Browse Tag by rouge à lèvres
Beauté/mode

Mes rouges à lèvres préférés du moment.

En ce moment, plus qu’à n’importe quel autre moment de ma vie, je fais une fixette sur les rouges à lèvres. J’ai commencé à en porter quotidiennement, il y a peu. Avant, je n’en portais qu’occasionnellement, pour les sorties ou les évènements.Il faut dire aussi que les textures ont beaucoup évolué ces derniers temps, et sont devenues par la même occasion très confortables.  Moins de rouges à lèvres collants semblables à des gloss, moins de mats hyper asséchants et surtout des tenues défiants toute concurrence. Aujourd’hui, le lipstick fait partie de mes indispensables au même titre que le mascara. C’est pourquoi j’ai choisi de vous montrer mes cinq couleurs favorites du moment (il n’y aurait que moi, je vous montrerais tous les rouges de ma collection, mais ce serait trop redondant.) de la plus classique à la plus extravagante.

 

Loc (Rose to the occasion)

Les rouges à lèvres Loc faisaient déjà partie de mes favoris en 2016. Mon avis n’a pas changé et je m’amuse à agrandir petit à petit ma collection. Parmi les petits nouveaux, le Rose to the occasion est mon coup de coeur. Ce vieux rose froid est parfait pour l’hiver. La couleur habille sans en faire trop. La texture est crémeuse et le rendu mat est velouté, presque poudré. La tenue est top. La couleur s’estompe au fur et à mesure de la journée, sans laisser de démarcation.

Rodial (Big Apple)

J’ai dernièrement reçu dans une box beauté ce jumbo pour les lèvres de la marque Rodial (en teinte Big Apple) . La texture, hyper sèche, m’a d’abord fait peur et ne facilitait pas les premières applications. Mais après avoir pris le coup de main, j’étais scotchée. Ce vieux rose qui tire davantage sur le mauve est canon. Sa texture, un peu plus sèche que ce qu’on a l’habitude de voir, a au moins l’avantage de tenir sur toute une journée sans faillir. Et j’ai remarqué que, par rapport à d’autres jumbo mats, il n’assèche pas les lèvres.

Sephora (Always Red)

Niveau rapport qualité/ prix , rien n’équivaut, en terme de rouges à lèvres liquides mats, aux veloutés sans transfert de chez Sephora. Je n’ai pas arrêté d’en acheter ces derniers mois. Une fois secs, ils se font totalement oublier. Et c’est ce que je recherche en premier dans ce type de texture. Rien de plus désagréable qu’un lipstick qui tiraille ou colle. En ce qui concerne ce beau rouge vif, il ne transfère pas du tout. Il me fait beaucoup penser au 999 de chez Dior (qui vient d’ailleurs de sortir en version liquide), la teinte la plus connue de la marque, mais coute trois fois moins cher.

 Sephora (Dark Red)

Un autre rouge, plus foncé celui ci, que j’adore : le Dark Red. J’aime particulièrement les couleurs proches du bordeaux, du marron et du prune. Ce rouge est un peu plus maronné et tire davantage sur le brique lorsqu’on en applique deux couches. En ce qui concerne le transfert, et c’est là la limite de la gamme de chez Sephora, les couleurs foncées sèchent moins vite et transfèrent plus facilement. Elles tiennent aussi moins longtemps. Mais rien de bien méchant.

Sephora (Dark Forest)

Acheté pour Halloween, il s’avère que le Dark Forest est une couleur que j’aime porter aussi tous les jours. Il donne au look un coté plus rock, plus sombre et j’aime tellement ça. Là encore, il n’est pas 100% sans transfert et la tenue est moyenne. Mais cette couleur me convainc par son originalité et par sa texture ultra confortable.

