Browse Tag by robe
Beauté/mode

Trop impatiente.

Je profite de ce partenariat avec le site Dresslily.com pour revenir sur le blog après une petite semaine et demi d’absence. J’ai reçu cette robe la semaine dernière et je la trouve tellement jolie. Assez loin de ce que j’ai l’habitude de porter, son effet uniforme et sa couleur bordeaux m’ont de suite convaincue qu’elle est parfaite pour cet automne. Et j’étais trop impatiente de vous la montrer. Après avoir passé quinze jours à courir dans tous les sens, n’ayant au final pas le temps pour m’occuper du shooting de cette pièce, je me suis bien rattrapée en profitant de ce parc situé à Caen. Nous sommes arrivés avant l’aube et avons attendu l’ouverture des grilles pour aller nous promener dans ce qui est devenu, le temps d’une demi heure, un terrain de jeu géant. La Lune nous a accompagné un moment avant de disparaitre totalement, laissant la place au soleil rougeoyant. C’était absolument fantastique de se retrouver seuls dans ce lieu. Les feuilles commencent à jaunir et à tomber, le ciel offrait un dégradé de rose et de violet et tout cet espace nous appartenait , le temps d’un instant. Pas de promeneur, pas d’agents municipaux, juste nous et cette lumière particulièrement dorée qui se reflétait sur la façade des bâtiments. Et même s’il faisait froid, rien n’aurait pu gâché la particularité de ce moment.

Robe: Dresslily / Chaussures: Babou (ancienne collection) / Veste: Pimkie (ancienne collection)

Beauté/mode

La saison des mariages.

L’été, c’est la saison des mariages et si pendant quelques années, c’était le vide complet de ce coté là ( la génération de mes parents ayant déjà franchi le cap depuis un certain temps et la mienne n’étant pas encore décidée à officialiser les relations ) , depuis trois ans, il y a une recrudescence de cérémonies. J’aime beaucoup les mariages, c’est l’occasion pour les invités de venir célébrer l’amour avec le couple de mariés mais aussi de découvrir de jolis lieux et de se parer de tenues toutes plus sublimes les unes que les autres. Je suis une vraie fan de tulle, de broderies et de dentelles depuis l’enfance. Les robes de princesses ont toujours eu le don de me faire rêver. D’ailleurs dans mon armoire, il y a des tas de robes de soirées et de cocktails qui, pour la plupart, n’ont été portées qu’une fois mais que je n’arrive pas à me résoudre à vendre ou à donner. Et cette année encore, j’ai agrandi ma collection en achetant, pour un remariage cette fois, cette magnifique robe bleue clair à grosses fleurs roses et jaunes. J’aime la transparence de ses manches, les motifs doux et féminins, le décolleté du dos et cette coupe tutu qui la rend encore plus féérique. Et pour accentuer encore son style princesse, j’y ai associé ces chaussures roses pailletées à gros noeuds que je ne cesse d’admirer. Ce sont de véritables petites merveilles qui, je l’avoue, vont être difficiles à porter au quotidien mais que je n’hésiterais pas à ressortir à la moindre occasion.

Robe: Chi Chi London (achetée dans la collection « Petite ») / Chaussures : Asos

 

 

 

Beauté/mode

Les contrastes et le renouveau.

