai la peau bronzée. Puis j’applique ma poudre libre de chez Yves Rocher que je rachète depuis des années maintenant et qui me plait toujours autant.

DSC_0150

En ce qui concerne les joues, j’aime alterner entre blush et bronzer. Je voue une véritable addiction aux blush pèche que je trouve tout à fait adaptés à mon teint. Le blush que j’utilise le plus en ce moment est celui de la marque Avril qui se nomme pèche de vigne nacré. Il est très léger et contient des micro paillettes dorées qui permettent d’illuminer le maquillage. Et je termine mon teint avec un enlumineur poudre que je trouve plus facile d’utilisation qu’en gel.

DSC_0162

Je suis dans ma période maquillage des lèvres en ce moment. Alors, je fais très peu de choses sur mes yeux. Je maquille d’abord mes sourcils avec un crayon rapporté du Japon par Nastasia du blog Toute de rose poudrée. Ensuite, j’applique le primer Benefit They’re real et un mascara The Body shop ou So Susan noir sur mes cils. Il m’arrive aussi de faire un trait en ras de cil inférieurs avec un des fards de ma palette Vice 4 d’Urban Decay.

DSC_0153.jpg

 

Enfin, je choisis un rouge à lèvres (avec l’arrivée du printemps, je privilégie les roses aux sous tons froids, cependant je teste aussi les rouges à lèvres Loc trouvés sur l’e-shop de Birchbox qui me plaisent de plus en plus!) et le tour est joué!

Non classé, Vie de famille, Voyages & Sorties

Les foires de Pâques.

DSC_1154

Il fallait que je profite de l’appareil-photo-presque-neuf pour parler une fois de plus des foires de Pâques ici. Je dirais certainement la même chose que l’année dernière. Que j’y vais tous les ans et qu’à chaque fois c’est différent et encore plus depuis que je suis Maman. Que j’aime tellement les couleurs vives et gaies des stands, des peluches, des manèges. Que j’adore l’ambiance particulière, festive et chaude. Que, par contre, niveau temps, ça change rarement. Nous avons toujours eu froid sur les foires de Pâques. Parfois, nous sommes même rentrés chez nous trempés. Que ça apporte une touche de magie et crée des souvenirs formidables. Que les pommes d’amour, les barbapapa et les croustillons sont mes tentations principales. Et que je suis avide de sensations fortes. Que je suis avide de sensations et de sentiments tout court. Et que même monter dans Aladdin avec Kéo pour qu’il puisse profiter pleinement ne me fait pas honte. Je pourrais dire tout ça, ou simplement me taire. Parce que j’en ai déjà tellement parlé ici que c’est un peu du déjà lu.

DSC_1157

DSC_1461.jpg

DSC_1423

DSC_0027

DSC_1456

DSC_0028

Création / Photographie, Humeurs, Les mots, Non classé, Vie de famille

Les samedis après midi.

DSC_1082.jpg

Les samedis après midi et le centre commercial. Ces petits doigts sur les jouets encore tout emballés et ces grands yeux émerveillés. L’odeur de la brioche dans notre boulangerie préférée, les sourires devant les boutiques et leurs jolies vitrines, l’excitation de trouver de nouvelles chaussures, un nouveau sac, un joli rouge à lèvres et souvent ça se termine chez les enfants et au lieu du joli rouge à lèvres ou des chaussures toutes neuves, on rhabille bébé. Les samedis après midi et nos habitudes. La route jusqu’à la ville et l’animation du grand parking. Le vent un peu froid , la musique dans la voiture, les discussions hasardeuses mais toujours engagées, les petits yeux fermés. Le temps d’arpenter les galeries puis le retour au nid. Les samedis après midi, avant toi c’était bien, depuis toi c’est tellement mieux. Les samedis après midi et ces longues pauses dans le lit. Les câlins, les jeux, les cris de joie, les chatouillis et ton odeur de petit. Les sucettes et tes petits pieds en l’air, ton regard rieur et ton large sourire. Nos samedis après midi plein de vie…

DSC_1055.jpg

DSC_1061.jpg

DSC_1084.jpg

 

DSC_1043.jpg

DSC_1047

 

 

Non classé, Sucreries

Les churros!

 

DSC_0015.jpg

Je n’aime pas cuisiner. Je n’ai jamais aimé ça. Je suis difficile en ce qui concerne la nourriture et je pense que mon indifférence pour la cuisine vient de là. Par contre, j’adore le sucre. Et j’ai fais de la pâtisserie un instant privilégié avec mon fils. Je mets les ingrédients, il mélange. Ce qu’on fabrique n’est pas toujours très beau, mais c’est bon . En tout cas, on finit toujours par le manger avec entrain et sans vraiment de délicatesse. C’est peut être dû au fait qu’on a toujours très faim quand on décide de se cuisiner un goûter et que le temps de cuisson paraît toujours trop long. Bref, tout ça pour te dire que je mettrais  en ligne des petites recettes pâtissières, de temps à autre. Et qu’aujourd’hui je voulais partager avec toi ma recette des churros.