Beauté/mode, Création / Photographie

Consommatrice de visuel

Je n’ai pas l’oreille musicale, vous savez. Comme tout le monde, j’ai mes playlist. Comme tout le monde, j’écoute de la musique. Je me suis même essayée au piano plus jeune. J’en étais si fière. Mais aujourd’hui, si vous me demandez de reconnaitre un son, j’en suis bien incapable. Incapable de savoir si c’est plutôt un La, ou un Si. Mais peut être bien que c’est un Do, non? Vous voyez, je me retiens bien de dire que j’ai appris le piano, parce qu’avec cette incapacité de reconnaitre de simples notes, je me sens un peu bête. Aujourd’hui, je choisis davantage les musiques que j’écoute aux paroles, moi l’amoureuse des mots. Je veux ressentir quelque chose en les écoutant. Si elles me donnent envie de danser ou au contraire de pleurer, je sais que c’est gagné. Cependant, certaines mélodies me laissent indifférente, c’est comme ça. C’est une affaire de goût. Mais il faut que je vous avoue surtout que je suis sensible aux clips. Depuis très longtemps, je les regarde. Adolescente, je passais mon temps devant MCM et MTV. Maintenant, je fais mes corvées devant W9 ou CStar. C’est un fait, j’adore regarder ces petits films musicaux de trois minutes. Et quand le clip me transporte, n’en doutez pas une seconde, la musique aussi.

Je suis une consommatrice de visuel. J’aime les belles images, les décors à couper le souffle, les chorégraphies millimétrées, les make up artistiques, les tenues atypiques. Et si je ne pouvais citer qu’un clip musical, ce serait « Judas » de Lady Gaga. Je ne suis pas une fan inconditionnelle de cette chanteuse, mais il faut bien avouer que chacun de ses clips est une pépite. Artistiquement, elle vise haut. Très haut. Il suffit de regarder « Paparazzi » ou « Bad Romance ». Les scénographies sont incroyables. Le stylisme est dingue. Le montage est sublime. Mais aucun de ses clips n’est plus beau que « Judas » . Il suffit de visualiser tous les détails, il y en a tellement et rien n’est jamais laissé au hasard. Et ce make up… Ces traits d’eyeliner noirs sur et sous les yeux, ces sourcils foncés et ce rouge à lèvres bien rouge. C’est un make up que j’ai toujours beaucoup admiré et que j’ai choisi de reproduire. Au départ, c’était juste comme ça , histoire d’essayer. Et puis après quelques photos, je me suis dis qu’il serait finalement bien de le partager ici et de parler au passage de ce clip que j’ai regardé des centaines de fois et que je regarde encore quand j’ai besoin d’inspiration. Oui, ce clip m’inspire. Dans ses couleurs, dans son rythme, dans ses nuances, dans ses décors et surtout dans la façon dont les acteurs et artistes rejouent et réécrivent la trahison de Judas. J’aime quand une vieille histoire est remise au gout du jour. J’aime qu’on mélange les styles. C’est bien pour ça que j’affectionne tant Norman Reedus en Judas, comme je peux adorer Leonardo Di Caprio en Romeo. Ce clip ( tout comme Romeo+Juliette , vous l’aurez compris) m’a d’abord surprise par son décalage. Mais je me suis vite rendue compte que ça fonctionne à merveille. Parce que c’est bien imaginé, bien joué et que ça ressemble tellement, tellement à Lady Gaga.

 

 

 

Beauté/mode

Premières lueurs d’automne.

Demain, c’est l’équinoxe d’automne. A partir de là, tout va s’enchainer. Les feuilles qui jaunissent, rougissent et qui finissent par tomber, le Soleil qui déclinera plus vite, la remise en route des chauffages et , de mon coté du moins, la course folle des anniversaires jusqu’à l’entrée en piste de l’hiver et de son merveilleux Noël. Cela va sans dire , de Juillet à Décembre, c’est mon semestre préféré. Et l’automne n’y est pas pour rien. Cette saison m’inspire. Dans tout et pour tout. Pour le make up, cela va sans dire, je n’imagine pas faire autrement que de déployer un grand éventail de couleurs chaudes. Des orangés, des jaunes, des briques, des bordeaux….

Et si en été, j’abandonne souvent mes pinceaux et mes poudres pour profiter de ma peau nue, l’automne c’est toujours le moment des grandes retrouvailles. Je prend de nouveau plaisir à consacrer du temps à me maquiller. Aujourd’hui, je te retrouve donc avec ce make up automnal, qui va certainement être mon style de make up pour un bon moment. Des yeux travaillés (merci la Naked Heat !!), un teint simple, pas de contouring et une fine couche de rouge à lèvres, juste de quoi les colorer un petit peu.