Même si je ne suis pas une citadine dans l’âme, il faut bien avouer que certains aspects des espaces urbains sont très inspirants. Pour moi, c’est avant tout une question d’architecture et d’art qui d’une ville à l’autre diffèrent totalement. Les grands boulevards Hausmann de Paris offrent des perspectives à couper le souffle, le style coloré de Barcelone nous incite à rester tard en terrasse pour profiter des festivités espagnoles, l’art gothique strasbourgeois nous envoie dans un autre temps et l’urbanisme moderne naissant sur la presqu’île de Caen rajeuni la vieille ville jusque là construite à base de pierres blanches. De tout ce mélange de genres, moi, ce que j’aime ce sont  les contrastes. Et en vieillissant, la ville normande se pare de mille et un styles différents. C’est peut être ça que j’adore chez elle: cette faculté qu’elle a de marier tous les arts, toutes les origines et de créer sa personnalité propre dans ce tourbillon d’originalités. Depuis longtemps j’aime trouver des graff’, photographier des murs, admirer le design, m’émerveiller devant l’ancien. Et après quelques recherches, j’ai trouvé pas mal d’informations sur l’art urbain de Caen. Je me suis rendue compte que quelques journaux avaient fait des articles pour célébrer la jeunesse retrouvée de la ville, qu’un festival a été créé pour mettre en lumière les grands murs remplis de graffitis et que des artistes sont invités chaque année pour déposer leur patte et leur signature sur quelques bâtiments. Cela donne une seconde jeunesse, une fraicheur à la vieille et belle Caen. Il faut savoir qu’en plus des contrastes, je me focalise aussi sur les choses désuètes qui ont la bonne idée de revenir au goût du jour. D’ailleurs cette si jolie robe en est un exemple. Sur un vichy un peu rock et une coupe aérée, elle arbore de grosses fleurs vintage. N’est-elle par représentative de tout ce que j’aime dans le contraste et dans le renouveau? Elle allie à la perfection un motif un peu trop sage et démodé à un vêtement à la coupe plutôt sexy.  Je suis folle de cette robe. Au début , je l’imaginais accessoirisée avec des ballerines roses poudrées à ruban de satin, ce qui accentuait son coté jeune fille.  Et c’est en achetant mes dernières bottines noires que je me suis rendue compte qu’elle avait un autre potentiel. Une fois associée à ma nouvelle paire de talons, elle change complètement de style, se métamorphose et dévoile son caractère un peu plus neuf, plus féminin, plus décalé et un brin plus citadin aussi.

Robe: Mango / Veste: Pimkie / Chaussures: Tex (similaires ici)  / Collier: Wish (similaire ici

Beauté/mode

Mango.

Aujourd’hui, je trouve enfin le temps d’écrire un petit peu par ici. J’avais hâte de retrouver ce blog même si ce n’est que le temps de quelques lignes. Il a fait un temps plus agréable ces derniers jours en Normandie et si, à l’heure où j’écris, il pleut de nouveau des cordes et que les températures ont littéralement chuté de dix voir quinze degrés, j’avais envie de partager ce petit look de presque début d’été. J’ai ressorti ma robe Mango de l’été dernier que je trouve vraiment trop courte pour la porter ailleurs qu’à la plage cependant j’aime beaucoup ses fleurs de cerisiers roses qui la rendent si féminine et si douce à regarder. J’aime également qu’elle soit en cache coeur, ce qui permet  de dévoiler un décolleté plus ou moins large et qui s’adapte au final à tous les types de poitrine. Aux pieds, mes baskets blanches et sur le dos ce magnifique kimono blanc au dessin immense dans le dos. J’ai eu un véritable coup de coeur pour cette pièce que j’ai trouvé sur le site Mango Outlet. Je l’ai payé une misère, mais la qualité est là et depuis que je l’ai reçu, il ne me quitte presque plus.

Beauté/mode

Une Spice Girl.

Les températures douces avaient fait leur apparition , ici en Normandie, il y a deux semaines et puis week end de Pâques oblige, on s’est retrouvé à ressortir les collants et les vestes bien chaudes. D’un coté , je suis hyper déçue de ne pas pouvoir encore sortir mes vêtements d’été, mais de l’autre, faut bien avouer que ce temps me permet de mettre ma nouvelle trouvaille de friperie sans trop de problème. J’ai complètement craqué pour cette robe/tunique bleue/lilas/violet on-sait-pas-trop-finalement. Je trouve super sympa sa couleur changeante selon les rayons de soleil et sa coupe différente. Seul problème finalement, elle est quelque peu transparente. J’ai bien pensé à l’associer avec un jean , comme il y a dix ans en arrière où toutes les nanas mettaient des jeans sous leurs robes et leurs jupes (apparement cette tendance revient en force, il n’y a qu’à voir sur le shop de Bershka)  mais je ne sais pas pourquoi , j’ai beaucoup de mal. Alors l’alternative collants , c’est parfait pour moi. Je trouve également que cette robe fait très 90’s . Et j’ai décidé finalement de l’associer à des codes de l’époque. Une paire de bottes Coolway qui ressemblent légèrement à des Doc Marten , un choker, la brassière de sport, les deux buns vissés sur le haut de la tête…. J’aurais très bien vu une Spice Girl sortir comme ça. Pas vous?

 

 

 

Beauté/mode

Les chaussures Licorne.