DSC_0986.jpg

Ingrédients:

  • 1/8 de litre de lait
  • 30 g de beurre
  • 10g de sucre semoule et 10 g de cassonade
  • 120g de farine
  • 1 oeuf
  • Du nutella ou du sucre glace

Marche à suivre: 

Dans une casserole, faire bouillir l’eau, le beurre, le sucre et la cassonade. Dans un bol verse la farine. Ajoutes-y le mélange eau/beurre/sucre/cassonade. Mélange. Puis ajoutes l’oeuf. Mets ta pâte dans une poche à douille crantée assez large. Dans une huile bien chaude, fais des petits churros de quelques centimètres de longueurs. Attends qu’ils soient bien dorés puis sors les du bain d’huile et mets les sur du papier absorbant. A déguster tiède avec du sucre glace ou du nutella! 

 

Bon goûter! 

 

Humeurs, Non classé, Vie de famille

Le p’tit dej’.

J’attendais ce matin là depuis un moment. J’attendais que Bébé soit assez grand pour apprendre à boire au bol et par conséquent nous retrouver tous les trois autour de la table à discuter et prendre notre p’tit dej’ ensemble. Pas un à un , comme ça a longtemps été le cas. Ce petit déjeuner là a eu une saveur particulière . Pas celle du chocolat chaud, de la brioche ou encore d’un jus d’orange bien frais. Non. Il a eu un goût de gaieté, de douceur et un vrai arrière goût de nouveau bonheur.

 

DSC_1096.jpgDSC_1099.jpg

Non classé

Tomel.co : La fin des cadeaux ratés?

C’est avec un plaisir non dissimulé que j’écris cet article aujourd’hui puisque j’ai vraiment quelque chose de chouette à te faire découvrir. Il y a quelques jours, je recevais un mail de Cédric, fondateur de Tomel.co, qui souhaitait me faire connaitre sa petite entreprise. Je ne connaissais absolument pas ce site, mais j’ai tout de suite été bluffé par l’idée. Il s’agit d’une nouvelle sorte de réseau social qui permet de wishlister nos articles préférés directement à partir des e-shop et de partager au plus grand nombre ce qui nous fait envie.

unspecified-3.png

Pour Cédric, mari et papa, il s’agissait avant tout d’avoir accès à la wishlist de sa femme pour ne plus avoir peur de se tromper lorsqu’il souhaite acheter un cadeau. Et il était tout aussi important et complexe de connaitre les wishlist de ceux qui inspirent son épouse… L’idée avait germé, Tomel était né.

unspecified.png

J’aime tout particulièrement ce coté « partage » . On crée une wishlist pour nous et nos proches certes, mais le concept donne aussi le droit à d’autres utilisateurs de s’inspirer et de wishlister à leur tour les articles désirés et cela grâce au site ou à l’appli (selon les préférences de chacun). A partir de là, on peut parler de communauté et de réseaux. Tomel nous offre l’avantage de découvrir de nouvelles marques et de nouveaux e-shop en nous baladant simplement d’une wishlist à l’autre.

unspecified-2.png

Autre point fort: il est très facile de naviguer et de créer les listes. Tout est hyper claire et pratique, en plus d’être joli niveau web design et illustrations. Toutes les marches à suivre sont détaillées de manière ludique. Il est donc aisé de se prendre au jeu.

 

Aujourd’hui, Tomel se développe et il est donc permis à l’équipe de négocier pour les utilisateurs des avantages exclusifs ( de la promotion au cadeau supplémentaire) avec certaines marques. C’est le petit plus qui crée la surprise.

Après avoir demandé des informations supplémentaires, j’ai reçu un dossier assez complet sur l’histoire de la marque. Cédric met l’accent sur le fait que PriceMinister fait 10% de son chiffre d’affaire à partir de la revente de cadeaux ratés. Ce qui est, selon moi, un énorme pourcentage. Sur les 36 millions de Français qui font et reçoivent des cadeaux , 51% ont déjà revendu (ou s’apprête à le faire!) un article qui ne leur plaisait pas. Les motivations de Cédric sont donc assez claires: éviter les cadeaux gâchés et les reventes inutiles. Le concept, bien que surprenant au début, prends tout son sens et on comprend en quoi il est génial.

J’ai donc créé ma propre wishlist qui va s’agrandir et changer au fur et à mesure de mes envies. D’ailleurs, si tu veux, pour la voir c’est ici. N’hésites pas à faire de même et à me partager le lien de ta wishlist en commentaire.

A très vite. 🙂