 

Yeux: Naked Heat et Vice 4 d’Urban Decay

palette Modelite (vieille palette) 

mascara Arrow

Teint: Fond de teint Diorskin Forever Dior teinte n°30

Terracotta de Guerlain

Highlighter Manna Kadar

Lèvres: rouge à lèvres Ravishing Rose d’ELF

 

 

 

Beauté/mode

Le make up frais et coloré.

Lorsque je suis invitée à un mariage, se pose constamment le problème du bon make up à porter . Il faut que ce soit frais, lumineux, en accord avec l’instant, le lieu et le thème. J’ai toujours eu un peu de mal à créer des make up lumineux, j’ai peur de ne pas savoir doser l’highlighter et le blush, de miser sur les mauvaises couleurs pour les paupières, j’ai beaucoup de mal à abandonner mon eye-liner noir et mes rouges à lèvres mats. Parce que ce que j’aime le plus, moi, ce sont les make up mats au fini poudré qui ne brillent surtout pas. Cela me demande donc un effort supplémentaire d’appliquer sur ma peau des poudres très lumineuses. Mais parce qu’une fois n’est pas coutume et que ce n’est pas tous les jours que j’ai l’occasion d’aller célébrer un mariage, je me suis fait un peu violence. J’ai ressorti l’highlighter gel de Jelly Pong Pong que j’ai appliqué par touche au niveau de l’arcade sourcilière et des pommettes et mon chouchou du moment, le blush Cargo, pour les joues. J’ai également choisi des couleurs beiges et rosées très irisées pour mes paupières et la muqueuse inférieure de mes yeux et remplacé mon liner noir et sa virgule par un trait fin de khôl marron Marcel sur la paupière mobile. Quand au rouge à lèvres, il est très vieux mais tellement joli. C’est l’une des couleurs discontinuées de chez Réserve Naturelle, un rose froid assez clair dans lequel ce sont glissées des micropaillettes qui réfléchissent la lumière aussi bien qu’un gloss.

Beauté/mode

Les favoris de Juin et Juillet.

C’est avec un peu d’avance que je poste aujourd’hui mes favoris des mois de Juin et Juillet. Je me maquille assez peu en été, donc j’investis beaucoup moins dans les produits cosmétiques. J’essaye au contraire de vider mes placards pour laisser un peu de place aux nouveautés de la rentrée qu’il me tarde déjà de découvrir ( mais pas trop vite, je veux aussi profiter de l’été) .

Du coup, niveau soin, j’ai essentiellement porté mon dévolu sur des produits simples et efficaces qui ne demandent pas trop de temps le matin et qui permettent de se revigorer assez rapidement. C’est le cas de ce contour des yeux défatigant de chez Polàar qui rafraichit instantanément le contour de l’oeil et permet de se mettre en route pour une bonne journée. Son embout bille masse le contour de l’oeil, ce qui a pour effet de décongestionner un peu mieux cette zone du visage. C’est vraiment le produit agréable à appliquer de ma routine matinale.

J’ai également ressorti l’huile majestueuse l’Africaine de Karethic qui fait désormais partie intégrante de ma routine capillaire après soleil. Chaque journée plage est un véritable calvaire pour mes cheveux. Ils se trouvent tout emmêlés et sacrément asséchés par le sel et le soleil. Je me lave donc les cheveux en rentrant de la plage et j’attends le lendemain matin pour faire une cure de soin. J’applique alors cette huile en masque , essentiellement sur les longueurs et les pointes et je laisse reposer pendant une heure. Lorsque je rince sous la douche, mes cheveux sont de nouveaux doux et se démêlent bien.

Deux produits teints font désormais partie de chaque make up depuis deux mois. J’aime particulièrement ce blush/bronzer hyper lumineux de chez Cargo. Je l’emmène partout avec moi, d’où son état lamentable. Je suis assez fan du fait qu’il suffit d’un produit pour à la fois donner bonne mine et à la fois avoir un teint bronzée et lumineux. Les couleurs sont très jolies et correspondent à ma carnation d’été.

J’ai découvert récemment cette poudre libre de Nude by nature qui s’adapte à la couleur du teint de chacune. Elle est hyper légère et matifie sans laisser d’effet de matière sur la peau. Je déteste porter du fond de teint l’été. Je trouve que la peau étouffe sous cette chaleur et la couche de make up. C’est pourquoi je laisse souvent ma peau nue. Et lorsque j’ai besoin de me maquiller un peu, je mets une poudre libre, histoire d’unifier un peu et de matifier. Celle ci fait parfaitement le job.