 

 

Je ne savais absolument pas comment nommer cet article alors je n’ai pas fait dans l’original. Et c’est vraiment nul parce que je n’aime plus les licornes. J’adorais ça quand j’étais petite, je visionnais sans cesse Legend pour pouvoir regarder ces animaux fantastiques mais depuis que c’est devenu  » à la mode » et qu’on en voit absolument partout, je fais une overdose. J’en peux plus, je vous jure, c’est terrible. Cet animal qui me paraissait si majestueux, si intouchable, a été tellement malmené par les marques qu’il est juste devenu banal. Pas qu’on en croise à chaque coin de rue hein! Mais dans toutes les vitrines et partout sur Internet, ça oui. Tout le monde peut s’approprier la licorne, tout le monde peut même fourrer ses pieds dans des chaussons Licorne. Et là où, avant, on comparait la multitude de couleurs aux arcs-en-ciel , aujourd’hui, tout est prétexte à faire allusion au cheval à corne. Alors, j’aurais peut être du appeler cet article les chaussures arc-en-ciel, ou simplement multicolore mais je reste sur ma première idée parce que, dit-on, c’est toujours la bonne.

 

 

Beauté/mode

Le chouette dimanche 5 mars.

Dimanche dernier, quelque part en Normandie. Nous nous étions levés tôt espérant trouver à notre réveil un joli lever de soleil. Malheureusement, il pleuvait des cordes, le temps normand n’avait pas décidé d’être clément. J’avais promis à Kéo qu’on irait se promener, je ne pouvais pas ne pas tenir cette promesse. Alors on a attendu . Attendu que quelques éclaircies apparaissent, attendu que le vent se calme, attendu que les nuages soient moins menaçants. Et vers 13h, c’est arrivé. Le temps pluvieux a laissé place à un peu de gris mais rien de bien méchant. Pour le soleil par contre, on repassera. Nous avons pris la voiture puis nous sommes allés au Château de Canon. J’aime beaucoup ses grandes barrières bleues. Elles donnent au lieu un air princier.  Nous avons marché cinq bonnes minutes pour nous retrouver devant la magnifique bâtisse, avons pris quelques photos de Kéo en train d’observer les lamas et de cueillir des fleurs. Et puis, on a trouvé rigolo de shooter ce look un peu décousu du dimanche. Une simple robe noire Les Petites Bombes à la forme asymétrique, une chemise en jean Pimkie par dessus et mon long manteau. J’en profite pour vous montrer également mes bottines Naf Naf tellement confortables que je porte tous les hivers depuis trois ans. Je les adore! Et puis, à mon majeur gauche, une bague à la valeur inestimable, à la valeur sentimentale, une bague de ma Mamie. C’était aussi un petit clin d’oeil que de porter un des ses bijoux en ce jour de fête des grands mères. Elle ne le sait peut être pas mais j’aime tellement tellement ses bijoux. Elle en a pleins et nous en fait profiter de temps à autre à moi et ma soeur. J’ai une chouette Mamie aux goûts pour les bijoux incontestables, j’ai un chouette chéri également qui accepte sans broncher de me photographier, j’ai un chouette petit bonhomme qui me ramasse des fleurs sans arrêt. Et c’était un chouette Dimanche 5 mars aussi.

 

Beauté/mode

Le syndrôme de l’essayage impulsif.

En passant chez Mango, il y a une petite semaine de cela, je suis tombée sur le tout petit rayon soldes qu’il restait. Il faut dire que je n’avais pas pris le temps de courir les magasins ces derniers temps . J’ai tout simplement loupé les soldes. Dans le Mango de mon centre commercial préféré donc, j’ai pris trois-quatre robes qui me plaisaient sur leur cintres pour les essayer. J’ai le syndrome de l’essayage impulsif moi. Il m’arrive assez souvent de vouloir voir ce que donne une pièce sur moi, juste comme ça. Je n’ai même pas envie d’acheter, je veux juste voir, regarder comment le tissu tombe sur ma silhouette, toucher les textures, apprécier les couleurs. Bien souvent, je remet tout le monde sur son cintre, prends mes clics et mes clacs et ne regrette absolument pas mon non-achat compulsif.  Par contre, parfois, comme cette fois là,  je passe une première fois une robe, la regarde, marche, l’observe, voit les matières s’envoler, la remet sur son cintre , essaye les autres pièces et puis…. c’est plus fort que moi , je dois repasser la première robe parce qu’elle est chouette quand même. Alors à ce moment là, je me pose tout un tas de questions. Est-ce bien raisonnable? Non. En ai-je vraiment besoin? Bien sur que non. J’ai beau donner les bonnes réponses à mes propres questions, je me retrouve tout de même en caisse, prête à dégainer la carte bleue. C’est l’histoire de cette robe rouge, à la couleur éclatante et aux tissus tellement fluides! C’est l’histoire de la quasi totalité des pièces de mon dressing. Alors, est ce que je regrette ? Absolument pas. Ma maladie à moi ce n’est pas l’achat compulsif, mais l’essayage impulsif et croyez moi, ce n’est vraiment pas pareil.