S’il y a bien un type de produit que j’utilise très très peu, c’est le primer. Aucun de ceux que j’ai utilisé jusque là, n’était assez agréable sur la peau et laissait un joli fini. C’est pile le type de cosmétique qui étouffe la peau, qui crée des imperfections qu’il faut rattraper les jours suivants. Je ne dirais pas que celui ci est un primer miracle, mais utilisé avec parcimonie , je n’ai encore jamais rencontré de problème avec. Je ne l’utilise pas tous les jours bien sur, mais pour les sorties au restaurant ou les balades nocturnes, il fait parfaitement le job. Le maquillage tient longtemps, les pores sont floutés et le rendu est vraiment joli.

Abonnés à mes favoris depuis quelques mois maintenant, les rouges velouté sans transfert de chez Sephora sont de véritables pépites. Ces derniers temps, j’ai jeté mon dévolu sur cette couleur (le n°6) qui a un rendu rose baby doll très lumineux et frais.

 

Beauté/mode

Mes favoris des mois d’Avril et Mai.

C’est avec un petit peu d’avance cette fois ci que je vous retrouve ici pour l’article des favoris. J’ai décidé de ne le publier qu’une fois tous les deux mois. Fréquence qui est, selon moi, bien plus pratique dans le sens où j’achète peu et que je m’attelle à finir les produits que j’ai ouvert avant d’en commencer d’autres.

Mon premier favori est un gel douche Ultra doux de Garnier , et ça faisait un moment que je n’avais pas eu un réel coup de coeur pour ce genre de produit. On l’a vu un petit peu partout, sur les blogs, Youtube et sur les réseaux sociaux et j’étais très intriguée par son parfum sève d’érable et sa formule soin très hydratante qui convient parfaitement aux adultes comme aux enfants. Ce gel douche est aujourd’hui adopté par toute la famille. Je n’ai plus jamais la peau qui tiraille à la sortie de la douche, ce qui est un véritable avantage avec l’été qui arrive et son odeur douce et sucrée reste sur la peau.

Nouvelle routine démaquillage en route depuis quelques semaines, je me suis tournée vers la marque Vichy . J’en avais lu beaucoup de bien. L’eau micellaire fait très bien son job, démaquille sans agresser la peau et ne laisse pas de film collant ou huileux sur la peau. Et je trouve qu’elle matifie très bien en journée. Mais la véritable révélation , c’est ce gel nettoyant pour le visage. Si l’eau micellaire a une drôle d’odeur qui me déplait un peu , ce gel nettoyant sent bon le propre et j’adore ça. En plus de bien nettoyer, il a une action purifiante très intense. Il contient un micro peeling qui désincruste les pores et les resserre. Après son utilisation , on sent que la peau est nette et fraiche, parfaitement bien nettoyée et démaquillée, sans tirailler.

Ces deux derniers mois, j’ai fait de très belles découvertes au niveau du make up mais trois sortent vraiment du lot. Je vous en ai parlé plus en détail dans des articles dédiés. Tout d’abord, belle surprise avec le mascara volume de la marque Avril, qui fait des cils de biche d’un noir intense. La brosse est très agréable à utiliser, elle attrape chaque cil et dépose juste ce qu’il faut de matière pour des cils plus volumineux et allongés. Je le compare d’ailleurs à mon préféré de tous : le Marc Jacobs. Si vous voulez voir la revue c’est ici.

Cette couleur n’a pas quitté mes lèvres ce mois ci, et pour cause, ce lipstick mat sans transfert de chez Sephora est parfait. Il est facile à appliquer, tient longtemps et sa couleur est sublime. Pour en savoir plus, c’est juste.

Enfin, mon fond de teint du moment, le magnifique Diorskin Forever. S’il y a bien quelque chose qui me bluffe avec ce fond de teint, c’est sa tenue. Il tient toute la journée, sans base ( je ne mets pas de base type PoreFessional puisque c’est déconseillé pour mon type de peau) , juste au dessus de ma crème hydratante. Le rendu mat mais lumineux est absolument superbe. Et pour lire la revue qui lui est destinée c’est juste.

Beauté/mode

Les rouges velouté sans transfert de Sephora.

On en a entendu parler partout sur la toile ces derniers temps, ce qui m’a donné envie de tester ces merveilleux rouges velouté sans transfert de Sephora. Un tout petit prix (10€95) , une large gamme de couleurs, une qualité supposée égaler les grands Kat Von D et Huda … C’est vrai que dit comme ça, ils ont l’air parfaits. Mais qu’en est-il vraiment?

Les tubes ne sont pas des plus esthétiques mais ils sont assez pratiques, petits et on peut voir à travers le plastique transparent la teinte exacte du rouge à lèvres et la quantité de produit qu’il reste. Le bouchon en plastique noir est plutôt basique.

En passant chez Sephora et après avoir swatché l’intégralité de ces nouveaux lipsticks mats, j’ai craqué pour deux couleurs: la teinte 23 Copper Blush qui est un nude tirant sur le mauve avec des sous tons gris et la teinte 17 Dark red qui est un rouge sombre mais intense aux sous tons couleur brique ( et vous savez comme j’aime en ce moment les couleurs chaudes qui rappelle la brique!)

L’applicateur à embout mousse est hyper agréable à utiliser. Je trouve ceux de chez Nyx bien trop durs et il est difficile d’appliquer la matière uniformément, Sephora a gagné des points avec cette embout complètement souple, qui retient bien la matière et permet une application homogène en une seule couche.

En ce qui concerne le rendu et la tenue, j’ai remarqué au fil des applications que ce n’est pas constant d’une couleur à l’autre. Si les deux sont très pigmentés (plus que je n’osais espérer) , la texture du n°17 est plus épaisse et donc plus difficile à appliquer (vous verrez sur les photos que les contours ne sont pas nets, il faut vraiment avoir du temps devant soi pour l’appliquer correctement, ce qui n’était pas mon cas ce jour là.) . Cette teinte est également celle qui tient le moins bien des deux: Une demie journée sans retouches mais pas au delà puisqu’à partir du moment où l’on mange la couleur placée au centre des lèvres disparait . Autre point négatif de cette teinte , elle n’est pas tout à fait sans transfert. J’ai l’impression qu’elle n’est jamais totalement sèche même en appliquant une couche très fine. Malgré ça, la couleur est très belle et le tenue reste correcte.

La deuxième teinte (n°23) est un coup de coeur absolu. La texture est très crémeuse, s’applique merveilleusement bien même quand c’est du vite fait. Elle ne marque pas les petites imperfections et est terriblement agréable à porter. Une fois sec, ce rouge à lèvres mat ne se sent plus du tout. Il n’assèche pas et tient bien mieux que son collègue le n°17. Avec cette couleur, il est possible de prendre un repas sans avoir la nécessité de faire une retouche ensuite.

Au final , je suis conquise par ces mats à tout petits prix, j’ai très envie de les collectionner. Et si le rouge à lèvres rougeoyant est de moins bonne qualité, il reste tout de même un très bon produit avec un rapport qualité/prix bien au dessus de ce que l’on peut trouver en ce moment sur le marché.

Beauté/mode

Les favoris de Février et Mars.

Le mois de février est passé trop vite. Le mois de mars est passé encore plus vite. Et moi entre temps, j’ai zappé les favoris! Je ne vais pas dire que j’ai testé énormément de choses ces dernières semaines, ce serait mentir. En ce qui concerne les soins, ma routine n’a pas changé du tout donc petite originalité pour ces favoris ci, il n’y a que du make up! Il y a quelques nouveautés mais aussi beaucoup de choses que j’ai redécouvert en fouillant dans mes rangements.

J’ai ressorti mon rouge à lèvres Réserve Naturelle que j’ai depuis une éternité (il me semble qu’il n’est plus disponible en boutique mais le Big Bang dans la gamme Metallized d’Urban Decay lui ressemble beaucoup, bien qu’un peu moins doux et bien plus opaque) . C’est un rose fuchsia pailleté tout en transparence. Il laisse un voile léger sur les lèvres sans faire trop maquillée, bien loin de la mode des lipsticks mats aux couleurs toutes plus extravagantes les unes que les autres. Je trouve que pour le printemps, il est parfait. Il est hyper agréable à porter, je ne le sens pas sur mes lèvres ( chose rare!) et il a une odeur sucrée absolument délicieuse. On en mangerait!