Robe: Mango / Chaussures: Chauss’Expo / Bijoux: Histoire d’Or

 

 

 

 

Beauté/mode

Juste un bouquet.

 

S’il y a bien quelque chose dont je ne peux pas vous parler ici, c’est bien de sacs. Je n’ai jamais été friande d’accessoires. On me voit rarement changer de bijoux, porter des foulards, ou encore acheter des lunettes de soleil. En ce qui concerne les sacs, c’est même pire, je n’aime pas ça. Je trouve cela encombrant et franchement pas pratique. Certes, il y en a de très beaux, qui coutent aussi très cher, mais quitte à commencer (ou continuer) une collection, mon choix se portera largement plus sur une nouvelle paire de chaussures. C’est pourquoi, j’ai décidé d’arrêter de shooter des looks dans lesquels je porte des sacs quand je n’en ai pas l’utilité. De toute façon , avoir cet objet à mon épaule tout le temps ça ne me ressemble absolument pas. Je suis bien plus « confortable » sans.

En ce qui concerne le look du jour, j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette robe kaki qui sort tout droit de chez Boohoo (vous remarquerez qu’elle est toute froissée, apparemment je n’ai pas jugé utile de la repasser)  avec laquelle je porte mes bottines Promod et un sautoir en perle. J’avais envie de casser son style Casual. Enfin, je voulais vous montrer et vous parler de ce magnifique bouquet qui a été réalisé par ma soeur et ses doigts de fée. Autant vous dire qu’avec un talent pareil, je ne peux être que fière d’elle.

 

 

Beauté/mode, Non classé

Une petite robe noire et une veste en jean.

 

dsc_0292-2

Lorsque je ne sais pas quoi mettre le matin , la meilleure option que je trouve c’est toujours d’enfiler une paire de collants opaques et une petite robe noire. Ensuite, il suffit juste de l’accessoiriser dans le style que l’on souhaite. J’ai tout un tas de robes noires, dont certaines sont déjà apparues sur le blog mais j’avais à coeur de vous montrer celle ci qui m’a été offerte par une amie. C’est une robe près du corps de la très prestigieuse marque Mugler. J’ai toujours été une fan incontestée de ce créateur. Je trouve que ses créations sont en accord avec la femme moderne, qui assume pleinement sa féminité et ses formes. Il faut dire que cette robe est très courte et bien que n’ayant pas de décolleté, elle reste sexy. C’est pourquoi, je l’associe à des pièces bien plus masculines et amples pour casser son style. Aujourd’hui, j’ai décidé de la montrer portée avec une chemise à rayures verticales que j’adore de chez Pimkie et une grosse veste en jean brut prise dans l’armoire de l’Homme. Elle est absolument magnifique. Shoppée chez Mango il y a quelques mois, elle est assez épaisse pour contrer le froid sans pour autant être aussi désagréable à porter qu’un gros manteau. Vous savez, moi, j’aime avoir autant de facilité dans mes mouvements en hiver qu’en été, malgré les couches de vêtements supplémentaires. A mes pieds , des bottines Promod récupérées chez ma soeur et coté bijoux , des boucles d’oreilles et un collier Swarovski et ma bague favorite du moment qui vient de chez Réserve Naturelle.

DSC_0284 (1).jpg

 

dsc_0285

dsc_0306

dsc_0286

DSC_0293.jpgDSC_0299.jpg

DSC_0290 (1).jpg

DSC_0300 (3).jpg

DSC_0296 (1).jpg