J’ai reçu en cadeau pour mon anniversaire en novembre dernier ce duo de blush de Sephora. Le rose bébé est très peu pigmenté et je ne l’ai quasiment jamais utilisé. Cependant, le pêche qui l’accompagne est une pure merveille. Il est lumineux juste ce qu’il faut, donne bonne mine tout de suite et est assez pigmenté. J’ai hâte de retrouver un teint hâlé pour pouvoir le mettre encore plus en valeur.

Autre jolie découverte de chez Sephora, ce crayon pour les sourcils fait parfaitement son job. Moins précis que le Precisely, my brow pencil de Benefit, il n’en reste pas moins hyper facile à utiliser. Le produit n’est pas trop sec et se dépose bien. La teinte me convient et le prix est très abordable ( 10€95 contre 26€ pour un produit Benefit). Seul vrai bémol au final: la brosse qui ne me sert à rien puisque trop drue et pas si simple d’utilisation. Je lui préfère largement les pinceaux sous forme de goupillon qui uniformisent bien le maquillage.

On l’a vu partout, on en a entendu beaucoup de bien, mon mascara préféré de chez The body Shop venait de rendre l’âme , et j’avais envie d’en tester un nouveau. Autant de conditions pour que je puisse dépenser 27 € dans un mascara. Ça n’a pas été le coup de foudre immédiat à vrai dire mais au fur et à mesure des applications, j’ai vraiment vu une différence. Les cils paraissent plus épais , presque comme si j’avais mis des faux cils. La matière est bien noire et sèche assez vite. Mais ce n’est pas là où j’ai vu la vraie différence avec tous les autres mascaras que j’ai pu tester. Le Velvet noir de Marc Jacobs sèche vite mais reste souple, ce qui permet une tenue sans faille. La matière ne « s’émiette » pas, elle s’étire et se « tord » si besoin (quand je passe le doigt dessus, j’ai l’impression que mes cils sont nus, complètement démaquillés, loin du rendu figé des autres mascaras)  et reste bien accrochée aux cils. C’est mon tout dernier coup de coeur.

Autant pour le mascara Marc Jacobs, ce n’était pas un coup de foudre, autant pour cet highlighter Manna Kadar s’en est un énorme! J’en ai déjà parlé sur Instagram et ici quand je l’ai reçu et je confirme ce que j’ai déjà dit : il est magnifique. Hyper discret tout en restant très lumineux, j’aime son rendu naturel et sa couleur champagne qui va bien à ma carnation .

Ces dernières semaines, je me suis remise à l’eye-liner. J’avais laissé tomber pendant un temps tellement j’étais nulle pour le tracé et puis je me suis redonnée une chance. Bon, certains matins  le tracé est plus joli que d’autres mais je suppose que ce n’est qu’une question d’habitude. J’ai reçu celui de chez Marcelle en format crayon et en teinte expresso dans une Birchbox et, pour m’entrainer avant de passer au noir, il a été parfait. J’aime le fait qu’il soit brun, car même s’il est moins intense qu’un noir, il habille le regard et rend le make up plus intense. Et puis quand je me suis sentie d’attaque , j’ai ressorti l’eye liner liquide noir de chez Yves rocher. Je trouve le pinceau pratique et assez fin pour faire un joli tracé. La couleur est très opaque et recouvre bien la peau et le make up qui est en dessous. Et la tenue est très correcte.

Beauté/mode

Du violet pour la Saint Valentin.

Il y a quelques mois, je n’aurais jamais pensé vous proposer des make up ici. Et puis, peu avant Noël , je me suis lancée. Depuis, je n’avais pas ressauté le pas. Pourtant je n’ai pas essuyé de mauvaises critiques sur mon make up vert sapin. A vrai dire, je ne suis pas vraiment à l’aise avec les photos en gros plan puisque j’ai vraiment une vilaine peau changeante et avec laquelle je me bats depuis des années. Je suis bien plus fière de mes photos de paysages et de mes looks par exemple. Enfin tout ça pour vous dire que je saute de nouveau le pas et je vous propose un make up, pour la Saint Valentin cette fois ci. J’apprends tous les jours en ce qui concerne le maquillage et j’avoue me débrouiller de mieux en mieux. Aujourd’hui je suis totalement addict du maquillage des sourcils que j’effectue avec mes produits Benefit et en ce qui concerne les paupières, je maitrise enfin ma palette Vice 4 de chez Urban Decay. Pour ce make up, j’ai humidifié tous mes fards pour gagner en texture et en profondeur. Je suis complètement folle des tons violets/mauves sur les brunes aux yeux marrons. Je trouve que ça habille le regard sans l’assombrir davantage. Et pour les lèvres, j’ai simplement utilisé un rouge à lèvres très crémeux à la tenue impeccable de chez Lancôme. J’avais envie de twister le traditionnel smocky gris/noir et le sulfureux rouge à lèvres rouge avec un make up unicolore qui joue sur les dégradés et les textures mais qui reste cependant assez chic et glam’ pour une soirée en amoureux.  Alors, selon vous, le pari est-il réussi?

 

 

Beauté/mode

Mes favoris make up de 2016.

2016 fût une année riche en découverte make up. J’ai arrêté de voir la quantité et je me suis plutôt concentrée sur la qualité, c’est ainsi que je me suis retrouvée avec pas mal de jolis produits dans mes rangements et sur ma coiffeuse. Rétrospective.

Coté teint.

Après de longues hésitations, je me suis enfin mise à porter du fond de teint (avant j’étais très attachée à ma CC cream de chez Loréal) et pour commencer avec ce type de produit j’ai choisi le NakedSkin d’Urban Decay. J’en avais entendu beaucoup de bien de blogueuses ayant le même type de peau que moi et je vais étoffer le banc des satisfaites. Hyper léger mais tout de même assez couvrant, il offre un rendu mat pour la journée. Je le trouve sublime. J’avais peur que le coté matifiant ne rende ma peau encore plus terne. Mais finalement non, il reste assez lumineux.

Pour poudrer, j’ai également changé de marque. Après avoir été fidèle au Luminelle de chez Yves Rocher pendant plus de cinq ans, j’ai décidé de lui faire une petite infidélité qui s’est révélé être un méga coup de coeur. Il s’agit de la poudre matifiante de Sephora. Le rapport qualité/prix est dingue. Ma conseillère beauté m’a également vendu celle de chez Urban Decay comme étant le graal . Mais je suis revenue à la poudre de chez Sephora qui fait le même job pour trois fois moins cher.

Maquillage des yeux et des sourcils.

Pas de grandes découvertes dans cette catégorie. J’ai gardé les palettes que j’ai déjà et n’ai pas voulu investir dans de nouvelles. Cependant, je tenais à reparler du mascara The Body Shop qui m’a accompagné toute l’année et qui m’a ravie. Il est très épais, mais j’aime de plus en plus lorsque  » ça se voit ». Il est facile à travailler, tient toute la journée et surtout la couleur est parfaite. J’ai rarement vu de noir aussi intense!

Autres très beaux produits : les nouveaux cosmétiques pour le maquillage des sourcils de Benefit. Je ne vais pas (encore ) en reparler, j’en ai fait une revue entière ici.

Mon plus gros coup de coeur. 

Cette année, je me suis également lancée dans l’achat de divers rouges à lèvres et un a particulièrement attiré mon attention ( et la votre sur les réseaux sociaux) : le lipstick mat Li-Lac-Love de Djulicious Cosmetics en collaboration avec Natacha Birds. Je n’ai eu que deux lipsticks de cette collection, et autant l’un des deux fût une énorme déception autant l’autre est juste une perfection. J’ai conscience que la couleur est difficile à porter mais une fois passé le pas, je n’ai pas pu m’empêcher de le mettre dès que j’ai pu. J’adore cette matière qui sèche hyper vite et son effet mat, vraiment très mat, comme si on s’était peinturluré les lèvres avec de la gouache.

La marque que j’ai adoré acheter en 2016. 

Loc , la marque de mon année 2016. J’ai reçu les premiers produits dans des box et j’ai agrémenté ma mini collection grâce au E-shop Birchbox. Tous les produits que j’ai pu testé m’ont convaincu, tant dans leurs couleurs que dans leurs textures, tenues et rendus. Mention spéciale au rouge à lèvres rouge et au fard à paupières cuivré qui sont tellement simples à appliquer et qui tiennent bien plus que je ne l’espérais.